Lady Marlène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Lili Marleen.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marlène.
Lady Marlène

Single de Daniel Balavoine
extrait de l'album Les Aventures de Simon & Gunther...
Face B La porte est close
Sortie 1977
Enregistré février 1977
Durée 4:54
Genre Variété française
Format 45 tours
Auteur-compositeur Daniel Balavoine
Producteur Léo Missir et Andy Scott
Label Barclay

Singles de Daniel Balavoine

Lady Marlène est une chanson écrite et composée par Daniel Balavoine en 1977 pour l'album Les Aventures de Simon et Gunther.... Malgré un succès d'estime à sa sortie en single, le titre, ayant bénéficié d'une large diffusion télévisée et radiophonique, est notable pour avoir permis à Balavoine de se faire engager par Michel Berger, l'ayant vu l'interpréter à la télévision, dans la comédie musicale Starmania, l'année suivante.

Historique[modifier | modifier le code]

Huitième titre de l'album-concept Les Aventures de Simon et Gunther..., écrit en pleine guerre froide, Lady Marlène raconte l'histoire de la tentative de Simon Stein de fuir Berlin Est pour l'autre côté afin retrouver de l'autre côté du mur de Berlin une certaine "Lady Marlène", dont on ne connaît pas le lien l'unissant[1]. Toutefois, cette tentative est un échec, résultant par la mort de Simon, abattu par les « hommes en vert », noms donnés aux soldats de l'URSS dus à leurs uniformes[1]. Le thème du titre est l'échec de l'évasion et de la destruction du rêve de quitter la partie Est de Berlin.

Accueil[modifier | modifier le code]

Premier et unique extrait de l'album à être paru en single[N 1], Lady Marlène bénéficiera de plusieurs passages à la télévision – Balavoine l'interprètera à six reprises au cours de l'année 1977[2] – mais ne connait qu'un succès d'estime. Pourtant, c'est grâce à l'une des interprétations de la chanson à la télévision, le dans l'émission Musique and Music, diffusé sur Antenne 2, que le chanteur et auteur-compositeur Michel Berger découvre Balavoine. Il a tout de suite contacté, puis engagé, le jeune chanteur pour le rôle de Johnny Rockfort dans sa comédie musicale Starmania[2],[3].

La chanson fut également diffusé sur toutes les radios et même jusqu'à dix fois par jour par Europe n°1 pendant deux mois, ce qui agace les auditeurs, qui téléphonent pour manifester leur lassitude[4].

Cette chanson fut samplée par le groupe de rap français ATK pour le titre Sortie de l'ombre, paru sur leur album Heptagone[5] et reprise par Amaury Vassili sur son cinquième album Chansons Populaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un autre single extrait de l'album, Ma musique est mon patois, fut paru, mais uniquement en single promotionnel en France et au Canada.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://genius.com/Daniel-balavoine-lady-marlene-lyrics/
  2. a et b « Passages télévisées de Balavoine », sur Daniel Balavoine, Tous les cris les S.O.S. (consulté le 5 mars 2013);
  3. « Tous les Cris les S.O.S. : Biographie - 2e partie : S.O.S. d'un terrien en détresse »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 10 novembre 2009
  4. Daniel Balavoine, l'inoubliable, Thierry Rouault, éditions Camion Blanc, , EAN 9782357791596
  5. « ATK's Sortie de l'Ombre sample of Daniel Balavoine's Lady Marlene », sur Who Sampled (consulté le 5 mars 2013).