Lac-Jacques-Cartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Cartier (homonymie).
Lac-Jacques-Cartier
Image illustrative de l'article Lac-Jacques-Cartier
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Capitale-Nationale
Subdivision régionale La Côte-de-Beaupré
Statut municipal Territoire non organisé
Constitution [1]
Démographie
Population 0 hab. (2016)
Densité 0 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 00″ nord, 71° 13′ 00″ ouest
Superficie 413 319 ha = 4 133,19 km2
Divers
Code géographique 21904
Localisation
Localisation de Lac-Jacques-Cartier dans La Côte-de-Beaupré
Localisation de Lac-Jacques-Cartier dans La Côte-de-Beaupré

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Lac-Jacques-Cartier

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Lac-Jacques-Cartier

Lac-Jacques-Cartier est un territoire non organisé situé dans la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, au Québec[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Lac-Jacques-Cartier est nommé en référence au lac Jacques-Cartier. Ce lac d'une longueur de 9,2 km est un des plus imposants du territoire et se situe approximativement au centre géographique de celui-ci.

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie totale de Lac-Jacques-Cartier est de 4 310 km2[3]. Le relief du territoire est caractérisé par le massif du lac Jacques-Cartier, la partie la plus élevée de la chaîne de montagnes des Laurentides, soit entre 500 et 1000 mètres. Au sud-est de Lac-Jacques-Cartier se trouve le mont Raoul-Blanchard (1 181 m), plus au sommet des Laurentides et 7e du Québec. Par ailleurs, le territoire est quadrillé de centaines de lacs glaciaires et traversé par de nombreuses rivières dont la Jacques-Cartier.

Transports[modifier | modifier le code]

La région est traversée par la route 175, un lien autoroutier reliant la ville de Québec à Saguenay. Tout au long de cette route se trouve différents accès à des routes forestières menant à différents lieux de villégiature.

En raison de l'isolement du territoire, un relais routier, L'Étape, se trouve à mi-chemin entre les deux villes.

Démographie[modifier | modifier le code]

1991 1996 2001 2006 2011 2016
3 en augmentation 0 en diminution 0 en stagnation 0 en stagnation 0 en stagnation 0 en stagnation

Énergie[modifier | modifier le code]

Les travaux de construction d'un parc éolien de 365 MW dans la Seigneurie de Beaupré, située près de la limite sud du territoire[4], ont débuté en juin 2011. La phase I du projet de Boralex en association avec Gaz Métro dans le cadre des appels d'offres d'Hydro-Québec de 2005, a été mise en service en totalité le 11 décembre 2013[5]. La deuxième phase de 68 MW devrait être mise en service à la fin de 2014.

Attraits[modifier | modifier le code]

Lac-Jacques-Cartier est principalement un lieu de récréation et de préservation de l'environnement. La Société des établissements de plein air du Québec y gère deux vastes sites :

On y trouve également la Forêt Montmorency, une forêt expérimentale gérée par l'Université Laval.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents La Tuque Lac-Moncouche Mont-Apica Rose des vents
Lac-Croche,
Stoneham-et-Tewkesbury
N Lac-Pikauba,
Baie-Saint-Paul
O    Lac-Jacques-Cartier    E
S
Château-Richer Sainte-Anne-de-Beaupré, Saint-Ferréol-les-Neiges Saint-Tite-des-Caps

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]