L'Homme qui aimait les femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Homme qui aimait les femmes est un film français de François Truffaut, sorti en 1977.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bertrand est autant amoureux des femmes que de l'idée même de la femme. Pour lui, toutes les femmes sont uniques et irremplaçables. Elles sont à la fois l'œuvre de sa vie, son inspiration artistique et la cause de sa mort. Mais si Bertrand est un amoureux insatiable, c'est qu'une profonde blessure est restée en lui. Celle que lui a causé une mère distante et froide, tout d'abord, et dont il ne parviendra jamais à se faire aimer. Et puis celle que lui a infligé Véra en le quittant. Depuis que Véra est partie, Bertrand erre de femme en femme, les collectionnant pour ne pas s'y attacher. Une passion qu'il résume par ces mots :

« Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie. »

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Charles Denner fut nommé au César du meilleur acteur en 1978 pour son interprétation du rôle de Bertrand. C'est l'un des films préférés du réalisateur Bruno Podalydès. Dans un entretien aux Cahiers du cinéma en 1998, il explique :

« Je suis tombé dans Truffaut quand j'étais petit. J'adore particulièrement L'Homme qui aimait les femmes et j'avais pensé qu'Albert Jeanjean[1] pouvait mourir en se faisant renverser par une voiture[2]. »

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NDLR : le personnage principal de Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers).
  2. Jean-Marc Lalanne, « Éloge du comique de sédimentation : Entretien avec Bruno et Denis Podalydès », Cahiers du cinéma, no 525,‎ , p. 36-41

Liens externes[modifier | modifier le code]