Roger Leenhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leenhardt.
Roger Leenhardt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Roger Leenhardt est un réalisateur, acteur, scénariste et producteur de cinéma français, né le à Montpellier, mort le à Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres et de philosophie, Roger Leenhardt collabore à la revue Esprit puis à L'Écran français[2]. Il participe après la Libération à la fondation du ciné-club Objectif 49 que fréquentent notamment les futurs collaborateurs des Cahiers du cinéma. Producteur de courts-métrages, il réalise de nombreux documentaires.

Ce grand intellectuel du cinéma des années 1930 et 1940 est considéré comme le père spirituel de la Nouvelle Vague[3]. Ardent défenseur du cinéma d'auteur, il devient avec Les Dernières Vacances (1948) un auteur à part entière.

Il a exercé les fonctions de vice-président du « Syndicat des Producteurs de films éducatifs, documentaires et de courts métrages ».

Il est inhumé à Calvisson, commune du Gard où il a passé les quinze dernières années de sa vie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts métrages
Longs métrages
Télévision

Scénariste[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • Roger Leenhardt, Les Yeux ouverts. Entretiens avec Jean Lacouture, Paris, Seuil, 1979

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 150-151

Liens externes[modifier | modifier le code]