L'Affaire Seznec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'Affaire Seznec
Réalisation Yves Boisset
Scénario Yves Boisset
Alain Scoff
Denis Langlois
Acteurs principaux
Sociétés de production Club d'Investissement Média
ETA Taurus
GMT Productions
La Sept Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre historique
drame
biopic
Durée 190 minutes : 88 minutes (1re partie), 102 minutes (2e partie)
Première diffusion 1993


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Affaire Seznec est un téléfilm français réalisé par Yves Boisset, d'après le livre de Denis Langlois. Il a été diffusé en deux parties en 1993.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Guillaume Seznec, propriétaire d'une petite scierie bretonne, s'est enrichi durant la Première Guerre mondiale avec des blanchisseries. Il décide de s'associer à Pierre Quéméneur, un conseiller général affairiste, pour vendre dans des circonstances assez troubles des voitures américaines aux Soviétiques.

En 1923, les deux hommes quittent la Bretagne à bord d'une vieille Cadillac qu'ils espèrent vendre à un étrange intermédiaire parisien comme échantillon. Après quinze heures de voyage et beaucoup de pannes, Seznec et Quéméneur se retrouvent immobilisés à Houdan, à une soixantaine de kilomètres de Paris.

Plus personne ne reverra Quéméneur. Seznec affirme l'avoir laissé à la gare d'Houdan, d'où il voulait selon lui gagner Paris par le train. Mais il devient rapidement le suspect numéro un... Les charges s'accumulent contre lui et l'enquête comme le procès sont menés exclusivement à charge, pour un meurtre dont on ne retrouvera jamais le cadavre. Seznec est condamné aux travaux forcés à perpétuité et envoyé au bagne de Guyane.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]