Denis Langlois (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Denis Langlois.
Denis Langlois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Mouvement
Site web

Denis Langlois, né le à Étréchy dans l'Essonne, est un écrivain et avocat français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au collège-lycée d'Étampes, puis à la faculté de droit de Paris.

Objecteur de conscience, il est emprisonné en 1965. Il devient conseiller juridique de la Ligue des Droits de l'Homme de 1967 à 1971.

Il est avocat au barreau de Paris de 1968 à 1993 (défenseur notamment de la famille Seznec).

Il occupe la fonction d'observateur judiciaire de procès politiques en Grèce, en Espagne, en Algérie, en Tunisie, au Koweït et au Mali.

Il est le porte-parole, en 1990 et 1991, de l'« Appel des 75 » contre la guerre du Golfe.

De 1998 à 2000, Il séjourne en Yougoslavie, en Irak, au Liban et à Djibouti afin de témoigner des conséquences dramatiques des guerres sur les plans politique, économique et psychologique.

En tant qu'écrivain, il a publié vingt-cinq livres (des essais, des livres-documents et des romans).

Aujourd'hui avocat honoraire. Il vit depuis une quinzaine d'années en Auvergne.

Il est marié à la poétesse Chantal Dupuy-Dunier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Cachot, récit, Maspero, 1967.
  • Panagoulis, le sang de la Grèce, Maspero, 1969.
  • Les Dossiers noirs de la police française, Le Seuil, 1971.
  • Guide du militant, Le Seuil, 1972.
  • Les Dossiers noirs de la justice française, Le Seuil, 1974.
  • Les Dossiers noirs du suicide, Le Seuil, 1976.
  • Un assassin très ordinaire, roman, Le Seuil, 1976.
  • Nouveau guide du militant, Le Seuil, 1978.
  • Et vous êtes de gauche, Galilée, 1979.
  • Guide du citoyen face à la police, Le Seuil, 1980, La Découverte, 1989.
  • Les Diables rouges, roman, Syros, 1986.
  • L'Affaire Seznec, Plon, 1988 et 1992 (Prix des droits de l'homme 1989).
  • Les Partageux ne meurent jamais, Les Belles Lettres, 1992.
  • Le Mystère Saint-Aubin, Flammarion, 1993.
  • Récit édifiant des activités d'un nommé Jésus, roman, Balland,1997.
  • L'Injustice racontée aux enfants, dessins de F. Boudignon, L'Atelier, 1997 (Prix des Enfants du Livre 2003).
  • L'Aboyeuse de Djibouti, roman, Éditions Acoria-Afrique, 2001.
  • La Mort du Grand Meaulnes, roman, Le Miroir, 2001.
  • La Politique expliquée aux enfants (et aux autres), dessins de Plantu, L'Atelier, 2002.
  • Un Amour de Meaulnes, roman, Éditions Cairn, 2002.
  • L’utopie est morte ! Vive l’utopie !, Éditions Michalon, 2005.
  • Slogans pour les prochaines révolutions (nouveaux slogans d'aujourd'hui et de demain dans l'esprit de mai 68), Éditions du Seuil, 2008.
  • Le Déplacé (récit concernant la guerre du Liban), Éditions de l'Aube, 2012.
  • La Maison de Marie Belland, roman, Éditions de la Différence, 2013.
  • Pour en finir avec l'affaire Seznec, Éditions de la Différence, 2015.
  • La Politique expliquée aux enfants (et aux autres), dessins de Plantu, SCUP, (édition actualisée), février 2017.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]