Roland Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roland Blanche
Nom de naissance Roland Lucien Blanche
Naissance
Choisy-le-Roi, France
Nationalité France Française
Décès (à 55 ans)
Thiais, France
Profession Acteur
Films notables Nikita
Bernie
Le Jaguar
L'Otage de l'Europe

Roland Blanche était un acteur français né le à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et mort le à Thiais (Val-de-Marne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de chaudronnier, il joue au théâtre de Choisy-Le-Roi dès l'age de 10 ans. Il entre au Cours Simon mais ses professeurs le dissuadent de se présenter au concours d'entrée au Conservatoire d'Art dramatique de Paris. Il arrête le théâtre pendant dix ans, entre 19 et 29 ans, pour devenir sacristain au temple de Boulogne-Billancourt, il s’occupe de scouts et joue de l’harmonium[1].

Au cinéma, Roland Blanche a souvent interprété des seconds rôles de « mal rasé » antipathique. Ces interprétations dans des films à succès sont restées remarquées par son style et son physique très caractéristiques.

Il a en particulier joué dans trois films et douze pièces de Jean-Michel Ribes.

En 1994, il est récompensé par le Molière du comédien dans un second rôle dans La Résistible Ascension d'Arturo Ui de Bertolt Brecht pour son rôle de Roma.

Il était le père de trois enfants. Le film Salsa lui est dédié.

Mort d'une crise cardiaque[2], il est inhumé au cimetière communal de Thiais (Val-de-Marne)[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvan Foucart, Dictionnaire des comédiens français disparus 694 portraits, 2147 noms, Mormoiron, Y. Foucart, , 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bienvenue sur notreCinema », sur www.notrecinema.com (consulté le )
  2. « Roland Blanche, mort d'un grand second rôle », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. BLANCHE Roland (1943-1999)

Liens externes[modifier | modifier le code]