Kévin Parsemain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kévin Parsemain
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Snake Flag of Martinique.svg Golden Lion
Biographie
Nom Kévin Marius Parsemain
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (29 ans)
Lieu Le François (Martinique)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
-2005 Snake Flag of Martinique.svg Club franciscain
Parcours amateur
Saisons Club
2005-2006 Snake Flag of Martinique.svg Club franciscain
2006-2009 Drapeau : France Le Mans B 037 0(9)
2009 Drapeau : France Croix de Savoie 001 0(0)
2009-2014 Snake Flag of Martinique.svg RC Rivière-Pilote
2016- Snake Flag of Martinique.svg Golden Lion
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2014-2015 Drapeau : États-Unis Seattle Sounders FC 000 0(0)
2015-2016 Drapeau : République démocratique du Congo DC Motema Pembe 00? (10)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008- Drapeau : France Martinique 047 (30)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juillet 2017

Kévin Parsemain, né le au François en Martinique, est un footballeur français international martiniquais évoluant au poste d'attaquant au Golden Lion de Saint-Joseph.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kévin Parsemain intègre très jeune le Club Franciscain, le club de sa commune en Martinique. Il rejoint l'équipe première en division d'honneur avant même sa majorité.

La quête d'un contrat pro[modifier | modifier le code]

Désireux de réaliser une carrière professionnelle, Parsemain tente sa chance dans l'hexagone et décroche un contrat de stagiaire avec Le MUC 72, club de Ligue 1. Il rejoint le groupe de l'équipe réserve et évolue en CFA. Il entame sa troisième saison avec la réserve sans avoir eu pu disputer la moindre minute avec l'équipe première.

La perspective d'un contrat professionnel avec le club manceau s'éloignant, il saisit l'opportunité d'un contrat avec Croix-de-Savoie en National le [1]. Il ne dispute qu'un match à ce niveau avec le club savoyard qui termine champion de 3e division et est rebaptisé Évian Thonon Gaillard FC pour la saison suivante en Ligue 2.

Retour au pays[modifier | modifier le code]

Son contrat à Évian n'est pas prolongé, il décide alors de retrouver son île natale et rejoint la saison suivante une des meilleures équipes de Martinique : le RC Rivière-Pilote. Ce retour est couronné de succès, il forme un duo d'attaquant redoutable avec son coéquipier Manuel Mencé, inscrit de nombreux buts et remporte le championnat de la Martinique. Le club pilotin se qualifie pour le septième tour de la coupe de France mais est éliminé à ce stade de la compétition contre son premier adversaire de l'hexagone.

En 2010-2011, Kévin termine meilleur buteur du championnat avec 20 buts, mais le RC Rivière-Pilote, troisième, termine derrière son grand rival, le Club franciscain.

Deuxième chance professionnelle aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le , il commence la préparation de saison MLS avec le Sounders FC de Seattle[2]. Après avoir inscrit autant de buts durant la présaison que son prestigieux coéquipier Obafemi Martins, Parsemain annonce la signature d'un contrat professionnel avec les Sounders le [3] qui est confirmé par le club deux semaines plus tard[4] pour une durée d'un an, trois années étant en option[5]. La formation martiniquaise du RC Rivière-Pilote n'obtient pas de compensation financière pour ce transfert vu que le joueur n'était pas sous contrat professionnel dans son pays natal[5].

Remplaçant sans entrer en jeu lors du derby contre les Timbers de Portland et son compatriote Frédéric Piquionne (4-4), il se blesse à l'entrainement le lendemain [6]. Souffrant d'une rupture des ligaments croisés antérieurs, il manque l'intégralité de la saison régulière mais retrouve l'entraînement collectif peu avant les séries éliminatoires[7].

Après avoir été écarté des terrains durant toute la saison 2014, il participe à la présaison début 2015 où il inscrit même un but mais son contrat est rompu en mars[8].

Essais dans l'Hexagone puis passage en Afrique[modifier | modifier le code]

Grâce à l'intervention de ses compatriotes Frédéric Piquionne et Marvin Esor, Parsemain, sans club, rallie l'hexagone et s'entraine avec l'US Créteil-Lusitanos[9].

Début juillet 2015, il est mis à l'essai par l'US Boulogne lors de la préparation de la saison[10].

En août, Parsemain fait un grand départ vers l'Afrique et Kinshasa. Il s'engage en faveur du DC Motema Pembe où il retrouve Henri Legarda, le président de son ancien club, Le Mans FC, qui vient d'être nommé co-président du club congolais[11]. Le , il annonce la résiliation de son contrat avec le DCMP après seulement sept mois passés à Kinshasa en raison de problèmes financiers et de sécurité[12]. Il est alors le meilleur buteur du championnat avec dix réalisations.

Nouveau retour en Martinique[modifier | modifier le code]

Après trois mois sans club, Kévin retourne, le 16 juillet 2016, en Martinique sous les couleurs du Golden Lion de Saint-Joseph, dans l'élite du football martiniquais[13]. Il termine melleur buteur de régionale 1 et fait forte impression en sélection, notamment lors de la Gold Cup 2017.

En aout 2017, il fait un essai de trois semaines avec le Sporting Kansas City. Le club de MLS lui propose un contrat de 3 ans mais l'offre tombe à l'eau en raison d'une erreur de procédure pour le transfert international[14].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Kévin est sélectionné pour la première fois en équipe de Martinique à l'occasion des tours préliminaires de la Coupe caribéenne des nations 2008. En 2010, il remporte la Coupe de l'Outre-Mer mer en battant Tahiti, la Nouvelle-Calédonie, la Guadeloupe et la Réunion en finale. Cette même année il joue la phase finale Coupe caribéenne des nations 2010 en Martinique.

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]