Équipe de Montserrat de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de Montserrat Équipe de Montserrat
Écusson de l' Équipe de Montserrat
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs Vert et Blanc (Domicile), Rouge et Noir (Extérieur)
Surnom Emerald Boys (Les Gars Émeraude)
Stade principal Blakes Estate Stadium
Classement FIFA en diminution 194e (2 juin 2016)[1]
Personnalités
Sélectionneur Vacant

Rencontres officielles historiques

Premier match Antigua-et-Barbuda Drapeau d'Antigua-et-Barbuda 2 - 0 Drapeau de Montserrat Montserrat
()
Plus large victoire

Montserrat Drapeau : Montserrat 7 - 0 Drapeau : Îles Vierges britanniques Îles Vierges britanniques

()
Plus large défaite Bermudes Drapeau : Bermudes 13 - 0 Drapeau : Montserrat Montserrat
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Gold Cup Phases finales : 0
Coupe caribéenne Phases finales : 0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Montserrat de football (en anglais Montserrat national football team) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs de Montserrat sous l'égide de la Fédération de Montserrat de football. Montserrat est un territoire d'outre-mer du Royaume-Uni. Le football est le second sport le plus populaire de l'île, après le cricket.

L'équipe nationale dispute la première rencontre de son histoire en 1950 face à Antigua-et-Barbuda, alors que la création de la féfération ne date que de 1994. Elle adhère à la FIFA et à la CONCACAF en 1996. Les « Emerald Boys », surnom de la sélection, en référence au surnom de l'île (The Emerald Isle of the Caribbean), n'a jamais réussi à se qualifier pour une compétition internationale.

Les Montserratiens disputent toutes leurs rencontres à domicile au Blakes Estate Stadium, stade d'une capacité de 1 000 places situé à Look Out. 201e rang du classement FIFA en décembre 1999, la sélection a terminé l'année 2014 au 169e rang mondial. L'Antiguayen Lenny Hewlett est le sélectionneur de Montserrat depuis 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le football sur l'île de Montserrat s'est formalisé pendant la période coloniale : Montserrat fait partie alors des Îles-sous-le-Vent britanniques, entre 1833 et 1960. Le cricket est le sport national, le football est le second sport national. Montserrat est alors affiliée à la Antigua and Barbuda Football Association, fondée en 1928. Il faudra attendre pourtant 1950 pour voir la sélection de Montserrat disputer son premier match, contre Antigua-et-Barbuda, le premier février 1950, dans le cadre du tournoi de Saint-Christophe-et-Niévès, qui se solde par une défaite de Montserrat sur le score de deux buts à zéro. Il s’agit du premier match officiel des deux équipes. Trois jours plus tard, Montserrat affronte toujours dans ce tournoi de Saint-Christophe-et-Niévès, se soldant encore une fois par une défaite sur le score de trois buts à un. En 1952, la sélection ne dispute qu'un seul match contre , qui se solde encore par une première victoire (3-2). Il faudra attendre 1991, pour revoir la sélection rejouer un match international.

Le jour de la finale de la Coupe du monde 2002, le réalisateur hollandais Johan Kramer a organisé une rencontre entre les deux dernières équipes du Classement mondial de la FIFA. Montserrat a rencontré le Bhoutan au stade Changlimithang de Thimphou le 30 juin 2002 devant près de 20 000 spectateurs et Montserrat a perdu la rencontre par quatre buts à zéro. Ce match a fait l'objet d'un documentaire signé Kramer, L'Autre Finale. Cette défaite valut aux Emerald Boys, le statut peu enviable de "pire équipe du monde".

Pour l'anecdote, Kenny Dyer a atteint un record loin d'être égalé. Du haut de ses 43 printemps, il fut le joueur le plus âgé lors des qualifications pour l'édition 2010 avant de diriger la sélection caribéenne.

Parcours dans les compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

L'équipe de Montserrat n'a jamais participé à la Coupe du monde de football. Elle est inscrite pour la première fois dans des éliminatoires, pour la Coupe du monde 2002, en Corée du Sud et au Japon. Son premier match dans les éliminatoires fut contre la République dominicaine, le 5 mars 2000, à San Cristóbal. Elle n'a affronté que quatre sélections, durant les éliminatoires (République dominicaine, les Bermudes, le Suriname et Belize), sans gagner le moindre match et a connu la pire défaite de son histoire contre les Bermudes, sur le score de treize buts à zéro, à Hamilton, le 29 février 2004.

Concernant les qualifications à la Coupe du monde 2014, Montserrat n'a pas réussi à franchir le premier tour, s'inclinant face au Belize (2-5 ; 1-3) par deux fois sur terrain neutre. Pour l'édition 2018, Montserrat affronte Curaçao, dans le cadre du premier tour. Après une défaite 2-1 à Willemstad, Montserrat concède le nul sur ses terres (2-2) et se retrouve donc éliminé de la course à la Coupe du monde. Malgré tout, cette seconde rencontre est la première où la sélection ne s'incline pas en éliminatoires d'une Coupe du monde.

Parcours de l'équipe de Montserrat en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de l'Uruguay 1930 Non inscrit Drapeau de l'Angleterre 1966 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1994 Non inscrit
Drapeau de l'Italie 1934 Non inscrit Drapeau du Mexique 1970 Non inscrit Drapeau de la France 1998 Non inscrit
Drapeau de la France 1938 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 1974 Non inscrit Drapeau de la Corée du SudDrapeau du Japon 2002 Non qualifié
Drapeau du Brésil 1950 Non inscrit Drapeau de l'Argentine 1978 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 2006 Non qualifié
Drapeau de la Suisse 1954 Non inscrit Drapeau de l'Espagne 1982 Non inscrit Drapeau de l'Afrique du Sud 2010 Non qualifié
Drapeau de la Suède 1958 Non inscrit Drapeau du Mexique 1986 Non inscrit Drapeau du Brésil 2014 Non qualifié
Drapeau du Chili 1962 Non inscrit Drapeau de l'Italie 1990 Non inscrit Drapeau de la Russie 2018 Non qualifié

Parcours en Coupe caribéenne des nations[modifier | modifier le code]

La Coupe caribéenne des nations, créée en 1978, voit s'affronter les sélections nationales des Caraïbes. Elle prend sa forme actuelle en 1991 et sert de compétition qualificative pour la Gold Cup depuis 2007. La sélection de Montserrat participe à dix éditions, se faisant toujours éliminée lors du tour préliminaire. Cela ne lui permit pas de participer à la phase finale de la Gold Cup. Lors de l'édition 2012, la sélection de Montserrat connaît la plus large victoire de son histoire, le 9 septembre 2012 à Fort-de-France, contre les îles Vierges britanniques, se soldant par un score de sept buts à zéro[2].

Édition Résultat
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1978 Non inscrit
Drapeau : Suriname 1979 Non inscrit
Drapeau : Porto Rico 1981 Non inscrit
Drapeau de la Guyane 1983 Non inscrit
Drapeau : Barbade 1985 Non inscrit
Drapeau de la Martinique 1988 Non inscrit
Drapeau : Barbade 1989 Non inscrit
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1990 Non inscrit
Drapeau : Jamaïque 1991 Tour préliminaire
Parcours en Coupe caribéenne des nations
Édition Résultat
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1992 Tour préliminaire
Drapeau : Jamaïque 1993 Non inscrit
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1994 Tour préliminaire
Drapeau : JamaïqueDrapeau : îles Caïmans 1995 Tour préliminaire
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1996 Non inscrit
Drapeau : Antigua-et-BarbudaDrapeau : Saint-Christophe-et-Niévès 1997 Non inscrit
Drapeau de la JamaïqueDrapeau : Trinité-et-Tobago 1998 Non inscrit
Drapeau : Trinité-et-Tobago 1999 Tour préliminaire
Drapeau : Trinité-et-Tobago 2001 Tour préliminaire
Édition Résultat
Drapeau : Barbade 2005 Tour préliminaire
Drapeau : Trinité-et-Tobago 2007 Non inscrit
Drapeau : Jamaïque 2008 Non inscrit[note 1]
Drapeau de la Martinique 2010 Tour préliminaire
Drapeau : Antigua-et-Barbuda 2012 Tour préliminaire
Drapeau : Jamaïque 2014 Tour préliminaire
Drapeau : États-Unis 2017 Non inscrit

Composition[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs de l'équipe de Montserrat de football
Entraîneur Période[note 2]
Drapeau : Antigua-et-Barbuda Williams Lewis 2000 - 2004[3],[4]
Drapeau : Angleterre Paul Morris 2001-2002
Drapeau : Angleterre Drapeau : Montserrat Ruel Fox 2004
Drapeau : Angleterre Scott Cooper 2005 - 2007
Drapeau : Montserrat Cecil Lake 2008[5]
Drapeau : Angleterre Drapeau : Montserrat Kenny Dyer 2008 - 2013
Drapeau : Antigua-et-Barbuda Lenny Hewlett 2013 - 2015

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des villes ayant accueilli les matchs de l'équipe nationale.

Du fait de la taille et de l'histoire de Montserrat, la sélection locale a disputé ses matchs que dans deux stades : le Sturge Park et le Blakes Estate Stadium.

Pour le premier, le Sturge Park (en), qui se situait à Plymouth, était un stade de cricket, utilisé par l'équipe de Montserrat de cricket (en) qui a aussi servi pour les matchs de football. Mais du fait de la grande éruption de 1997 de la Soufrière sur Plymouth, le stade est détruit comme la ville entière. La sélection de Montserrat n'a joué que deux matchs à domicile et dans ce stade, contre Anguilla (victoire des locaux sur le score de trois buts à deux[6]) et contre Saint-Vincent-et-les-Grenadines, lors de la Coupe caribéenne des nations 1995 (défaite des locaux sur le score fleuve de onze buts à zéro[6]).

À la suite de la catastrophe de 1997, le déplacement de la population de l'île entraîna un déplacement des lieux d'accueil des matchs. Alors que le Sturge Park pouvait être utilisé pour les matchs de football et de cricket, les instances sportives réorganisèrent les matchs en attribuant le Salem Oval (en) pour le cricket et le Blakes Estate Stadium pour le football.

Quant au second, situé à Look Out, près de l'aéroport John A. Osborne et d'une capacité de 1000 places, ce stade (créé en 2002 grâce aux fonds de la FIFA[7]) ne sert qu'occasionnellement du fait que les matchs à domicile sont joués la plupart du temps sur terrain neutre. Pour les qualifications de la Coupe caribéenne des nations 2014, la CONCACAF a inspecté le stade afin d’accueillir les matchs de ce tournoi[8] .

Les Bermudes sont les premiers adversaires à être venus jouer dans ce stade, le 21 mars 2004, lors des éliminatoires de la Coupe du monde de football de 2006, se soldant par une défaite des locaux sur le score sans appel de sept buts à zéro. Il aura fallu attendre les qualifications de la Coupe caribéenne des nations 2014 pour voir joué la sélection, il s'agit des sélections de Bonaire et des Îles Vierges américaines, en mai et en . Une quatrième sélection va venir jouer le 31 mars 2015 dans ce stade, Curaçao, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

Du fait de la faiblesse de l'équipe, le classement de Montserrat est depuis 1999 est très bas. Débutant à la 201e rang place en 1999, Montserrat a connu la dernière place du classement en 2002. Entre 2011 et 2012, Montserrat réalise une progression fulgurante, passant de la 206e rang place à la 174e rang place, soit trente-deux places gagnées en une année. Entre 1999 et 2014, Montserrat occupe en moyenne le 198e rang[10].

Classement FIFA de l'équipe de Montserrat
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Classement mondial[11] - - - - - - 201 202 203 203 204 202 202 198 201 201 203 203 206 174 187 169 187
Classement nord-américain[11] - - - - - - 34 35 35 35 34 35 35 35 30 26 29

Légende du classement mondial :

  •      de 1 à 25
  •      de 26 à 50
  •      de 51 à 209

Légende du classement nord-américain:

  •      de 1 à 12
  •      de 13 à 25
  •      de 26 à 35

Nations rencontrées[modifier | modifier le code]

La sélection de Montserrat a essentiellement rencontré des sélections de la CFU. Les matchs contre Saint-Martin, Bonaire[12] et la Martinique[13], qui ne sont pas membres de la FIFA, ne sont pas comptabilisés par la FIFA, mais le sont par la CONCACAF et par la CFU.

Elle n'a rencontré qu'une seule sélection du continent, et plus particulièrement d'une sélection d'Amérique centrale, Belize, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, se soldant par deux défaites[14].

Elle n'a affronté qu'une seule sélection asiatique, en affrontant le Bhoutan à Thimphou (capitale du Bhoutan), dans le cadre du film The other final, se soldant par une défaite des visiteurs sur le score de quatre buts à zéro[15],[16]. Ce match est comptabilisé comme un match FIFA.

Bilan de Montserrat face aux sélections affrontées au moins une fois[17]
Adversaire Joués Victoires Matchs nuls Défaites Buts pour Buts contre
Anguilla 4 2 1 1 6 7
Antigua-et-Barbuda 4 0 0 4 4 20
Barbade 1 0 0 1 0 5
Belize 2[18],[19] 0 0 2 3 8
Bermudes 2 0 0 2 0 20
Bhoutan 1[16] 0 0 1 0 4
Bonaire[note 3] 1 0 1 0 0 0
Curaçao 2 0 1 2 3 4
Martinique[note 4] 1 0 0 1 0 5
République dominicaine 2 0 0 2 1 6
Saint-Christophe-et-Niévès 6 1 0 5 6 34
Saint-Martin[note 5] 1[20] 0 0 1 1 3
Saint-Vincent-et-les-Grenadines 3 0 0 3 0 27
Sainte-Lucie 1[21] 0 0 1 0 3
Suriname 2 0 0 2 2 14
Îles Vierges américaines 1[22] 1 0 0 1 0
Îles Vierges britanniques 3 1 0 2 8 6

La sélection de Montserrat n'a remporté que cinq dans son histoire (Saint-Christophe-et-Niévès, Anguilla à deux reprises, les îles Vierges britanniques et les îles Vierges américaines).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Montserrat a décidé de se consacrer aux éliminatoires de la Coupe du monde 2010, préférant décliner la participation à ce tournoi.
  2. La période correspond aux dates des premier et dernier matchs dirigés.
  3. Bonaire n'est pas membre de la FIFA, mais est membre de la CFU et de la CONCACAF.
  4. La Martinique n'est pas membre de la FIFA, mais est membre de la CFU et de la CONCACAF.
  5. Saint-Martin n'est pas membre de la FIFA, mais est membre de la CFU et de la CONCACAF.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ (consulté le 2 juillet 2016).
  2. « Îles Vierges Britanniques vs. Montserrat 0 - 7 », sur fr.soccerway.com (consulté le 10 mars 2015)
  3. (en) « 2002 FIFA World Cup Korea/Japan ™ », FIFA.com (consulté le 7 décembre 2013)
  4. (en) « CNNSI.com - CNNSI.com's complete coverage of the FIFA World Cup - Bhutan routs Montserrat in 'other final' - Sunday June 30, 2002 05:39 AM », Sportsillustrated.cnn.com,‎ (consulté le 7 décembre 2013)
  5. (en) « Montserrat - Suriname (Qualifications de la Coupe du monde 2010) », sur caribbeanfootballdatabase.com (consulté le 10 mars 2015)
  6. a et b (en) « Shell Caribbean Cup 1995 », sur rsssf.com (consulté le 11 mars 2015)
  7. « Montserrat - Programme Goal », sur fifa.com (consulté le 11 mars 2015)
  8. (en) « Montserrat inspection ahead of Caribbean Cup », sur concacaf.com (consulté le 13 mars 2015)
  9. (en) « Montserrat-Curaçao », sur fifa.com (consulté le 11 mars 2015)
  10. « Historique de Montserrat au classement FIFA », sur fifa.com (consulté le 18 mars 2016)
  11. a et b « Classement mondial FIFA/Coca-Cola », sur fr.fifa.com (consulté le 19 février 2015)
  12. (en) « 2014 Caribbean Cup: Qualifying Results & Scorers » (consulté le 13 mars 2015)
  13. (en) « Martinique vs Montserrat - Group 3 - Caribbean Cup 2012 » (consulté le 13 mars 2015)
  14. (en) « Belize completes WCQ Win Over Montserrat » (consulté le 13 mars 2015)
  15. « Bhoutan » (consulté le 11 mars 2015)
  16. a et b (en) « Bhutan - Montserrat » (consulté le 11 mars 2015)
  17. Mis à jour le 11 mars 2015
  18. « Montserrat-Belize » (consulté le 13 mars 2015)
  19. « Belize - Montserrat » (consulté le 13 mars 2015)
  20. (en) « Saint-Martin - Montserrat » (consulté le 13 mars 2015)
  21. (en) « Saint Lucia v Montserrat, 10 May 1991 » (consulté le 13 mars 2015)
  22. (en) « Montserrat v US Virgin Islands, 30 May 2014 » (consulté le 13 mars 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]