Josyane de Jesus-Bergey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Josyane De Jesus-Bergey)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergey.

Josyane de Jesus-Bergey, née à La Rochelle (Charente-Maritime) le 24 juin 1941, est une poète franco-portugaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Retraitée de la fonction publique, elle est vice-présidente de « LarochellIvre »[1], association loi 1901 qui organise des rencontres littéraires en Charente-Maritime ainsi que le printemps des Poètes et le salon du livre de poésie à La Rochelle.

Proche de Jean Bouhier, le poète fondateur en 1941 avec Pierre Penon du mouvement poétique de l’École de Rochefort, Josyane de Jesus-Bergey a été l’initiatrice de la création en 1994 à Vesdun (Cher) dans la « Forêt des Mille Poètes »[2] où 85 nations sont représentées par un chêne, où chaque chêne planté est dédié à un créateur, de l’emplacement commémoratif de cette école où l’on retrouve entre autres : Jean Bouhier, Jean Rousselot, René-Guy Cadou, Michel Manoll, Marcel Bealu, Luc Bérimont, Guillevic, Roger Toulouse, Jean Follain[3].

Très attachée au monde méditerranéen, plusieurs des poèmes de Josyane de Jesus-Bergey sont dédiés à des auteurs du monde arabe, tels que le palestinien Mahmoud Darwich et l'algérien Mohamed Dib[4].

Plusieurs textes de Josyane de Jesus-Bergey ont été traduits en espagnol par Angela Serna, et en portugais par Ruth Motta.

Participation à des rencontres et festivals[modifier | modifier le code]

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • L'heure Marine, éditions Petit Véhicule,
  • Pour un soleil qui meurt, éditions Arcam,
  • De l’arbre à l’homme... jusqu’à l’épuisement de la saignée, La Bartavelle Éditeur,
  • La brodeuse d’écume, éditions Clapas,
  • L’eau Perride, La Bartavelle Éditeur,
  • Le temps suspensif, éditions Encres vives,
  • Un cheval sur l’océan, éditions Encres vives,
  • Ne me raccompagnez pas, je suis pressée, La Bartavelle Éditeur,
  • Comme une confession de pierres - Eldjazaïr, La Rochelle, éditions Rumeur des Ages, 2003, 59 p. (ISBN 2-84327-075-8)
    édition bilingue français-arabe (textes traduits par le poète tunisien Mohamed Rafrafi, Voir sur son blog: Rafraf).
  • Ce n’est pas parce que la porte s’est refermée, éditions Rumeur des Ages,
  • Amulettes, éditions Encre et Lumière,
    publication de « Amulettes », avec des peintures de Hamid Tibouchi

Récit[modifier | modifier le code]

  • BUS 25 pour rendre visite aux ombres, La Rochelle, éditions Rumeur des Ages, , 63 p.
    peintures et dessins de Jacques Judde.

Proses[modifier | modifier le code]

La Grande Boiterie, éditions Rumeur des Ages,

Portfolio[modifier | modifier le code]

En revues[modifier | modifier le code]

En anthologies[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Corévision poétique, avec Mohamed Rafrafi, de la traduction de l'arabe vers le français faite par Hédia DRIDI[8] du recueil de poèmes de l’irakienne Wafaa Abed Al Razzaq, intitulé "Mémoires de l'enfant de la guerre" - Éditions L'Harmattan, Décembre 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Présentation de l'association sur le site officiel de « LarochellIvre »
  2. (fr) Site officiel de « Forêt des mille poètes»
  3. (fr) « Liens : École de Rochefort » sur le site officiel de « Forêt des mille poètes»
  4. (fr) Josyane de Jesus-Bergey 2003
  5. (fr) [PDF] Programmation 2005 sur le site officiel du festival Voix de la Méditerranée
  6. (es) « Los versos franceses toman la Casa de Cultura » sur noticiasdealava.com
  7. (fr) « Québec 2008, 40 poètes Québec-France » sur le site officiel de LarochellIvre,
  8. (fr) Ne volez pas ma voix

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :