Yolande Villemaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yolande Villemaire
Description de cette image, également commentée ci-après

Yolande Villemaire au Marché de la Poésie de Montréal 2009

Naissance (68 ans)
Saint-Augustin-de-Mirabel, Drapeau : Québec Québec
Activité principale
Distinctions
Prix des Jeunes écrivains du Journal de Montréal
Prix Edgar-Lespérance
Prix international de poésie Gatien Lapointe-Jaime Sabines (2008)
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

  • La Vie en prose (1980)
  • La Constellation du Cygne (1985)
  • La Lune indienne (1994)
  • Le Dieu dansant (1995)
  • D'ambre et d'ombre (2000)

Yolande Villemaire est une romancière et poète québécoise née à Saint-Augustin-de-Mirabel le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle obtient un baccalauréat en théâtre et une maîtrise en lettres de l'Université du Québec à Montréal. Elle enseigne ensuite la littérature au Cégep André-Laurendeau.

Elle publie des recueils de poésie et romans depuis 1974. La Vie en prose (1980), son deuxième roman, est un succès critique et public et remporte le Prix des Jeunes écrivains du Journal de Montréal. Lauréate du Prix Roman du Journal de Montréal pour La Constellation du Cygne en 1985, elle est bénéficiaire, la même année, studio du Québec à New York.

De 1989 à 1991, elle vit dans un ashram au Maharashtra, en Inde. Là, elle écrit Le Dieu dansant, roman qui lui vaut le prix Edgar-Lespérance 1995.

Elle dirige la collection « Hiéroglyphe » chez XYZ éditeur depuis 1999.

En 2008, elle reçoit à Mexico le Prix international de poésie Gatien Lapointe-Jaime Sabines pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Machine-t-elle, Les Herbes rouges, Montréal, 1974
  • Que du stage blood, Éditions Cul-Q, Montréal, 1977
  • Terre de mue, Éditions Cul-Q, Montréal, 1978
  • Du côté hiéroglyphe de ce qu’on appelle le réel, Les Herbes rouges, Montréal, 1982
  • Adrénaline, Le Noroît, Montréal, 1982
  • Les Coïncidences terrestres, La Pleine Lune, Montréal, 1983
  • Jeunes femmes rouges toujours plus belles, Lèvres urbaines no 8, Montréal, 1984
  • Quartz et mica, Les Écrits des Forges (Québec) et le Castor Astral (France), 1985
  • La Lune indienne, Les Écrits des Forges, Trois-Rivières, 1994
  • Les Murs de brouillard, Les Écrits des Forges, Trois-Rivières, 1997
  • D’ambre et d’ombre, Écrits des Forges, Trois-Rivières 2000 et 2003 (poche)
  • Céleste Tristesse, l’Hexagone 1997 ; Les Écrits des Forges/Le Temps des Cerises, Trois-Rivières/Pantin, 2006
  • L’Armoure, Écrits des Forges (Québec) et Phi (Luxembourg), 2009
  • Micropoésie, Écrits des Forges (Québec), 2011
  • Lune indienne/Luna de la India (édition sonore sur CD), Écrits des Forges/Conaculta, 2012
  • "Silence is a Healing Cave", Ekstasis Editions, Victoria, B.C., 2013

Romans[modifier | modifier le code]

  • Meurtres à blanc, Guérin, 1974 ; réédition, Typo, Montréal 1985
  • La Vie en prose, Les Herbes rouges, 1980 ; réédition, Typo Montréal, 1986
  • Ange Amazone, Les Herbes rouges, Montréal, 1982
  • La Constellation du Cygne, La Pleine Lune, 1985 ; réédition, Typo, Montréal, 1996
  • Vava, L’Hexagone, Montréal, 1989
  • Le Dieu dansant, l’Hexagone, Montréal, 1995
  • Des petits fruits rouges, XYZ éditeur, coll. « Hiéroglyphe », Montréal, 2001
  • La Déferlante d'Amsterdam, XYZ éditeur (Qc.) et Le Castor Astral (France), 2003
  • Poètes et Centaures, XYZ éditeur, Montréal 2005
  • India, India, XYZ éditeur, Montréal 2007

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Ça devient clair en 1984, in Dix nouvelles humoristiqes par dix auteurs québécois, Éditions Quinze, 1984
  • Le Son des casseroles, in Enfances et Jeunesse, Montréal, Les entreprises Radio-Canada, 1988

Recueil de pièces radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • Belles de nuit - pièces radiophoniques, Éditions Les herbes rouges, 1983 (Inclut Les Égouts de New York ; Un jour de printemps l'hiver ; Belles de nuit)

En traduction[modifier | modifier le code]

  • Quartz &Mica. Trad. par Judith Cowen. Guernica, Montréal, 1987
  • Amazon Angel. Trad. par Gérald Leblanc, Guernica, Toronto, Canada 1993
  • Muros de niebla. Trad. par Silvia Pratt, Mantis Editores, Guadalajara, Mexique, 2003
  • Midnight Tides of Amsterdam Trad. par Leonard Sugden, Ekstasis Éditions, Victoria, B.C., Canada, 2004
  • La Costellazione del Cigno. Trad. par Osvaldo Lanzolla. WIP Edizioni, Bari, Italie, 2005
  • Poets & Centaurs. Trad. par Leonard Sugden. Ekstasis Éditions, Victoria, B.C. Canada 2006
  • Celeste tristeza. Trad. par Gabriel Martin, Literalia Editores, Guadalajara Mexique 2006
  • La divinità danzante Trad. par Osvaldo Lanzolla. WIP Edizioni, Bari, Italie 2007
  • Little Red Berries. Trad. Leonard Sugden, Ekstasis Éditions, Victoria, B.C. 2008
  • L’onda di Amsterdam.Trad. Lorella Martinelli, Edizioni Scientifiche Italiane, Naples 2009
  • India, India. Trad. Leonard Sugden, Ekstasis Éditions, Victoria, B.C., 2009
  • Luna de la India/Lune indienne Trad. Silvia Pratt, Mantis Editores, Guadalajara, 2009

Distinctions[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives de Yolande Villemaire est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Yolande Villemaire (MSS406) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Liens externes[modifier | modifier le code]