Georges Bonnet (poète et romancier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georges Bonnet.
Georges Bonnet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Georges Bonnet (né en 1919) est un auteur français, poète et romancier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Bonnet est né en 1919 à Pons (Charente-Maritime). Ce professeur d'éducation physique a publié son premier livre de poèmes à 45 ans (La Tête en ses jardins) et son second à 64 ans (Le veilleur de javelles). Il avait plus de 80 ans lorsqu'il a publié son premier roman (Un si bel été). Il vit à Poitiers (Vienne). Son plus grand succès reste à ce jour le roman (Les yeux des chiens ont toujours soif). Mais ses recueils de nouvelles ont également très bien marché. Même en prose, il reste avant tout un poète, un merveilleux inventeur de mots du quotidien. Son récit bouleversant, véritable chant d'amour consacré à son épouse atteinte d'une forme de maladie d'Alzheimer (Entre deux mots la nuit) est un des plus beaux textes littéraires français consacrés à cette maladie.

À 97 ans, il publie son nouveau recueil Juste avant la nuit que l'éditeur présente ainsi : « Avec “L’ombre de l’ombre / Peut-être la nuit / Ou bien la mort”… il y a de l’ombre dans ce recueil, mais juste assez pour permettre à la clarté de ne pas éblouir. Il y a également du silence, “Un silence / volontiers / tout près / de l’interdit”, mais enveloppé de quiétude et de patience. De la solitude, mais peuplée de sensations heureuses. Son très grand âge et sa vue déclinante n’autorisent plus à Georges Bonnet que de très courts poèmes, extrêmement simples d’apparence. Il en donne ici plus d’une centaine qui ne font place ni à l’amertume ni aux regrets. Tout une vie derrière soi, et fort longue, constituée de “Bonheurs et malheurs / détachés / de leur stupeur” — d’où se sont absentées la peur comme la révolte contre la mort —, donne à ce testament poétique une sérénité habitée, une courtoisie discrète qui en font un admirable modèle de vie ».

Liste de ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • La tête en ses jardins, Promesse, 1965
  • Le veilleur de javelles, ORACL, 1983
  • Aux mamelles du silence, Hautécriture, 1986
  • Une mort légère, La Bartavelle, 1988
  • Les belles rondeurs de l'évidence, Hautécriture, 1989
  • Ce qui toujours s'approche, La Bartavelle, 1991
  • De quoi en faire un monde, Le Vert Sacré, 1992
  • Dans une autre saison, Folle Avoine, 1993
  • Patience des jours, La Bartavelle, 1994
  • Tout bien pesé, Le Dé bleu, 1996
  • Entre temps, Commune mesure, 1997
  • Remontée vers le jour, Rafael de Surtis, 1999
  • Un si bel été (roman), Flammarion, 2000, Prix du Livre en Poitou-Charentes.
  • Coquerets et coquerelles, Le Dé Bleu, septembre 2003
  • Un seul moment, L'Arrière Pays, 2004
  • Un bref moment de bonheur (roman), Flammarion, 2004
  • Lointains, Océanes, 2005,
  • Un ciel à hauteur d'homme, L'Escampette 2006
  • Les yeux des chiens ont toujours soif (roman), Le Temps qu'il fait, 2006 (réédité en 2014 chez le même dans la collection « Corps neuf »)
  • Un jour nous partirons (nouvelles), Le temps qu'il fait, 2008
  • Chaque regard est un adieu (nouvelles), Le temps qu'il fait, 2010
  • Entre deux mots la nuit (récit), L'Escampette, 2012
  • La claudication des jours (poèmes), L'Escampette, 2013
  • Derrière un rideau d'ombres (poèmes), Océanes, 2014
  • Juste avant la nuit (poèmes), Le Temps qu'il fait, 2016

Lien externe[modifier | modifier le code]