Joseph Diongre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Joseph Diongre, né le 1er août 1878 à Bruxelles et y décédé le est un architecte belge.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Joseph Diongre est connu comme l'architecte de la Maison de la radio de l'INR (Institut national de radiodiffusion), place Flagey à Ixelles, sa dernière réalisation.

Il est étudiant à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles ; il terminera ses études en 1901 par un stage à Paris chez l'architecte Emile Duray. Il se rendra aussi aux Pays-Bas.

En 1908, il est chargé de l'exécution à l'issue d'un concours de la réalisation de la Maison communale de Woluwe-Saint-Lambert.

Ses autres réalisations sont nombreuses, notamment :

  • la cité Diongre à Molenbeek-Saint-Jean, rue des Béguines 1922, ensemble archtectural d'habitations sociales d'un style régionaliste dans un cadre de verdure et qui mélange appartements et maisons de surfaces différente dans le but d'éviter une monotonie architecturale. Il utilise sur chaque façade un élément particulier.
  • l'Église Saint-Jean-Baptiste à Molenbeek-Saint-Jean en 1931. Construction de style 'Art déco' en ciment armé privilégié par une décision du conseil communal de l'époque afin de réaliser un projet plus économique que l'utilisation de la brique ou de la pierre naturelle.
  • la Maison blanche ou Withuis
    Withuis,Joseph Diongre,détail d'architecture
    , commandée par le poète, écrivain et secrétaire communal de Molenbeek, Jef Mennekens, à Jette, avenue Charles Woeste, 183
  • la Maison communale (hôtel de ville) de Woluwe-Saint-Lambert, dans l'agglomération bruxelloise.
  • La Cour Saint-Lazarre, ensemble de 180 logements sociaux, commandité par la Société Anonyme des Habitations ouvrière de Molenbeek-Saint-Jean en 1926. Cette construction se dénote par le choix de matériaux économiques imposé dans le contexte de l'Entre-deux-guerres, mais aussi par des coursives intérieures sur lesquelles donnent les entrées de dizaines de logements.
  • 1906 - Maison n° 50-52 avenue Eugène Demolder à Schaerbeek
  • 1908 - Maison n° 20 rue Ernest Laude à Schaerbeek, avec sgraffite de Privat-Livemont
  • 1927 - Maison n° 174 (rue Firmin Lecharlier) à Jette.
    Joseph Diongre,détail d'architecture
  • 1908 - Maisons n°49-51 (rue Louis Hap) à Etterbeek.

Voir aussi[modifier | modifier le code]