Louis Bertrand (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Bertrand.

Louis Bertrand
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Molenbeek, Bruxelles
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Schaerbeek, Bruxelles
Nationalité Belge Drapeau : Belgique
Parti politique POB

Louis Bertrand, né à Molenbeek-Saint-Jean le et mort à Schaerbeek le , est un homme politique socialiste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Bertrand est le fils aîné de Pierre-Joseph Bertrand, ouvrier marbrier et de Émerence-Julie Delporte, journalière. Afin d'aider financièrement sa famille, il quitte l'école dès l'âge de douze ans. Vendeur de journaux pendant plus d'un an, Louis Bertrand devient en 1871 apprenti marbrier. Il s'oriente rapidement vers la politique. En 1885 il fonde le Parti ouvrier belge et le journal Le Peuple dont il fut le directeur de 1900 à 1907.

Sa carrière politique est très fournie : il fut conseiller communal à Schaerbeek (de 1895 à 1921), échevin à Schaerbeek (de 1895 à 1920), ainsi que député de (1894 à 1926). Il fut nommé Ministre d'État en 1918.

Louis Bertrand a habité Schaerbeek au n° 51 de l'avenue des Azalées.

Il fut un grand artisan du développement urbanistique de la commune de Schaerbeek au début du XXe siècle.

Il est le fondateur du Foyer Schaerbeekois (logements sociaux).

Il est également fondateur des messageries de la presse (mieux connues aujourd'hui sous le nom de AMP pour Agence et Messagerie de la Presse située 1 rue de la petite île à Anderlecht, Bruxelles) en octobre 1885 avec son ami F.Charté au n° 3 de la rue du Persil, à Bruxelles.

De par son engagement politique en faveur des plus démunis tout en étant ferme et modéré, il fit partie des dirigeants les plus écoutés du Parti ouvrier belge.

Publications[modifier | modifier le code]

Autodidacte, Louis Bertrand fut aussi un écrivain, auteur de quelques dizaines d'ouvrages parmi lesquels :

  • Cinquante années de bonheur et de prospérité (1880)
  • Vingt-cinq années de domination cléricale (1884)
  • Le parti ouvrier et son programme (1886)
  • La Belgique en 1886 (1887)
  • Le logement de l'ouvrier et du pauvre en Belgique (1888)
  • La coopération (1890)
  • Léopold II et son règne (1890)
  • César De Paepe, sa vie, son œuvre (1909)
  • Schaerbeek depuis cinquante ans (1912)
  • Histoire de la coopération en Belgique
  • Histoire de la démocratie et du socialisme en Belgique depuis 1830

Honneurs[modifier | modifier le code]

La commune de Schaerbeek donna son nom à une de ses plus belles artères, l'avenue Louis Bertrand, reliant l'église Saint-Servais au parc Josaphat.

Tombe de Louis Bertrand au cimetière de Schaerbeek

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ginette Kurgan et Erik Buyst, 100 grands patrons du XXe siècle en Belgique, Alain Renier éditeur, Bruxelles, 1999, p. 20-21 et 235
  • Pierre Van Den Dungen, La foi du marbrier : Louis Bertrand (1856-1943) : acteur et témoin de la naissance du socialisme belge, Atelier Ledoux-Timperman, 2000.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Biographie de Louis Bertrand par l'Institut Émile Vandervelde

Article connexe[modifier | modifier le code]