Joiselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joiselle
Église des Saints-Innocents.
Église des Saints-Innocents.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Sézanne-Brie et Champagne
Intercommunalité Communauté de communes des Portes de Champagne
Maire
Mandat
Gérard Amon
2014-2020
Code postal 51310
Code commune 51306
Démographie
Gentilé Joiselliens
Population
municipale
96 hab. (2014)
Densité 9,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 17″ nord, 3° 31′ 02″ est
Superficie 9,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Joiselle

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Joiselle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Joiselle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Joiselle
Le Grand Morin à Joiselle.

Joiselle est une commune française du nord-est de la France, située dans le département de la Marne en région Grand Est. Le village est composé dans sa partie centrale de quelques maisons autour de la mairie et de l'église. Il se prolonge par sept hameaux et neuf fermes isolées au milieu des champs et des bois [1]. Les habitants de Joiselle se nomment les Joiselliens et les Joiselliennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa superficie est de 9,76 km2, son altitude moyenne de 150 mètres environ. Les villages les plus proches de Joiselle sont Champguyon à 2,22 km, Neuvy à 2,44 km, Tréfols à 2,62 km, Morsains à 3,21 km, Villeneuve-la-Lionne à 4,49 km et Réveillon à 4,9 km.

Village de la Brie Champenoise, il se situe dans la vallée de la rivière Le Grand Morin qui traverse la commune. À Joiselle, celui-ci reçoit comme affluents, le Ruisseau de la Fontaine Bouillante et le Ru de Bonneval rive droite, le Ruisseau de la Fontenelle et le Ru des Roulis rive gauche.

Joiselle est proche du parc naturel régional de la Montagne de Reims.

Communes limitrophes de Joiselle
Tréfols
Villeneuve-la-Lionne Joiselle Champguyon
Réveillon Neuvy

Transports[modifier | modifier le code]

Joiselle disposait auparavant d'une gare sise sur la ligne de Gretz-Armainvilliers à Sézanne, entre Villeneuve-la-Lionne et Neuvy, en venant de Paris,.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique de Joiselle est essentiellement agricole. On y cultive le blé, le colza et le tournesol. En 2010, huit exploitations agricoles avaient leur siège dans la commune[2] .

Sur le plan touristique, une activité de vélo-rail appelée les Cyclo-draisines du Grand Morin s'est développée depuis 2011 et offre aux participants la possibilité de pédaler sur l'ancienne voie ferrée Sézanne-Coulommiers[1] à partir de l'ancienne gare de Joiselle. Elle fonctionne du mardi au dimanche en juillet et en août, sur réservation le reste de l'année [3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom Joiselle viendrait de Jovi cella, c'est-à-dire temple de Jupiter en latin. De 1222, année où le nom de la commune apparait pour la première fois dans des écrits sous le nom de Joirel, à 1784 où son nom est Josellum, le nom du village change une dizaine de fois en cinq siècles avant de s'appeler définitivement Joiselle après la Révolution [4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la première bataille de la Marne de la guerre 14-18, l'état-major du général Charles Mangin s'est installé le à Joiselle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours
(au 4 juillet 2014)
Gérard Amon   Agriculteur
Président de la CC des Portes de Champagne ( ? → 2017)
Réélu pour le mandat 2014-2020[5],[6]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 96 habitants, en augmentation de 14,29 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
174 180 189 190 183 178 226 254 231
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
211 206 204 189 190 183 207 200 183
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
197 193 194 168 157 166 161 141 151
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
145 126 71 69 80 88 86 95 96
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Joiselle possède une église avec une nef de style roman (XIIe – XIIIe siècle) et un chœur reconstruit au XVIe siècle. Autrefois dédiée à Saint-Antoine, elle faisait l'objet d'un pèlerinage très célèbre dans la région jusqu'à la Révolution. À partir du XVIIe siècle, elle devient l'église des Saints-Innocents. À l'intérieur, se trouvent, notamment, un bel ensemble de boiseries anciennes, une cuve baptismale du XVe siècle et une Vierge à l'Enfant[11].

La commune n'a pas de monument aux morts proprement dit, mais une plaque posée sur le mur d'un bâtiment (l'ancienne école, sans doute) évoque les soldats morts pour la France.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « JOISELLE », sur www.esternay-tourisme.fr
  2. « Les exploitations ayant leur siège dans Joiselle commune », sur Agriculture.gouv.fr
  3. « Les cyclo-draisines du Grand Morin », sur www.esternay.tourisme
  4. « Joiselle », sur www.lexilogos.com
  5. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 16 août 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Joiselle : Eglise des Saints Innocents », sur chalons.catholique.fr