Johann Riche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Riche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Française
Activité
Accordéoniste, compositeur-interprète, comédien
Période d'activité
Depuis 1985
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Tarab Orchestar (1999-2000), Beltuner (2001), Johann Riche Trio (2021)
Instrument
Label
ICI Label
Genre artistique
Jazz, Rock, Jazz manouche, New musette

Johann Riche, né le à Gérardmer dans les Vosges, est un accordéoniste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johann Riche commence la musique à 7 ans grâce à son grand-père René Riche, professeur d'accordéon à Bruyères[1].

À 19 ans, il débute au théâtre dans la pièce À tous ceux qui de Noëlle Renaude, mise en scène par Laurent Vacher à l'occasion du festival "La Mousson d'été", dirigé par Michel Didym[2].

Début 1998, il rejoint la Compagnie Boomerang de Michel Didym avec laquelle il travaille sur de nombreuses pièces[3]. Il participe entre autres à la pièce Les animaux ne savent pas qu'ils vont mourir de Pierre Desproges, mise en scène par Michel Didym et Hélène Desproges, créée en 2002 au Théâtre de la Ville[4],[5].

En 2001, il co-fonde le groupe Beltuner avec Nicolas Pautras et Pascal Müller et commence à sillonner les salles de concerts et les festivals[6].

En août 2004, il rencontre Jacques Higelin à l'occasion des Moussons d'été 2004 et donne un concert en duo avec ce dernier[7].

Le 7 avril 2005, Beltuner sort son 1er album chez ICI Label[8].

En 2015, il rencontre Christophe Miossec et enregistre l'album Mammifères[9]. Il l'accompagne ensuite durant la tournée qui suit la sortie de l'album en 2016[10].

En 2017 il entame une collaboration avec Damien Saez autour du projet Le Manifeste et il participe aux tournées de 2017 et 2019[11],[12].

Le quatrième album de Beltuner, Promis sort en avril 2019[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Johann Riche Trio[modifier | modifier le code]

Avec Beltuner[modifier | modifier le code]

Avec Tarab Orchestar[modifier | modifier le code]

Avec Christophe Miossec[modifier | modifier le code]

Avec Alice Botté[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Krümm, « Johann Riche, l'accro-hédoniste de Beltuner », Accordéon et Accordéonistes, no 127,‎ , p. 11 à 15
  2. Gérard Charut, « Jojo en a lourd sur le coeur », L'Est Républicain,‎
  3. Gérard Charut, « Jojo le Gadjo », L'Est Républicain,‎
  4. Fabienne Darge, « La malice de Desproges renait sur scène », Le Monde,‎
  5. Jean-Marc Toussaint, « Desproges ressuscité par Johann Riche », La Liberté de l'Est,‎
  6. Mathilde Fraysse, « Un quatuor admirablement humain », La Montagne,‎
  7. Caroline Bellot, « Epoustouflant », Liberté de l'Est,‎
  8. Françoise Jallot, « Johann Riche, Beltuner for ever », Accordéon et Accordéonistes, no 52,‎
  9. Emmanuel Marolle, « Tonnerre de Brest », Le Parisien,‎
  10. Myriam Perfetti, « Miossec, Mammifère heureux », Marianne, no 1005,‎ 6 au 14 juillet 2016
  11. François Hayotte, « Je me suis produit dans 28 zeniths avec Damien Saez », Vosges Matin,‎
  12. Christophe Bonnefoy, « Riche, d'âmes et de coeur », JHM,‎ , p. 8 à 9
  13. Voir sur vosgesmatin.fr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]