Mammifères (album de Miossec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mammifères

Album de Christophe Miossec
Sortie
Genre chanson française, nouvelle scène française
Label PIAS

Albums de Christophe Miossec

Mammifères est le dixième album studio de Christophe Miossec sorti le . Un premier extrait, Après le bonheur, est dévoilé[Quand ?].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. On y va
2. Après le bonheur
3. La vie vole
4. Les Mouches
5. Les Écailles
6. La nuit est bleue
7. Alouette
8. Cascadeur
9. Le Roi
10. L'Innocence
11. Papa

Musiciens[modifier | modifier le code]

Influences[modifier | modifier le code]

Cet album est marqué musicalement par des influences folk, de musique tzigane et de tango, apportées par la présence d'un accordéon et d'un violon[1],[2], ce qui n'est pas sans rappeler In the Garden ou Rentrer au port de Mano Solo[réf. nécessaire]. De plus, cet album est le second à ne contenir que peu de percussion, comme ce fut le cas dans Boire. D'un point de vue de l'écriture, Miossec reconnaît que l'attentat contre Charlie Hebdo et les attentats de novembre 2015 ont fortement pesé sur au moins trois chansons de son album et que la décision d'organiser une longue tournée dans de nombreuses petites salles en France afin d'être au plus proche du public durant cette période[1].

De plus, cet album est aussi la conséquence de changements dans la vie de Miossec, qui non seulement s'est installé à Paris dans le quartier de Ménilmontant – ayant quitté sa maison au bord de la mer d'Iroise – mais a fait la rencontre, musicale et personnelle, de la violoniste Mirabelle Gilis, très présente sur l'album[2].

Enfin, cet album est le premier du chanteur produit par une major, le label Columbia appartenant à Sony Music Entertainment, Miossec ayant quitté le label PIAS, son éditeur de toujours[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]