Joanny Drevet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joanny Drevet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Joanny Drevet, né le à Lyon où il est mort le (à 80 ans), est un artiste peintre et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Joanny Drevet naît à Lyon le , il est le troisième enfant du graveur Joannès Drevet.

Passionné dès 12 ans par le dessin, Joanny Drevet entame sa carrière d'illustrateur en 1923 avec la parution d'un porte-folio de 32 eaux-fortes intitulé En Savoie.

Autodidacte et individualiste, il cherche à améliorer sa technique et invente et met au point un procédé mêlant l'aquatinte, le trait et la couleur[1],[2]. Il présente au Salon des artistes français de 1929 la gravure Le Pont Saint-Esprit[3].

En 1931, il fait la connaissance de Charles Maurras avec lequel il publie Paysages et Cités de Provence, Les étangs au mistral et Paysages mistraliens[2].

Élu à l'Académie de Lyon le 6 juin 1939[4] , il termine sa vie entre son atelier rue Sainte-Colombe (actuellement rue Joannès Drevet) et sa maison de Chindrieux, en Chautagne[1],[2]. Il est enterré au cimetière de Loyasse, allée 54 bis[5].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Joanny Drevet a laissé une œuvre extrêmement importante de lavis, d'eaux-fortes et d'aquatintes, en particulier sur la Savoie et le Dauphiné[6].

Les ouvrages qu'il a illustré sont:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacqueline Sylvain, Le lac du Bourget : Miroir des peintres et des poètes, La Fontaine de Siloë, , 159 p. (lire en ligne), « Les peintres », p. 151.
  2. a b et c Robert Fritsch, Camille Costa de Beauregard : fondateur de l'Œuvre des Jeunes du Bocage à Chambéry, 1841 - 1910 ; chronique d'une œuvre sociale et éducative dans la Savoie du XIXe siècle, La Fontaine de Siloë, , 371 p. (lire en ligne).
  3. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 425.
  4. Maryannick Lavigne-Louis, « DREVET Joanny (1889-1969) », dans Dominique Saint-Pierre (dir.), Dictionnaire historique des académiciens de Lyon 1700-2016, Lyon, Éditions de l'Académie, (ISBN 978-2-9559433-0-4), p. 446-447.
  5. Henri Hours, Maryannick Lavigne-Louis et Marie-Madeleine Vallette d'Osia, Lyon : Le cimetière de Loyasse, Lyon, Conseil général du Rhône, coll. « Préinventaire des monuments et richesses artistiques », , 526 p. (ISBN 2-910865-03-7), p. 408.
  6. Jean-Marc Barféty, « Quelques œuvres de Joannès Drevet et Joanny Drevet », sur bibliotheque-dauphinoise.blogspot.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]