Louis Combes (occitaniste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Joan de Cantalausa)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Combes
2018 06 31 Cantalausa photo autorisée.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
CalmontVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Œuvres principales
Diccionari General Occitan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis Combes ou sous nom son de plume Joan de Cantalausa, né le à Bédarieux et mort le à Ceignac, près de Rodez, plus connu sous le pseudonyme est un philologue, chercheur et écrivain rouergat, grand défenseur de la langue et de la culture occitanes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970, à la fois prêtre et militant occitaniste, il fut à l’origine d'un autocollant qui lui valut « bien des soucis » de la part de la police française notamment. Érudit doué d’une très grande capacité de travail, il était aussi linguiste pratiquant l’occitan, le catalan, le français, l’araméen, le grec, le latin, l’anglais, l’allemand et le russe.

Il publia de nombreux ouvrages à vocation didactique (Òu l'òme, où il fait parler les animaux…) et documents scolaires[2] ainsi que plusieurs traductions en occitan[3], de productions littéraires contemporaines en occitan (celles de Joan Bodon[4]) ou encore de textes bibliques (La bona novèla, traduction des évangiles directement du grec, Lo libre de Jòb[5]), voire aussi des œuvres de Rudyard Kipling.

Sa grande œuvre restera le Diccionari general occitan, le premier dictionnaire monolingue occitan, à base de languedocien[6],[7]'[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-France Tourrel (dir. Laurence Breysse-Chanet), Présence de Lorca dans la poésie occitane du début du XXème siècle : échos et convergences. Thèse de doctorat en études occitanes, Montpellier, Université Paul-Valéry, collège doctorat Languedoc-Roussillon., (lire en ligne)
  2. Michel Lafon, « Manuels et documents scolaires pour l’enseignement de l’occitan en Aveyron », Lengas - revue de sociolinguistique, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée (Université Paul-Valéry), vol. 83 « Manuels scolaires et langues régionales »,‎ (ISSN 2271-5703, lire en ligne)
  3. Jean-Pierre Chambon, « Problèmes philologiques d'une oeuvre occitane du XXe siècle : le traitement éditorial post mortem auctoris des textes de Jean Boudou », Estudis Romànics, Barcelone, Institut d’Estudis Catalans, vol. 34,‎ , p. 231-257 (ISSN 0211-8572 et 2013-9500, lire en ligne)
  4. Joëlle Ginestet, « Quadriptyque narratif autour de la Seconde Guerre mondiale » [« Quadriptic narratiu a l'entorn de la Segonda Guèrra mondiala »], Lengas - revue de sociolinguistique, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, vol. 81 « La langue et la guerre : témoignages oraux et écrits littéraires en occitan »,‎ (ISSN 2271-5703, lire en ligne)
  5. Nouvelles recherches en domaine occitan: Approches interdisciplinaires: Colloque de l’Association internationale d’études occitanes, Albi, 11-12 juin 2009, Brepols, Turnhout 2016. (ISBN 978-2-503-56514-9). lire en ligne
  6. Kathryn Klingebiel, Bibliographie linguistique de l’occitan médiéval et moderne (1987-2007), Turnhout, Brepols, (ISBN 978-2-503-53104-5, lire en ligne)
  7. Consultation en ligne du DGO (Diccionari de Cantalausa) sur le site de l’Institut d’études occitanes de l’Aveyron
  8. Magali Rouquier, Questions de classification en linguistique: méthodes et descriptions, Berne, Peter Lang (maison d'édition), (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]