Jeffrey Ullman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ullman.

Jeffrey David Ullman, né le 22 novembre 1942, est un informaticien. Il a écrit notamment Compilateurs - Principes, techniques et outils, plus connu sous le nom de Dragon Book, une référence dans l’étude de la compilation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ullman obtient son Baccalauréat (système universitaire anglo-saxon) en mathématiques appliquées à l’Université Columbia en 1963 et son Ph.D en génie électrique à l’Université de Princeton en 1966. Depuis il travaille dans les Laboratoires Bell. Il a été professeur à Princeton de 1969 à 1979. Depuis 1979, il est professeur à Stanford. Il obtient le Prix Knuth en 2000 et la médaille John von Neumann en 2010[1].

Il a été le directeur de thèse de Mihalis Yannakakis.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses sujets de recherche sont centrés autour des bases de données et la fouilles de données. Il est le CEO de Gradiance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]