Juris Hartmanis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juris Hartmanis
Image dans Infobox.
Juris Hartmanis en 2002.
Fonctions
Chef de département (d)
Informatique
Université Cornell
-
Chef de département (d)
Informatique
Université Cornell
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (93 ans)
RigaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Mārtiņš Hartmanis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Astrid Ivask (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Site web
Distinctions

Juris Hartmanis (né le à Riga en Lettonie) est un informaticien américain d'origine lettonne. Avec Richard Stearns, il a reçu en 1993 le prix Turing pour leur travail commun. Leurs recherches ont conduit à la naissance de la théorie de la complexité des algorithmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Lettonie, il a d'abord émigré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Il a obtenu une licence en physique de l'université de Marbourg. Puis il est parti aux États-Unis d'Amérique et a obtenu sa maîtrise en mathématiques appliquées à l'université de Kansas City (maintenant connue sous le nom d'Université du Missouri-Kansas City). Il a obtenu son doctorat en mathématiques au California Institute of Technology (Caltech)[1] en 1955 sous la direction de Robert Dilworth. Ensuite, il a travaillé au sein du laboratoire de recherches de la General Electric Company, développant et présentant des principes informatiques. En 1965, il est devenu professeur à l'université Cornell, où il a participé à la création du département d'informatique et en a été le premier président.

Travaux[modifier | modifier le code]

Hartmanis est l'un des fondateurs de la théorie de la complexité. On lui doit notamment le théorème de hiérarchie en temps déterministe. Il a également émis la conjecture de Berman-Hartmanis.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]