Andrew Yao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yao.
Andrew Yao en 2005

Andrew Chi-Chih Yao (chinois : 姚期智; pinyin : Yáo Qīzhì), né à Shanghai le 24 décembre 1946, est un chercheur en informatique. Il a reçu le prix Knuth en 1996 et le prix Turing en 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait son premier cycle universitaire en physique à l'université nationale de Taïwan. Il a obtenu un doctorat en physique de l'université Harvard en 1972[1] et en informatique de l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign en 1975[2].

Il a travaillé au MIT à l'université de Berkeley et à l'université Stanford avant d'être professeur à l'université de Princeton[1] et à l'université Tsinghua.

Travaux[modifier | modifier le code]

De façon générale, il a fait avancer de très nombreux domaines de l'informatique théorique[1].

En cryptographie on lui doit par exemple modèle de Dolev-Yao (en).

En algorithmique plus classique, il a été le premier a utiliser l'algorithme minimax pour prouver ce que l'on nomme le principe de Yao (en), un outil permettant d'étudier les algorithmes probabilistes. Il a aussi travaillé sur les structures de données, en utilisant notamment la théorie de Ramsey dans l'article Should Table Be Sorted[3]. Il a amélioré la complexité en temps de la recherche d'un arbre couvrant de poids minimal[1],[4].

Il a aussi jeté les bases de la complexité de la communication[1], dans l'article Some Complexity Questions Related to Distributed Computing[5], et travaillé sur les circuits booléens.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Après le prix Knuth en 1996, il a reçu le prix Turing en 2000 pour ses contributions en théorie de la calculabilité, génération de nombres pseudo-aléatoires, cryptographie et complexité de la communication.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Laudatio du prix Knuth 1996 », sur SIGACT,‎ 1996.
  2. (en) Andrew Yao sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Andrew Chi-Chih Yao, « Should Tables Be Sorted? », J. ACM, vol. 28, no 3,‎ , p. 615-628
  4. Andrew Chi-Chih Yao, « An O(E log log V) Algorithm for Finding Minimum Spanning Trees », Inf. Process. Lett., vol. 4, no 1,‎ , p. 21-23
  5. Andrew Chi-Chih Yao, « Some complexity questions related to distributive computing », dans Proceedings of the eleventh annual ACM symposium on Theory of computing,‎ , p. 209-213

Liens externes[modifier | modifier le code]