Andrew Yao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yao.
Andrew Yao en 2005

Andrew Chi-Chih Yao (chinois : 姚期智; pinyin : Yáo Qīzhì), né à Shanghai le 24 décembre 1946, est un chercheur en informatique. Il a reçu le prix Knuth en 1996 et le prix Turing en 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait son premier cycle universitaire en physique à l'université nationale de Taïwan. Il a obtenu un doctorat en physique de l'université Harvard en 1972 et en informatique de l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign en 1975[1].

Il a été professeur à l'université de Princeton et à l'université Tsinghua.

Son nombre d'Erdős est 2.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est notamment connu pour ses travaux en cryptographie (par exemple le modèle de Dolev-Yao (en)) et pour avoir utilisé l'algorithme minimax pour prouver ce que l'on nomme le principe de Yao (en), un outil permettant d'étudier les algorithmes probabilistes.

Il a aussi jeté les bases de la complexité de la communication, et a participé à de très nombreux domaines de l'informatique théorique.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Après le prix Knuth en 1996, il a reçu le prix Turing en 2000 pour ses contributions en théorie de la calculabilité, génération de nombres pseudo-aléatoires, cryptographie et complexité de la communication.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andrew Yao sur le site du Mathematics Genealogy Project

Liens externes[modifier | modifier le code]