Jean-Paul Buffelan-Lanore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Buffelan-Lanore
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Jean-Paul Buffelan-Lanore, né le à Toulouse et mort à Paris le [1], est un spécialiste du droit des nouvelles technologies. Il a assuré des missions d'enseignement, à l'étranger, à l'Université de Bologne (Italie), à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique), au Venezuela, au Brésil, en Argentine, au Canada, aux États-Unis, à l'Université de Łódź (Pologne), à l'Université libanaise de Beyrouth, etc.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Buffelan-Lanore est né à Toulouse d'une famille de juristes : son grand-père était notaire à Saint-Girons, son père, Joseph Buffelan, magistrat à Toulouse, son oncle, Jean Buffelan, docteur en droit, magistrat et maire de Saint-Girons. Il épouse, en 1961, Yvaine Lanore, docteur en droit et professeur à l'Université de Paris I, ils ont cinq enfants. Il fait ses débuts comme avocat en 1952 à Toulouse avant d'accéder, en 1968 au Barreau de Paris où il reste inscrit pendant 30 ans. Par ailleurs, il poursuit une carrière de chercheur scientifique : pensionnaire de la Fondation Thiers, attaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Directeur-fondateur du Centre de documentation de l'Institut de recherche d'informatique et d'automatique (IRIA - Université de Paris XI), maître de conférences et ensuite professeur à l'Université du Gabon, puis de Madagascar, et, à son retour de coopération, professeur-directeur de l'Institut de recherche en informatique juridique (IRIJ - Université de Paris VIII) et Chargé de mission auprès de la Présidence de l'Université.

Le Professeur Jean-Paul Buffelan-Lanore est l'un des pionniers de l'informatique juridique en France qu'il a contribué à fonder dans les années 1967-1974 (avec Jurindex, première Banque française de données juridiques en 1970-1971, aux Éditions Masson).

Docteur en droit, docteur ès lettres, docteur ès sciences de l'Information.

Distinctions et honneurs[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Articles 

Articles dans la Revue administrative, le Recueil Dalloz, Informatica e Diritto, La Gazette du Palais, Les Petites Affiches, Revue du droit public, etc.

Ouvrages 
  • Les institutions municipales de Toulouse sous l'Ancien Régime (thèse de droit, Paris, 1961)
  • Introduction à la sociologie politique, préf. de Georges Burdeau (1969), Éditions Masson
  • Introduction à l'informatique juridique, préf. Jean Meyriat (1975 - épuisé)
  • La noblesse des Capitouls de Toulouse (1986), Éditions de l'Adret
  • Informatique juridique documentaire, préf. Jean Foyer (1993 - épuisé)
  • Droit administratif général (1995), Éditions de l'IRIJ
  • Contentieux administratif (1996), Éditions de l'IRIJ
  • Administration citoyenne et cyberdroit (1999), Éditions de l'IRIJ


Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliothèque numérique virtuelle 
Autres liens 


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Jean-Paul Buffelan-Lanore », sur Le Monde du droit.fr, (consulté le 23 mars 2011)