Jacques Poirier (peintre et illustrateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poirier (homonymie) et Jacques Poirier (homonymie).
Jacques Poirier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 74 ans)
France
Nationalité
Activité
Formation
A influencé
Compléments

Jacques Poirier, né le à Paris, mort en 2002, est un peintre français et un illustrateur d’ouvrages pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Poirier est né d'un père éditeur et d'une mère peintre. En 1945, il suit les cours de l’École des beaux-arts de Paris et organise, en 1946, sa première exposition. À partir de 1950, il réalise de nombreuses illustrations pour la presse et la publicité, pour finir par se consacrer à l’illustration de livres pour la jeunesse. En 1981, il abandonne le monde de l’illustration pour celui de la peinture et se spécialise avec virtuosité dans le genre du trompe-l'œil. Il fait preuve d'humour en dissimulant sa signature dans la toile ou en insérant des rébus dans ses peintures. Jacques Poirier meurt en 2002.

Peintures[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • L'Architecte
  • Artnica
  • Auto-portrait
  • Le Cavalier seul
  • Chanson d’Automne
  • Les Chrysanthèmes
  • Coquillages
  • La Coupe est pleine
  • Dietterlin
  • Le Discours de la méthode
  • Les Enfants de la patrie
  • En hommage au mètre
  • Les Ficelles
  • Histoire d’H.
  • Icare t'as joué
  • J'ai ce qu'il te faut
  • Le Jeu de l'oisif
  • La Joconde
  • La Mise en abîme
  • Le Peintre
  • Petit Hommage à ce beau sexe tant chéri
  • Points de repère
  • Pourquoi faire simple
  • Pyramide
  • Saint Sébastien
  • Saturne
  • Le Sculpteur
  • Le Témoin
  • La Tour prend garde
  • Les Trois parques
  • Un sou est un sou
  • Ut mineur
  • Vanité
  • Le Vin de l'assassin
  • Le Vol d'Icare

Illustrations d'ouvrages pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

(liste exhaustive)

Hachette : Collection Bibliothèque verte[modifier | modifier le code]

Série Les Trois Jeunes Détectives[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Au rendez-vous des revenants
  • 1967 : La Momie qui chuchotait
  • 1967 : Le Perroquet qui bégayait
  • 1968 : Le Chinois qui verdissait
  • 1969, 1980 : L'Arc-en-ciel a pris la fuite
  • 1970 : Le Spectre des chevaux de bois
  • 1971 : Treize bustes pour Auguste
  • 1972 : Les Douze Pendules de Théodule
  • 1972 : Une araignée appelée à régner
  • 1973 : Le Trombone du diable
  • 1973 : Le Dragon qui éternuait
  • 1974 : Le Chat qui clignait de l'œil
  • 1975 : L'Aigle qui n'avait plus qu'une tête
  • 1975 : L'Insaisissable Homme des neiges
  • 1976 : Le Journal qui s'effeuillait
  • 1977 : Le Serpent qui fredonnait
  • 1978, 1985 : La Mine qui ne payait pas de mine
  • 1978 : Le Démon qui dansait la gigue
  • 1979 : L’Insaisissable homme des neiges
  • 1979 : Le Trombone du diable

Série Chris Cool[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Chris Cool, agent top secret
  • 1970 : Chris Cool chez les Turcs
  • 1970 : Chris Cool et les Monstres
  • 1972 : Chris Cool chez les Jivaros
  • 1972 : Chris Cool et l’Agent double
  • 1973 : Chris cool contre le dragon

Autres romans[modifier | modifier le code]

Hachette : Collection Bibliothèque de la Jeunesse[modifier | modifier le code]

Hachette : Collection Nouvelle Bibliothèque rose[modifier | modifier le code]

Série Anne d'Anne Braillard[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Anne en vacances
  • 1968 : Anne à la plage

Série Domino de Suzanne Pairault[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Domino marque un but
  • 1968 : Domino et le Grand Signal
  • 1968 : Domino et les Quatre Éléphants

Série Un petit chien de René Guillot[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Le Noël d'un petit chien, no 175
  • 1966 : Un petit chien au cirque, no 216
  • 1967 : Un petit chien au zoo, no 249
  • 1968 : Un petit chien chez les lions, no 277
  • 1968 : Un petit chien et ses copains
  • 1975 : Petite histoire d'un petit chien

Série Quatre diables de Christine Élier[3][modifier | modifier le code]

  • 1964 : Quatre diables chez oncle Phil, no 170
  • 1966 : Les Quatre Diables et la Plage secrète, no 212
  • 1967 : Quatre diables et le Revenant, no 262

Autres romans[modifier | modifier le code]

Hachette : Collection Idéal-Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Série Les Trois Jeunes Détectives d'Alfred Hitchcock[modifier | modifier le code]

Série Deux Jumelles d'Enid Blyton[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Deux Jumelles et Trois Camarades, no 268
  • 1965 : Deux Jumelles en pension[4]
  • 1965 : Deux Jumelles et une écuyère[4]
  • 1965 : Hourrah pour les jumelles
  • 1966 : Claudine et les Deux Jumelles
  • 1973 : Deux Jumelles et Deux Somnambules, no 315

Autres romans[modifier | modifier le code]

Hachette : Collections Grands Livres Hachette et La Galaxie[modifier | modifier le code]

Collection Nelson[6],[7] (1910-1964)[modifier | modifier le code]

Série Le Mouron rouge de la baronne Emmuska Orczy[modifier | modifier le code]

  • 1954 : Les Métamorphoses du Mourron rouge, no 441
  • 1955 : Le Rire du Mouron rouge, no 443
  • 1956 : Le Mouron Rouge conduit le bal, no 445
  • 1956 : Le Triomphe du Mouron rouge, no 444

Romans d'Alexandre Dumas[modifier | modifier le code]

Romans divers[modifier | modifier le code]

Éditions Lidis / Gründ[modifier | modifier le code]

Romans de Jules Verne, Collection Le Grand Jules Verne Illustré

Autres éditeurs[modifier | modifier le code]

. Heures de gloire de la Marine de Loire, Corsaire Éditions Orléansno 252

Illustrations d'ouvrages pour adultes[modifier | modifier le code]

  • 1959 : De l'Alaska à la Terre de Feu, 60 récits du Nouveau Monde (Collectif), Éditions Gründ, collection Trésor des Jeunes
  • 1970 : 60 énigmes et mystères de tous les temps, Collectif, Éditions Gründ, sous la direction de Pierre-André, préface de Jacques Levron
  • 1970 : Vive la cuisine jeune !, d'Oliver Dorine et Bruno, Éditions Hachette
  • 1978 : Les Oubliés de New-York, de Ben Bova (City of Darkness, 1976), Éditions Hachette, collection Voies libres no 2
  • 1979 : Au temps de Napoléon, de Pierre Miquel, Éditions Hachette, collection La Vie privée des Hommes
  • 1979 : Au temps de la grande guerre, de Pierre Miquel, Éditions Hachette, Collection La vie privée des hommes
  • 1996 : L’Âge d'or (sous la direction de Jacques Poirier), Dijon, EUD, Collection Figures Libres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre original : Jump for it !. A d'abord paru sous le titre Ceux du Club de la Chenille
  2. Pseudonyme de Jehanne Piston d'Eaubonne, Mme Charles
  3. Pseudonyme de Marie-Christine Bellier
  4. a et b Nouvelle couverture en 1976 ?
  5. Cf.notice n° FRBNF31702772 de la Bibliothèque nationale de France
  6. Histoire succincte des Éditions Nelson
  7. (en)The History of Thomas Nelson

Liens externes[modifier | modifier le code]