Marcel Gimond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Gimond
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maîtres
Distinction
Prix Blumenthal en 1924
Grand prix national des arts en 1957

Marcel Antoine Gimond, né le à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) et mort le à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Gimond fait ses études à Lyon, au lycée Ampère, puis à l'École des beaux-arts de Lyon où il est diplômé en 1917. Élève d'Aristide Maillol, il rencontre également Raoul Dufy ou encore Auguste Renoir. Il est l'ami de José de Bérys.

De 1946 à 1960, il dirige un atelier de l'École des beaux-arts de Paris. Charles Correia est l'un de ses élèves[1].

Marcel Gimond est connu pour ses bustes de personnalités politiques et artistiques. On lui doit également deux bas-reliefs situés dans le hall du journal L'Humanité, en hommage à Marcel Cachin et Gabriel Péri.

Après sa mort, le peintre lyonnais Roger Forissier, qu'il avait rencontré en 1957, fonde un comité pour perpétuer sa mémoire[2].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

En France
En Grèce
  • Athènes, Pinacothèque nationale : Tête, plâtre[3]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Charles Hachet, Les bronzes animaliers : de l'antiquité à nos jours, Editions Varia,‎ 1996, passage=212
  2. Sadi de Gorter, Forissier, éd. La Bibliothèque des Arts, Paris, p. 102 (ISBN 2-85047-083-X)
  3. nationalgallery.gr

Liens externes[modifier | modifier le code]