IndiGo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indigo (homonymie).
IndiGo
Logo de cette compagnie

Go IndiGo

AITAOACIIndicatif d'appel
6EIGOIFLY
Repères historiques
Date de création 2005
Fondateur Rakesh Gangwal et Rahul Bhatia[1]
Généralités
Basée à Aéroport international Indira Gandhi
Alliance Aucune
Taille de la flotte 257
Nombre de destinations 82[2]
Siège social Drapeau de l'Inde Gurgaon
Société mère InterGlobe Enterprises
Effectif 14,604 (Mars 2017)
Site web goindigo.in


Indigo ou Indigo Airlines (code IATA : 6E ; code OACI : IGO) est une compagnie aérienne à bas prix basée en Inde et dont le siège social est à Gurgaon. Il s'agit du premier acteur indien avec 32 % de parts de marché[3].

Historique[modifier | modifier le code]

IndiGo a été fondée en 2006 en tant que société privée par Rahul Bhatia d’InterGlobe Enterprises et Rakesh Gangwal, un NRI basé aux États-Unis. InterGlobe détenait 51,12% du capital d'IndiGo et 47,88% du capital de la société Caelum Investments de Gangwal, en Virginie. IndiGo a passé une commande ferme de 100 appareils A320-200 d’Airbus en et devrait commencer ses activités au milieu de l’année 2006. IndiGo a réceptionné son premier avion le , presque un an après la commande. Elle a commencé ses opérations le avec un service de New Delhi à Imphal via Guwahati. À la fin de 2006, la compagnie aérienne possédait six avions et neuf autres ont été acquis en 2007. En , IndiGo a remplacé le transporteur national Air India en tant que troisième transporteur en importance en Inde, derrière Kingfisher Airlines et Jet Airways, avec une part de marché passagers de 17,3%.

En 2011, IndiGo a passé une commande portant sur 180 appareils Airbus A320 pour un montant de 15 milliards de dollars américains. En , après cinq années d’exploitation, la compagnie aérienne a obtenu l’autorisation de lancer des vols internationaux. En , la DGAC a exprimé des réserves sur le fait que l'expansion rapide pourrait avoir une incidence sur la sécurité des passagers.

En , IndiGo a réceptionné son 50ème avion, moins de six ans après le début de ses opérations. Pour le trimestre se terminant en , IndiGo était la compagnie aérienne la plus rentable en Inde et est devenue la deuxième compagnie aérienne en Inde en termes de part de marché passagers. Le , IndiGo est devenue la plus grande compagnie aérienne indienne en termes de part de marché dépassant celle de Jet Airways, six ans après le début de ses activités.

En , IndiGo était le deuxième transporteur low-cost à la croissance la plus rapide en Asie derrière la compagnie aérienne indonésienne Lion Air. En , à la suite de l'annonce par le ministère de l'aviation civile d'autoriser IndiGo à ne prendre livraison que de cinq appareils cette année-là, la compagnie aérienne envisageait d'introduire des vols régionaux à bas prix en créant une filiale. Plus tard, IndiGo a annoncé qu'elle envisageait d'obtenir l'autorisation du ministère pour acquérir quatre autres avions, prenant ainsi livraison de neuf appareils en 2013. En , IndiGo était le deuxième transporteur low-cost en Asie en termes de sièges volés.

En , IndiGo a passé une commande de 250 appareils Airbus A320neo d'une valeur de 27 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grosse commande de l'histoire d'Airbus. IndiGo a annoncé le une première offre publique de 32 milliards de livres sterling (460 millions de dollars US), qui a été ouverte le .

Le . IndiGo signe une méga commande de 300 appareils du constructeur airbus des A320neo, A321neo et des A321XLR.

IndiGo est le plus gros exploitant de la famille A320neo au monde avec 730 exemplaires en commande.

Flotte[modifier | modifier le code]

En , les appareils suivants sont en service au sein de la flotte d'IndiGo[4] :

Flotte passagers
Appareils En service Commandes restantes Passagers Remarques
Y
Airbus A320 126 180
Airbus A320neo 96 484 180 Plus grand opérateur de l'A320neo. Première livraison en [5],[6]. 300 appareils commandés le  ; certaines commandes doivent être réparties entre A321neo et A321XLR.
Airbus A321neo 10 140 222 1er appareil reçu le [7]
ATR72-600 25 25 74 Première livraison le [8]
Total 257 649  

En , la moyenne d'âge de la flotte d'IndiGo était de 5,2 ans.

Le , la compagnie signe l'achat de 250 A320 neo à Airbus[9], qui viennent s'ajouter à ceux commandés en 2011.
Le , elle reçoit son premier A320neo. C'est la deuxième compagnie aérienne à le mettre en service, après Lufthansa.

Le , IndiGo signe une commande de 300 appareils du constructeur airbus des A320neo, A321neo et des A321XLR[10].

IndiGo est le plus gros exploitant de la famille A320neo au monde avec 730 exemplaires en commande.

Galerie[modifier | modifier le code]

Destinations[modifier | modifier le code]

Depuis , IndiGo exploite plus de 1 400 vols quotidiens vers 83 destinations, dont 60 en Inde et 23 à l'étranger. Sa base principale est située à Delhi, avec des bases supplémentaires à Bangalore, Chennai, Hyderabad, Kolkata, Mumbai, Jaipur et Ahmedabad.  En , IndiGo a reçu une licence lui permettant d'exploiter des vols internationaux après cinq ans d'activité. Le premier service international d'IndiGo a été lancé entre New Delhi et Dubaï le .

Contrats[modifier | modifier le code]

En , IndiGo a conclu un protocole d'accord pour une commande 180 Airbus A320, dont 150 A320neo, ce qui constituerait selon Airbus un record historique pour ce qui est du nombre d'avions civils commandés. Au prix catalogue, cette commande représente 16,4 milliards de dollars, cependant cette somme est peu significative, dans la mesure où les compagnies aériennes peuvent bénéficier d'importants rabais[11].

Le , Airbus annonce qu'Indigo lui a passé un protocole d'accord pour une commande de 250 avions moyen-courriers de type A320, un contrat évalué à 19,8 milliards d'euros au prix catalogue. C'est la plus grosse commande jamais enregistrée par Airbus. IndiGo ne détermine pas à ce moment comment son achat se répartit entre des A320neo et des A321neo[12]. Airbus annonce finalement le qu'il s'agira de 250 Airbus A320neo pour un prix catalogue de 26,55 milliards de dollars[3]. Le premier A320neo, équipé de moteurs Pratt&Whitney PW1100G, est pris en compte par la compagnie le [13].

Le la compagnie signe une lettre d'intention portant jusqu'à 50 ATR72-600[14] Le premier appareil est livré le [8].

Le . IndiGo signe une méga commande de 300 appareils du constructeur airbus des A320neo, A321neo et des A321XLR.

IndiGo est le plus gros exploitant de la famille A320neo au monde avec 730 exemplaires en commande.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Airbus signe un contrat record pour la vente de 180 appareils », Le Monde,
  2. (en) « FAQS - Indigo », Indigo, (consulté le 13 mars 2016)
  3. a et b Claude Fouquet, « Airbus confirme une commande record de 250 A320 Neo pour 23,9 milliards d'euros », Les Échos, (consulté le 17 août 2015)
  4. (en) « IndiGo Fleet Details and History », Planespotters.net, (consulté le 7 mai 2019)
  5. (en) « Delivery of A320 neos to be delayed, says IndiGo », The Economic Times, (consulté le 20 décembre 2015)
  6. « IndiGo places order for 250 A-320 neo jets with Airbus, deal worth 25.7 billion dollars », The Economic Times, (consulté le 15 octobre 2014)
  7. https://www.air-journal.fr/2018-12-31-le-premier-a321neo-en-inde-est-pour-indigo-5209205.html
  8. a et b http://www.air-journal.fr/2017-11-20-inde-la-low-cost-indigo-recoit-son-premier-atr72-600-5190803.html
  9. Julien Bouissou, « IndiGo, la compagnie indienne du « meilleur prix » qui a acheté 250 avions à Airbus », Le Monde, (consulté le 13 mars 2016)
  10. Le Figaro avec AFP, « La compagnie IndiGo passe une méga-commande de 300 Airbus de la famille A320 neo », sur Le Figaro.fr, (consulté le 29 octobre 2019)
  11. Le coût catalogue [est] purement indicatif en aéronautique, les compagnies obtenant en général des rabais substantiels
  12. Guy Dutheil, « Airbus enregistre la plus grosse commande de son histoire », Le Monde.fr, (consulté le 24 octobre 2015)
  13. François Duclos, « Premier A320neo pour la low cost Indigo », Air Journal, (consulté le 13 mars 2016)
  14. http://www.air-journal.fr/2017-05-10-inde-indigo-veut-50-atr-72-600-5181330.html