Ille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

l’Ille
(breton : Il, ruisseau de la Guzardière)
Illustration
L'Ille canalisée à Rennes
Carte.
Bassin de la Vilaine, l’Ille est située au nord de Rennes.
l'Ille sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 47,1 km [1]
Bassin 470 km2 [1]
Bassin collecteur Bassin de la Vilaine
Débit moyen (Rennes)
Nombre de Strahler 5
Organisme gestionnaire Institution d'aménagement de la Vilaine[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source la Guzardière
· Localisation Dingé
· Altitude 79 m
· Coordonnées 48° 22′ 47″ N, 1° 40′ 48″ O
Confluence la Vilaine
· Localisation Rennes
· Altitude 28 m
· Coordonnées 48° 22′ 20″ N, 1° 39′ 19″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Illet, Andouillé
· Rive droite étang de la Ménardière, la Mare
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissements Saint-Malo, Rennes
Cantons Combourg, Val-Couesnon, Melesse, Betton, Rennes-1, Rennes-4
Régions traversées Bretagne
Principales localités Rennes, Betton, Melesse

Sources : SANDRE:« J71-0300 », Géoportail, OpenStreetMap

L’Ille est une rivière du département d'Ille-et-Vilaine, de la région Bretagne, et un affluent droit du fleuve la Vilaine à Rennes, préfecture de l'Ille-et-Vilaine, nommé à partir de ces cours d’eau.

Étymologie et toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Ille a la même signification que le mot « île ». Les formes anciennes attestées sont Q. d. Insula (1037), Isla (1085), Ysla (1230), Yle (1302)[3],[note 1].

Son nom est en breton : Il[3].

Son nom participe à la toponymie du canal d'Ille-et-Rance, du département d'Ille-et-Vilaine, de la Communauté de communes du Val d'Ille, et de plusieurs communes situées sur le cours de la rivière : Saint-Médard-sur-Ille, Saint-Germain-sur-Ille et Montreuil-sur-Ille. Plusieurs microtoponymes (hameaux et écarts) tirent également leur nom de l’Ille : la butte d’Ille et le pas d’Ille à Dingé, Ille à Montreuil-sur-Ille.

Géographie[modifier | modifier le code]

L’Ille coule uniquement dans le département d’Ille-et-Vilaine dans onze communes. Il prend sa source à la limite entre les communes de Lanrigan, de Saint-Léger-des-Prés et de Dingé, près du lieu-dit « la Butte d'Ille »[4], à 78 m d'altitude[5] au lieu-dit la Guzardière. L'Ille s'appelle aussi dans cette partie haute ou amont le ruisseau de la Guzardière.

Elle passe par Montreuil-sur-Ille, où elle rejoint le canal d’Ille-et-Rance, puis par Saint-Médard-sur-Ille ; elle forme ensuite la frontière entre Melesse (à l’ouest) et Saint-Germain-sur-Ille (à l’est) avant de couler à l’est de Chevaigné[6]. Elle finit par passer à Betton, Saint-Grégoire et enfin Rennes, ou elle conflue en rive droite à 28 m d'altitude[7].

Généralités[modifier | modifier le code]

L'Ille est un cours d'eau naturel et un canal de 48,7 km[1]. L'Ille est un chenal navigable sur treize tronçons et non navigable sur quarante tronçons[1]. Entre Montreuil-sur-Ille et Rennes, la rivière est tantôt parallèle au canal, tantôt confondue avec lui.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Vilaine, l'Ille traverse les onze communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Dingé (source), Saint-Léger-des-Prés, Lanrigan, Montreuil-sur-Ille, Saint-Médard-sur-Ille, Saint-Germain-sur-Ille, Melesse, Chevaigné, Betton, Saint-Grégoire, Rennes (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Ille prend source dans le canton de Combourg, traverse le canton de Val-Couesnon, canton de Melesse, canton de Betton, canton de Rennes-1, conflue dans le canton de Rennes-4, dans les arrondissement de Saint-Malo et arrondissement de Rennes, dans les intercommunalités communauté de communes Bretagne Romantique, communauté de communes du Val d'Ille-Aubigné, Rennes Métropole.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Ille traverse quatre zones hydrographiques « l'Illet & ses affluents », « l'Ille de sa source à l'Illet (nc) », « la Vilaine de l'Ille (nc) à la Flume (nc) », « l'Ille de l'Illet (nc) à la Vilaine (nc) »[1]. Son bassin versant est d'environ 470 km2[1]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB Vilaine, sis à Nantes pour le siège social), à La Roche-Bernard pour les locaux administratifs et techniques[2] et est l'héritière de l'IAV Institution d'Aménagement de la Vilaine. « L'I.A.V. s'est ainsi employée à mettre en œuvre un important programme d'aménagements dont le plus marquant demeure la réalisation du Barrage d’Arzal-Camoël, à l'embouchure de la Vilaine, pour isoler le bassin inférieur de la mer. »[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Son principal affluent est l’Illet (rg[note 2]) 34 km.

D'amont en aval, l’Ille a comme affluents :

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Le Rang de Strahler de l'Ille est donc de cinq par l'Illet.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son régime hydrologique est dit pluvial océanique.

Climat d'Ille-et-Vilaine[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Canal d’Ille-et-Rance[modifier | modifier le code]

L’Ille est reliée à la Rance par le canal d'Ille-et-Rance. Il crée ainsi un lien entre Rennes et Saint-Malo, et donc entre l’océan Atlantique, où se jette la Vilaine, et la Manche, où se jette la Rance.

Ce canal a été construit entre 1804 et 1832 notamment pour contrer les blocus maritimes anglais. Au total plus de 260 ouvrages d'arts ponctuent ce canal, dont 48 écluses et de nombreux ponts.

Qualité de l'eau[modifier | modifier le code]

Le suivi de la qualité physico-chimique de l'Ille se fait grâce à des points de prélèvement sur les communes de Montreuil-sur-Ille, de Saint-Grégoire et de Rennes (d'amont en aval)[8], qui donnent les résultats suivants :

Relevés à Montreuil-sur-Ille
Nitrates 2010 2011 2012 2013
Concentration du paramètre (percentile 90) 25,3 27,7 25,1 22,3
Classe SEQ-Eau
Relevés à Saint-Grégoire
Nitrates 2010 2011 2012 2013
Concentration du paramètre (percentile 90) 24 25 23 27
Classe SEQ-Eau
Relevés à Rennes
Nitrates 2010 2011 2012 2013
Concentration du paramètre (percentile 90) 23 24 21 27
Classe SEQ-Eau

Environnement[modifier | modifier le code]

Plusieurs zones naturelles protégées se situent le long de l’Ille, notamment plusieurs zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) proches de la source de l’Ille :

  • La fontaine de l’Ille[9] et l’étang aux moines[10] de 13 et 12 hectares à Dingé.
  • Le marais des petits vaux[11] de 48 hectares au sud de Dingé.

Dans Rennes, les bras de l’Ille et le canal Saint-Martin forment une île peu urbanisée d’une trentaine d’hectares : les prairies Saint-Martin.

Activités[modifier | modifier le code]

L’activité de tourisme fluvial est développé le long de la partie canalisée. Le sentier de grande randonnée 37 passe par-dessus l'Ille au niveau de Montreuil-sur-Ille.

Le Canoë Kayak Club de l'ile Robinson, à Saint-Grégoire, possède une base nautique.

Enfin, le festival de jazz « Jazz aux Écluses » se tient tous les ans à Hédé-Bazouges[12].

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Louis Deroy et Marianne Mulon, Dictionnaire de noms de lieux, Paris, Robert, , 531 p. (ISBN 2-85036-195-X), p. 226 donnent les trois attestations suivantes :
    • omne territorium quod Insula dicitur (1037)
    • fluviolus qui dicitur Isla (1085)
    • Yle (1302)
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :