Cantache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Cantache
Illustration
Caractéristiques
Longueur 35,4 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur la Vilaine
Débit moyen ?
Cours
Source Saint-Pierre-des-Landes
· Coordonnées 48° 17′ 11″ N, 1° 03′ 21″ O
Confluence la Vilaine
· Coordonnées 48° 06′ 56″ N, 1° 17′ 57″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Mayenne, Ille-et-Vilaine
Régions traversées Bretagne, Pays de Loire

Sources : SANDRE, Géoportail

La Cantache (Kalañch en breton) est une rivière française de l'Ouest de la France et un affluent de la Vilaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dénommée aussi autrefois la "Calanche"[2], la longueur de ce cours d'eau est de 36,8 km[1].

Elle prend sa source à Saint-Pierre-des-Landes, dans le département de la Mayenne. Sa vallée est barrée par les deux grands étangs de Châtillon-en-Vendelais et de Champeaux, destinés à l'approvisionnement en eau de l'agglomération de Rennes.

Son principal affluent est la Pérouse. La Cantache se jette dans la Vilaine, sur sa rive droite, un peu à l'ouest de Vitré.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la limite des communes de Pocé-les-Bois, Champeaux et Saint-Jean-sur-Vilaine, le , se déroula le combat du Pont de Cantache, sur la route allant de Châteaubourg à Vitré.

Article détaillé : Combat du Pont de Cantache.

Barrages[modifier | modifier le code]

Il existe deux barrages sur le cours de la Cantache :

  • l'étang de Châtillon-en-Vendelais est un espace naturel sensible du Conseil général d'Ille-et-Vilaine de 110 ha, qui abrite de nombreux oiseaux, puisqu'il se situe sur un axe migratoire[3]
  • l'étang de la Cantache est créé en 1995, d’une capacité de 7 millions de m3, avec 3 fonctions principales :
    • la protection de la basse-Vilaine contre les crues,
    • le soutien des débits d’étiage,
    • le stockage d’eaux brutes en vue de leur potabilisation. Toutefois, la mauvaise qualité des eaux sur le cours d'eau n'a jamais permis de réaliser d'installation de production d'eau potable[4].

L'étang de la Villaumur est très apprécié pour les balades, du fait de la présence d'un circuit de randonnée[5].

Qualité de l'eau[modifier | modifier le code]

Le suivi de la qualité physico-chimique de la Cantache se fait grâce à des points de prélèvement sur les communes de Dompierre-du-Chemin et de Montreuil-sous-Pérouse (d'amont en aval)[6],[7], qui donnent les résultats suivants :

Relevés à Dompierre-du-Chemin
Nitrates 2010 2011 2012 2013 2014
Concentration du paramètre (percentile 90) 45,5 43 42,8 49,9 42
Classe SEQ-Eau
Relevés à Montreuil sous Pérouse
Nitrates 2010 2011 2012 2013 2014
Concentration du paramètre (percentile 90) 28 29 35 25 35
Classe SEQ-Eau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - La Cantache (J70-0300) » (consulté le 12 mars 2013)
  2. Adolphe Joanne, "Géographie du département d'Ille-et-Vilaine", 1878, consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k393028/f11.image.r=Ch%C3%A2teaubourg?rk=12253280;2
  3. « L'étang de Châtillon-en-Vendelais », sur Conseil général d'Ille-et-Vilaine, Conseil général d'Ille-et-Vilaine (consulté le 9 février 2013).
  4. « Les conditions géopolitiques d’une gestion durable de l’eau : le cas du bassin rennais », Norois,‎ (lire en ligne)
  5. Circuit de randonnée La Cantache, sur le site bretagne35.com
  6. « Qualit'eau 35 n°30 p.5 - bulletin du réseau de suivi de la qualité des eaux superficielles en Ille-et-Vilaine » (consulté le 20 novembre 2013)
  7. « Qualit'eau 35 n°32 p.17 - bulletin du réseau de suivi de la qualité des eaux superficielles en Ille-et-Vilaine » (consulté le 17 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]