Saint-Médard-sur-Ille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Médard.

Saint-Médard-sur-Ille
Saint-Médard-sur-Ille
La mairie.
Image illustrative de l’article Saint-Médard-sur-Ille
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Canton Melesse
Intercommunalité Communauté de communes du Val d'Ille-Aubigné
Maire
Mandat
Noël Bournonville
2017-2020
Code postal 35250
Code commune 35296
Démographie
Population
municipale
1 307 hab. (2016 en diminution de 1,36 % par rapport à 2011)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 16′ 22″ nord, 1° 39′ 35″ ouest
Altitude Min. 44 m
Max. 115 m
Superficie 18,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Médard-sur-Ille

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Médard-sur-Ille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Médard-sur-Ille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Médard-sur-Ille
Liens
Site web www.saint-medard-sur-ille.fr

Saint-Médard-sur-Ille est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne,

peuplée de 1 307 habitants[Note 1]. Elle fait partie de la communauté de communes du Val d'Ille-Aubigné[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Comme les communes voisines de Saint-Germain-sur-Ille et Montreuil-sur-Ille, le bourg de Saint-Médard-sur-Ille est situé sur la rive gauche de l'Ille, en contre-haut du cours d'eau. C'est un territoire vallonné, où le bocage subsiste par endroits.

Carte de la commune.

Transports[modifier | modifier le code]

Halte SNCF.

Il y a une halte de la ligne Rennes - Saint-Malo dans le village.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia Sancti Madardi super Illam en 1197[2], ecclesia Sancti Medardi super Insulam en 1516[réf. nécessaire].

Saint-Médard-sur-Ille porte le nom de son église dédiée à Médard, évêque de Noyon, et du cours d’eau Ille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le passage à niveau situé dans la commune où la route départementale 106 franchit la voie ferrée reliant Rennes à Saint-Malo a connu deux collisions graves, en 2007 et 2011. Dans les deux cas, un train de voyageurs a percuté un poids-lourd.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logo communal[modifier | modifier le code]

La nouvelle municipalité de Noël Bournonville a réalisé une consultation citoyenne dans l'édition du premier Bulletin municipal de l'équipe, en soumettant trois logos à l'avis des habitants de la commune.

Ces trois logos ont été réalisés par les membres de la commission communication, avec la volonté d'élaborer une symbolique mieux représentative de la commune de Saint-Médard-sur-Ille. Les logos proposés reposaient sur deux axes[3] :

  • Une volonté d'avancée commune : chacun des logos contenait l'idée d'évolution.
  • La mise en valeur du patrimoine médardais, avec trois couleurs piliers de la commune : l'orange, symbole de l'agriculture et du sol à la roche orangée, le bleu, pour le canal passant au cœur de la commune, le vert, pour souligner la large place de la nature et l'attitude respectueuse envers l'environnement.

Au final, le logo retenu par la municipalité se base sur le choix majoritaire des habitants :


Logo Saint-Médard-sur-Ille 2018.jpg

Héraldique[modifier | modifier le code]

Sur le plan historique, la commune de Saint-Médard-sur-Ille dispose d'un blason.

Blason de Saint-Médard-sur-Ille Blason D'azur semé alternativement de fleurs de lys d'argent et de papillons d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Élections[modifier | modifier le code]

Élections municipales et communautaires de mars 2014[modifier | modifier le code]

Le maire sortant décide de présenter sa candidature[4] avec 12 nouveaux candidats[5]. Lors de ces élections, 57,71% des électeurs se déplacent pour élire la seule liste présentée. "Vivre ensemble à Saint-Médard" est élue avec un taux de 69,77% de suffrages exprimés et 30,23% de blancs ou nuls[6].

Trois membres de la liste sont alors élus conseillers communautaires à la Communauté de communes du Val d'Ille[6].

Démissions conduisant à des élections anticipées[modifier | modifier le code]

En 2015, la conseillère déléguée à la communication ainsi que l'adjointe aux affaires scolaires et périscolaires présentent leurs démissions en dénonçant une "rétention d'informations"[7]. Elles soulignent alors "un manque total de communication"[7], "il fallait dire oui sans explication et sans connaissance des détails des dossiers"[7].

Suivra la démission d'une autre conseillère municipale en avril 2016[8].

En avril 2017, un conseiller municipal présente sa démission en dénonçant un "manque de transparence et de débat"[9]. Celui-ci se disait "puriste sur le sens du mot démocratie", indiquant qu'il espérait "des discussions, des remises en question, des réflexions constructives, sinon autant diriger seul"[9].

Fin 2017, le conseiller délégué aux travaux[8] dépose à son tour sa démission, pour des "raisons professionnelles"[8].

Face à la démission d'un tiers des membres du conseil municipal, des élections anticipées sont alors organisées en décembre 2017[8].

Élections municipales anticipées du 10 décembre 2017[modifier | modifier le code]

En décembre 2017, deux listes sont déclarées candidates aux élections municipales anticipées :

  • "Agir en commun", portée par Noël Bournonville. Au centre de son programme, la concertation citoyenne avec "un esprit d'égalité et de partage"[10]. La liste fait état d'un souhait, celui de la "proximité avec des consultations régulières et des participations citoyennes"[10].
  • "Saint Médard, ensemble", portée par Lionel Van Aertryck, maire sortant, qui indique que "cette équipe a à coeur de poursuivre l'essor de la commune", tout "en préservant la qualité de vie de tous"[11].

Le 10 décembre 2017, Agir en commun l'emporte avec 15 voix d'avance (255 voix contre 240) dès le premier tour avec 51,52 % des suffrages exprimés (12 sièges sur 15). La liste "Saint Médard, ensemble" obtient 48,48% (3 sièges sur 15). Le taux d'abstention de cette élection municipale est de 49,65 %. Sur les 1 013 inscrits, 495 suffrages ont été exprimés, soit un taux de participation de 50,35 %[12]. Noël Bournonville et Fabienne Nourry sont alors élus conseillers communautaires de la communauté de communes Val d'Ille-Aubigné. À la suite de son élection, Noël Bournonville déclare : "C'est une belle histoire humaine, on va travailler pour et avec les médardais"[12].

Lors de la première séance du conseil municipal, le 17 décembre 2017, Noël Bournonville est élu maire de la commune de Saint-Médard-sur-Ille, en compagnie de quatre adjoints :

  • Sophia Riot, 1ère adjointe, déléguée aux Finances, aux Associations et à la culture,
  • Patrick Lereteux, 2ème adjoint, délégué à la Voirie, à l'Assainissement et à l'Urbanisme,
  • Isabelle Paris, 3ème adjointe, déléguée aux Affaires scolaires et sociales (démissionnaire sous le précédent mandat de Lionel Van Aertryck),
  • Jérôme Bournonville, 4ème adjoint, délégué à la Communication, à l'Environnement et à la Vie participative (démissionnaire sous le précédent mandat de Lionel Van Aertryck).

Afin de compléter les délégations, trois conseillers délégués ont été désignés par arrêté du 6 février 2018 :

  • Françoise Ruffault, conseillère déléguée au patrimoine,
  • Fabienne Nourry, conseillère déléguée à la cohérence économique et sociale du territoire,
  • Anne Pineau, conseillère déléguée à l'insertion et à la solidarité.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? juin 1995[13] Jean Samson    
juin 1995[13] 1998 Octave Jus    
1998[13] mars 2008 Dominique Guérin    
mars 2008[14] décembre 2017 Lionel Van Aertryck SE Ingénieur en informatique
décembre 2017[15] En cours Noël Bournonville SE Magasinier vendeur
Les données manquantes sont à compléter.

Politiques locales[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[17].

En 2016, la commune comptait 1 307 habitants[Note 2], en diminution de 1,36 % par rapport à 2011 (Ille-et-Vilaine : +5,55 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9399221 0091 0369439549851 0401 061
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0281 1151 0801 1091 1431 1301 1161 0751 031
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0181 0541 042904862810822843811
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
7807367531 0021 0401 1541 2741 2921 331
2016 - - - - - - - -
1 307--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Médard datant du XVIIIe siècle.
  • Chapelle Sainte-Anne-des-Bateliers (1954).
  • Château du Boisgeffroy des XIIIe siècle et XVIIIe siècle.
  • Écluse et maison éclusière du canal d'Ille-et-Rance.
  • Monument aux morts.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Pinault, La démographie historique à Saint-Médard-sur-Ille entre 1750 et 1839, 1971, (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 189).
  • Marcel Donet, Saint-Médard-sur-Ille, Rennes, 1984, 282 p., (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 390).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Intercommunalité-Métropole de CC du Val d'Ille-Aubigné (243500667) », sur insee.fr,
  2. Dans le Pouillé de Rennes
  3. « Bulletin municipal n° 1, avril-mai 2018, page 13 », (consulté le 9 décembre 2018)
  4. « Lionel Van Aertryck présente Vivre ensemble à Saint-Médard », sur ouest-france.fr,
  5. « Les 15 candidats de la liste Vivre ensemble à Saint-Médard », sur ouest-france.fr,
  6. a et b « Résultats des élections municipales et communautaires de 2014 », sur www.interieur.gouv.fr,
  7. a b et c « Isabelle Paris et Fabienne Nourry claquent la porte du conseil », sur ouest-france.fr,
  8. a b c et d « À Saint-Médard-sur-Ille, les habitants devront revoter », sur ouest-france.fr,
  9. a et b « Une deuxième liste pour les élections », sur ouest-france.fr,
  10. a et b « Municipales : " Un esprit d'égalité et de partage " », sur Ouest-france.fr, (consulté le 10 mai 2018)
  11. « Municipales : « Poursuivre l'essor de la commune » », sur Ouest-france.fr, (consulté le 10 mai 2018)
  12. a et b « La liste de Noël Bournonville gagne l'élection », sur Ouest-france.fr, (consulté le 10 mai 2018)
  13. a b et c « Le maire Dominique Guérin ne se représente pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 décembre 2017)
  14. « Les maires élu du 1er tour », Dimanche Ouest-France, no 534,‎ , p. 10-11 (ISSN 1285-7688)
  15. « Saint-Médard-sur-Ille. Noël Bournonville élu maire sans surprise », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 janvier 2018)
  16. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]