Iditarod Trail Sled Dog Race

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Iditarod Trail Sled Dog Race
Généralités
Sport Course de traîneaux à chiens
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) Iditarod Trail Sled Dog Race
Édition 39e
Lieu(x) Drapeau de l'Alaska Alaska
Date Premier samedi de mars
Site web officiel www.iditarod.com

Palmarès
Vainqueur Dallas Seavey

L'Iditarod Trail Sled Dog Race, souvent raccourci en Iditarod, est une course annuelle de traîneaux à chiens de 1 757 km en Alaska, entre Anchorage et Nome principalement à travers la taïga. Elle commence le premier samedi du mois de mars et dure généralement entre 8 et 15 jours. Elle voit s'affronter des équipes composées d'un musher et d'un attelage de 12 à 14 chiens de traîneau, dont au moins six doivent être présents jusqu'à la ligne d'arrivée[1].

La course se déroula pour la première fois en 1973 avec un faible engouement, mais évolua depuis pour devenir une compétition très disputée. Le record de temps de parcours le plus court est à ce jour détenu par Mitch Seavey (en) depuis 2017 : 8 jours, 3 heures, 40 minutes et 13 secondes[2]. En 2012, Dallas Seavey fut également le plus jeune musher à remporter la course, à l'âge de 25 ans, tandis qu'en 2017, à l'âge de 57 ans, Mitch Seavey, son père en était le vainqueur le plus âgé (il avait déjà établi un record d'âge en remportant l'édition de 2013).

Histoire[modifier | modifier le code]

Commémoration[modifier | modifier le code]

Iditarod Ceremonial start, Mitch Seaveys team.jpg

Cette compétition commémore l'exploit de la course au sérum de 1925. Cet hiver-là, une épidémie de diphtérie frappe la ville de Nome. Alors que la glace et un blizzard persistant empêchaient tout envoi de sérum antidiphtérique par avion ou bateau, un relais de traîneaux à chiens parvint à lier Nome à la ville de Nenana, permettant ainsi d'apporter le sérum. Le musher Leonhard Seppala en assura la partie la plus critique, avec son chien de tête Togo. Le dernier musher du relais était Gunnar Kaasen et son chien de tête, le premier du relais à entrer à Nome, s'appelait Balto. Ce dernier est représenté par deux statues, l'une réalisée par F.G. Roth, près du zoo de Central Park, New York, et une autre dans le centre d'Anchorage, Alaska[3].


Origine de la course[modifier | modifier le code]

En 1967, pour le 100e anniversaire de l'appartenance de l'Alaska aux Etats-Unis d'Amérique, Dorothy Page, à la tête d'un comité rassemblant l'Histoire de l'Alaska, proposa, avec le soutien de Joe Redington Sr et Vi Redington, de créer une course de traîneaux à chiens le long du chemin de la Course au sérum de 1925. En plus de commémorer l'évènement, l'idée était de préserver les anciennes voies de communication datant de la ruée vers l'or. Du plus, une telle course permettait de sauvegarder la culture du chien de traîneau, menacé par le développement des motoneiges.

Le travail de bénévoles permit de défricher 15 km de la course, entre Knik et Big Lake, pour les deux premières courses en 1967 et 1969. Après une baisse d'intérêt du public pour la course, Joe Redington , aidé de Tom Johnson et Gleo Huyck, la relança en 1973 avec l'aide logistique de l'armée américaine et le soutien du Nome Kennel Club. Pour la première fois, la course, qui dura trois semaines, termina à Nome.

Aujourd'hui, la course suit en majorité la route du sérum. Quelques villages ont été ajoutés sur la route, et un itinéraire alternatif, le long du fleuve Yukon a été ajouté pour les années paires.

Pour leurs contributions à l'existence de cette course, Joe Redington Sr et Dorothy G. Page sont souvent surnommés respectivement le père et la mère de l'Iditarod[4].

Parcours[modifier | modifier le code]

La course commence à la ville d'Anchorage, en Alaska, et termine à la ville de Nome. 21 points de contrôle séparent les deux villes[5] :

Point de contrôle Distance du point de départ (km)
Anchorage 2
Campbell Airstrip 18
Willow 18
Yentna 85
Skwentna 134
Finger Lake 198
Rainy Pass 246
Rohn 303
Nikolai 423
McGrath 501
Ophir 566
Cripple 684
Ruby 797
Galena 877
Nulato 937
Kaltag 1012
Unalakleet 1149
Shaktoolik 1213
Koyuk 1294
Elim 1371
White Mountain 1445
Safety 1534
Nome 1569

Conditions de participation[modifier | modifier le code]

Inscription[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir s'inscrire, les participants doivent avoir plus de 18 ans et s'acquitter des frais d'inscription : 4000 $ (3950 $ pour les anciens champions de la course).

Il faut également avoir effectué des courses qualificatives : finir l'Iditarod ou la Yukon Quest compte comme une qualification complète. Autrement, il faut avoir fini deux courses approuvés par l'Iditarod Trail Committee de 300 miles (482 km), et une de 750 miles (1207 km), parmi les 75% premiers, ou en un temps inférieur au double du temps du vainqueur. Au lieu de l'une des courses de 300 miles, un débutant peut justifier avoir fait l'Iditarod jusqu'à la rivière Yukon, là encore parmi les 75% premiers ou dans un temps inférieur à deux fois celui du musher en tête.

L'objectif de ces courses de qualification est de prouver que le musher a la préparation, la forme physique et mentale, ainsi que les compétences de mushing et de vie sauvage nécessaires[5].

Chiens de traîneau[modifier | modifier le code]

Seuls les chiens dont le standard de race les décrit comme capables de traverser les étendues arctiques sont autorisés sur la course. Il est possible de commencer la course avec un attelage entre 12 et 14 chiens, et 5 d'entre eux minimum doivent être en remorque (non harnachés pour tirer le traîneau) en passant la ligne d'arrivée[5] .

Matériel obligatoire[modifier | modifier le code]

Sur la route de la course, chaque musher doit emporter, en plus de ses vivres et autres équipements :

  • un sac de couchage d'au moins 2,3 kg (5 lb) ;
  • une hache (0,45 kg à 1,8 kg, min 56 cm) ;
  • une paire de bottes de neige (1625 cm² min par chaussure) ;
  • tout matériel promotionnel fourni par le comité de la course ;
  • 8 bottines par chien courant ou dans le traîneau ;
  • un réchaud et une casserole pouvant faire bouillir min 11,3 L d'eau en une seule fois, avec le carburant nécessaire ;
  • un carnet de vétérinaire, à présenter aux vétérinaires à chaque point de contrôle ;
  • un harnais anti-frottement par chien, avec une encolure fontionnelle ;
  • un manteau isolant par chien ;
  • de la nourriture d'urgence pour les chiens[5].

Bien-être des chiens[modifier | modifier le code]

Le règlement de la course porte une attention particulière au soin porté au chiens et à leur bien-être. Au début de la course, le musher doit prouver que tous ses chiens sont en bonne forme physique via une vérification médicale complète[5].

Pendant la course[modifier | modifier le code]

En vertu du règlement de la course, les traîneaux doivent être capables, en plus du matériel et des vivres, d'accueillir un ou plusieurs chiens fatigués ou blessés, sous une couverture. De plus, il est spécifié que toute ingestion d'eau ou de nourriture par les chiens doit être volontaire. Les cruautés et la maltraitance sont rigoureusement interdites.

Tout décès d'un chien durant la course entraîne le retrait de son musher de la course, sauf s'il est prouvé que la mort est purement accidentelle, liée aux dangers du terrain : rencontre avec des animaux sauvages, nature de la piste, ou évènement dépassant les forces du musher. Tout chien ayant expiré doit être porté au point de contrôle suivant, où il sera traité en priorité afin de préciser la cause du décès via une autopsie. Sont immédiatement suivies de disqualification les morts causées par hypothermie, hyperthermie, choc thermique, ou par des maltraitances, des traitements abusifs, la négligence ou la cruauté du musher[5].

Aux points de contrôle[modifier | modifier le code]

Durant toute la compétition, tous les chiens sont placés sous l'autorité du Marshall de la course. Il peut prendre la décision de demander des contrôles médicaux et approuver les traitements recommandés par les vétérinaires dès qu'il le juge nécessaire. Ces soins sont alors aux frais du musher. Des vétérinaires, sous l'autorité d'un vétérinaire en chef, sont postés aux différents points de contrôle de la course afin d'examiner et soigner les chiens par des contrôles de routine, et suivre les attelages par l'intermédiaire d'un carnet de vétérinaire que possède chaque musher.

Si un chien arrive à un point de contrôle dans un état critique ou en danger de mort, le musher devra subir une enquête pouvant durer jusqu'à 8h. Le vétérinaire en chef garde le droit d'exclure n'importe quel chien pour des raisons de condition physique.

Les chiens peuvent être retirés de la course dans ces points de contrôle, sous l'autorité du Marshall ou du vétérinaire en chef. Ils sont alors transportés dans l'un des centres de soin (Anchorage, McGrath, Unalakleet, Nome), puis transportés à la fin de la course vers un endroit indiqué par leur musher. Ce transport n'est à la charge du musher que si les chiens sont retirés au départ ou à l'arrivée de la course.

Le dopage des chiens, ou toute administration de drogues, est interdit, et contrôlé par des échantillons d'urine ou de sang[5].

Règles particulières[modifier | modifier le code]

Chaque équipe est tenue de se reposer aux points de repos officiels de la course. En outre, il est obligatoire de s'arrêter 24h d'affilées dans l'un des points de contrôle officiels. Ces temps de repos se font en plus des bivouacs, possibles entre deux checkpoints.

Règle 26 du dépassement : si un musher reste 15 min à 15 m derrière un autre, il peut demander le libre passage. Son concurrent doit alors arrêter ses chiens jusqu'à ce que le demandeur soit 15 m devant, dans la limite d'une minute d'arrêt.

Règle 34 du vidage du gibier : si un musher abat un gros gibier (caribou, buffle, etc.) pour protéger sa vie ou son matériel, il doit le vider de ses entrailles, et tout musher arrivant doit l'y aider. Quand ceci est fait, l'incident doit être rapporté au prochain checkpoint[5].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le comité de la course délivre plusieurs prix, les principaux étant attribués en fonction du classement dans la course. Le montant total de ces prix est d'au minimum 500 000 $, divisé entre les concurrents. Les vingt premiers reçoivent les plus grosses parts. A partir du 21e, chacun reçoit 1049 $. En 2022, le premier prix est de 51 607 $.

Les prix sont remis lors de la cérémonie des récompenses. Chaque concurrent ayant franchi la ligne d'arrivée plus de deux heures avant cette cérémonie est tenu d'y assister, en compagnie de son (ou ses) chien(s) de tête[5].

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Alaska iditarod route.png
Iditarod Trail Seward 500.jpg

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Musher État (États-Unis) ou
pays (hors États-Unis)
d'origine
Chien(s) de tête Temps
1973 Dick Wilmarth Flag of Alaska.svg Alaska Hotfoot 20 jours, 49 minutes et 41 secondes
1974 Carl Huntington Flag of Alaska.svg Alaska Nugget 20 jours, 15 heures, 2 minutes et 7 secondes
1975 Emmitt Peters Flag of Alaska.svg Alaska Nugget & Digger 14 jours, 14 heures, 43 minutes et 45 secondes
1976 Gerald Riley Flag of Alaska.svg Alaska Puppy & Sugar 18 jours, 22 heures, 58 minutes et 17 secondes
1977 Rick Swenson Flag of Minnesota.svg Minnesota Andy & Old Buddy 16 jours, 16 heures, 27 minutes et 13 secondes
1978 Dick Mackey Flag of Alaska.svg Alaska Skipper & Shrew 14 jours, 18 heures, 52 minutes et 24 secondes
1979 Rick Swenson (2) Flag of Minnesota.svg Minnesota Andy & Old Buddy 15 jours, 10 heures, 37 minutes et 47 secondes
1980 Joe May Flag of Alaska.svg Alaska Wilbur & Cora Gray 14 jours, 7 heures, 11 minutes et 51 secondes
1981 Rick Swenson (3) Flag of Minnesota.svg Minnesota Andy & Slick 12 jours, 8 heures, 45 minutes et 2 secondes
1982 Rick Swenson (4) Flag of Minnesota.svg Minnesota Andy 16 jours, 4 heures, 40 minutes et 10 secondes
1983 Rick Mackey Flag of Alaska.svg Alaska Preacher & Jody 12 jours, 14 heures, 10 minutes et 44 secondes
1984 Dean Osmar Flag of Alaska.svg Alaska Red & Bullet 12 jours, 15 heures, 7 minutes et 33 secondes
1985 Libby Riddles Flag of Wisconsin.svg Wisconsin Axle & Dugan 18 jours, 20 minutes et 17 secondes
1986 Susan Butcher Flag of Massachusetts.svg Massachusetts Granite & Mattie 11 jours, 15 heures et 16 minutes
1987 Susan Butcher (2) Flag of Massachusetts.svg Massachusetts Granite & Mattie 11 jours, 2 heures, 5 minutes et 13 secondes
1988 Susan Butcher (3) Flag of Massachusetts.svg Massachusetts Granite & Tolstoi 11 jours, 11 heures, 41 minutes et 40 secondes
1989 Joe Runyan Flag of Alaska.svg Alaska Rambo & Ferlin 11 jours, 5 heures, 24 minutes et 34 secondes
1990 Susan Butcher (4) Flag of Massachusetts.svg Massachusetts Sluggo & Lightning 11 jours, 1 heure, 53 minutes et 23 secondes
1991 Rick Swenson (5) Flag of Minnesota.svg Minnesota Goose 12 jours, 16 heures, 34 minutes et 39 secondes
1992 Martin Buser Flag of Switzerland.svg Suisse Tyrone & D2 10 jours, 19 heures, 17 minutes et 15 secondes
1993 Jeff King Flag of California.svg Californie Herbie & Kitty 10 jours, 15 heures, 38 minutes et 15 secondes
1994 Martin Buser (2) Flag of Switzerland.svg Suisse D2 & Dave 10 jours, 13 heures, 5 minutes et 39 secondes
1995 Doug Swingley Flag of Montana.svg Montana Vic & Elmer 10 jours, 13 heures, 2 minutes et 39 secondes
1996 Jeff King (2) Flag of California.svg Californie Jake & Booster 9 jours, 5 heures, 43 minutes et 13 secondes
1997 Martin Buser (3) Flag of Switzerland.svg Suisse Blondie & Fearless 9 jours, 8 heures, 30 minutes et 45 secondes
1998 Jeff King (3) Flag of California.svg Californie Red & Jenna 9 jours, 5 heures, 52 minutes et 26 secondes
1999 Doug Swingley (2) Flag of Montana.svg Montana Stormy, Cola & Elmer 9 jours, 14 heures, 31 minutes et 7 secondes
2000 Doug Swingley (3) Flag of Montana.svg Montana Stormy & Cola 9 jours, 58 minutes et 6 secondes
2001 Doug Swingley (4) Flag of Montana.svg Montana Stormy & Peppy 9 jours, 19 heures, 55 minutes et 50 secondes
2002 Martin Buser (4) Flag of Switzerland.svg Suisse Bronson 8 jours, 22 heures, 46 minutes et 2 secondes
2003 Robert Sørlie Flag of Norway.svg Norvège Tipp 9 jours, 15 heures, 47 minutes et 36 secondes
2004 Mitch Seavey (en) Flag of Alaska.svg Alaska Tread 9 jours, 12 heures, 20 minutes et 22 secondes
2005 Robert Sørlie (2) Flag of Norway.svg Norvège Sox & Blue 9 jours, 18 heures, 39 minutes et 30 secondes
2006 Jeff King (4) Flag of California.svg Californie Salem & Bronte 9 jours, 11 heures, 11 minutes et 36 secondes
2007 Lance Mackey Flag of Alaska.svg Alaska Larry & Lippy 9 jours, 5 heures, 8 minutes et 41 secondes
2008 Lance Mackey (2) Flag of Alaska.svg Alaska Larry & Hobo 9 jours, 11 heures, 46 minutes et 48 secondes
2009 Lance Mackey (3) Flag of Alaska.svg Alaska Larry & Maple 9 jours, 21 heures, 38 minutes et 46 secondes
2010 Lance Mackey (4) Flag of Alaska.svg Alaska Maple 8 jours, 23 heures, 59 minutes et 9 secondes
2011 John Baker Flag of Alaska.svg Alaska Velvet & Snickers 8 jours, 19 heures, 46 minutes et 39 secondes
2012 Dallas Seavey Flag of Alaska.svg Alaska Guinness & Diesel 9 jours, 4 heures, 29 minutes et 26 secondes
2013 Mitch Seavey (2) Flag of Alaska.svg Alaska Tanner & Taurus 9 jours, 7 heures, 39 minutes et 56 secondes
2014 Dallas Seavey (2) Flag of Alaska.svg Alaska Beetle & Reef 8 jours, 13 heures, 4 minutes et 19 secondes
2015 Dallas Seavey (3) Flag of Alaska.svg Alaska Reef & Hero 8 jours, 18 heures, 13 minutes et 6 secondes
2016 Dallas Seavey (4) Flag of Alaska.svg Alaska Reef & Tide 8 jours, 11 heures, 20 minutes et 16 secondes[6]
2017 Mitch Seavey (3) Flag of Alaska.svg Alaska Pilot & Crisp 8 jours, 3 heures, 40 minutes et 13 secondes
2018 Joar Leifseth Ulsom Flag of Norway.svg Norvège Russeren & Olive 9 jours, 12 heures, 0 minutes et 0 secondes
2019 Peter Kaiser Flag of Alaska.svg Alaska Marrow & Lucy 9 jours, 12 heures, 39 minutes et 6 secondes
2020 Thomas Waerner Flag of Norway.svg Norvège K2 & Bark 9 jours, 10 heures, 37 minutes et 47 secondes
2021 Dallas Seavey (5) Flag of Virginia.svg Virginie North & Gamble 7 jours, 14 heures, 8 minutes et 57 secondes
2022 Brent Sass Flag of Minnesota.svg Minnesota Morello & Slater 8 jours, 14heures, 38 minutes et 43 secondes


Classement des États et pays[modifier | modifier le code]

Place État(s) ou pays Victoires Année(s)
1er Flag of Alaska.svg Alaska 22 1973/74/75/76/78
1980/83/84/89/2004
2007/08/09/10/11
2012/13/14/15/16/17/19
2e Flag of Minnesota.svg Minnesota 6 1977/79/81/82/91
3e ex-aequo Flag of Massachusetts.svg Massachusetts
Flag of Switzerland.svg Suisse
Flag of California.svg Californie
Flag of Montana.svgMontana
4 1986/87/88/90
1992/94/97/2002
1993/96/98/2006
1995/99/2000/01
7e Flag of Norway.svg Norvège 3 2003/05/20
8e ex-aequo Flag of Wisconsin.svg Wisconsin
Flag of Virginia.svg Virginie
1 1985
2021

L'Iditarod dans la culture[modifier | modifier le code]

  • L'Iditarod est régulièrement évoquée dans le roman Sauvage de Jamey Bradbury, le personnage principal étant issu d'une famille de mushers en Alaska.
  • L'Iditarod est mentionnée dans le jeu Metal Gear Solid sorti en 1998.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Règlement officiel 2012 » [PDF], Iditarod Trail Committee, Inc (consulté le )
  2. « Final Race Standings - 2017 Iditarod - Iditarod », sur iditarod.com (consulté le )
  3. Mike Coppock, "The Race to Save Nome" in American History, no 41, 2006, p. 56-63.
  4. (en) Don Bowers, « Iditarod Race History » [html],
  5. a b c d e f g h et i (en) Iditarod Trail Committee, « Règles officielles 2022 » [doc],
  6. « Final Race Standings - 2016 Iditarod - Iditarod », sur iditarod.com (consulté le )