Atomic Rooster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Atomic Rooster
Description de cette image, également commentée ci-après
Atomic Rooster en 1970 (photo de la pochette de l'album "Death Walks behind you").
Informations générales
Genre musical Rock progressif[1],[2], blues rock,[3], hard rock[3], blue-eyed soul[4]
Années actives 19691975, 19801983, depuis 2016
Labels B&C Records, Dawn Records, Decca, EMI, Polydor, Towerbell, Pegasus
Composition du groupe
Membres Pete French
Steve Bolton
Adrian Gautrey
Shug Millidge
Bo Walsh
Anciens membres Vincent Crane (†)
Carl Palmer
Nick Graham
John du Cann
Paul Hammond
Peter French
Steve Bolton - guitare (1971-1972)
Chris Farlowe
Ric Parnell
John Goodsall
Preston Heyman
Bernie Tormé
John Mizarolli

Atomic Rooster est un groupe de rock progressif britannique, originaire de l'Angleterre. Il est principalement actif dans les années 1970 et du début des années 1980. Suite à sa séparation en 1983, le groupe revient en 2016 avec la permission de la veuve de Vincent Crane (décédé en 1989).

Biographie[modifier | modifier le code]

Première phase (1969–1975)[modifier | modifier le code]

C'est en 1969 que Vincent Crane (claviers) et Carl Palmer (batterie), membres du Crazy World of Arthur Brown décident de quitter ce groupe pour fonder Atomic Rooster. Ils sont rejoints en 1970 par le bassiste Nick Graham.

Au début de 1970 sort le premier album Atomic Roooster (avec 3 « o ») qui obtient un succès commercial relatif mais étonnant. À peine l'album sorti, Nick Graham quitte le groupe et est remplacé par John du Cann, guitariste d'Andromeda. Nick Graham aura été le seul bassiste que le groupe ait jamais eu. En juin 1970, Carl Palmer quitte le groupe et s'en va former Emerson, Lake and Palmer. Il est remplacé par Paul Hammond et le deuxième album, Death Walks Behind You qui sort en septembre 1970, ne compte déjà plus que Vincent Crane comme membre original.

Pour la sortie du troisième album, In Hearing of Atomic Rooster en 1971, le trio s'adjoint un chanteur, Peter French, qui rejoindra quelques mois plus tard Cactus. À la fin 1971 John Du Cann et Paul Hammond quittent eux aussi Atomic Rooster pour former Hard Stuff. En 1972, c'est un nouveau groupe qui enregistre le quatrième album Made in England. Le groupe est alors composé, en plus de Vincent Crane, de Chris Farlowe (chant), Steve Bolton (guitare) et Ric Parnell (batterie). FÀ la fin de cette année-là Steve Bolton quitte le groupe et est remplacé par le futur Brand X John Goodsall (sous le pseudonyme de John Mandala). Cette dernière formation enregistre en 1973 le cinquième album Nice 'n' Greasy. À la fin de 1974, Vincent Crane se sépare une nouvelle fois de ses musiciens et décide de mettre fin au groupe en février 1975.

Deuxième phase (1980–1983)[modifier | modifier le code]

En 1980, Vincent Crane et John Du Cann décident de reformer Atomic Rooster. Ils s'adjoignent le batteur Preston Heyman et enregistrent l'album Atomic Rooster qui sort la même année. Peu de temps après la sortie de l'album, Preston Heyman est remplacé par le revenant Paul Hammond. En 1981, John du Cann quitte définitivement le groupe et est remplacé par Bernie Tormé. Headline News sort en 1983 avec différents guitaristes (Bernie Tormé, David Gilmour, John Mizarolli). Vincent Crane dissout définitivement le groupe en 1984. Il meurt d'une overdose de médicaments en 1989.

Retour (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

En 2016, une nouvelle formation d'Atomic Rooster joue avec l'accord de la veuve de Vincent Crane. Le premier concert se passe à Clitheroe, Lancashire, le 14 juillet 2016. La formation comprend Pete French, Steve Bolton, le claviériste Christian Madden, le bassiste Shug Millidge, et le batteur Bo Walsh. En 2017, Madden est remplacé par Adrian Gautrey. À la fin 2017, le groupe publie l'album Sleeping For Years: The Studio Recordings ’70-’74, qui comprend des chansons enregistrées entre 1970 et 1974[5]. En mars 2018 sort leur album live Live at the BBC[6] et le groupe joue avec Animal and Friends en Italie au Roi Music Hall de Turin[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Pete French – chant (1971, depuis 2016)
  • Steve Bolton – guitare (1971–1972, depuis 2016)
  • Adrian Gautrey – claviers (depuis 2017)
  • Shug Millidge – guitare basse (depuis 2016)
  • Bo Walsh – batterie (depuis 2016)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Vincent Crane - claviers, orgue, piano
  • Carl Palmer - batterie (1969-1970)
  • Nick Graham - chant, basse (1970)
  • John du Cann - chant, guitare (1970-1971, 1980-1981)
  • Paul Hammond - batterie (1970-1971, 1981-1984)
  • Peter French - chant (1971)
  • Steve Bolton - guitare (1971-1972)
  • Chris Farlowe - chant (1972-1974)
  • Ric Parnell - batterie (1972-1974)
  • John Goodsall - guitare (1972-1974)
  • Preston Heyman - batterie (1980-1981)
  • Bernie Tormé - guitare (1981-1983)
  • John Mizarolli - guitare (1983)

Discographie[modifier | modifier le code]

- Albums studio :

- Albums live :

  • 1993 : BBC Radio 1 Live in Concert 1972
  • 1998 : Devil's Answer 1970-81 BBC Radio sessions
  • 2000 : Live and Raw 70/71
  • 2000 : Live in Germany 1983
  • 2002 : Live at the Marquee 1980
  • 2011 : Performance - Enregistré en 1972.
  • 2018 : Live At Paris Theatre - Mini album de 4 chansons live avec Carl Palmer et John Du Cann. Enregistré en direct en 1970 au Paris Theatre, Londres par John Du Cann. Cet album a une grande importance historique car il contient les seuls enregistrements live de la première formation du groupe Atomic Rooster mettant en vedette Carl Palmer à la batterie.
  • 2018 : On Air - Live At The BBC & Other Transmissions - Triple album 2 CD + 1 DVD.

- Compilations :

  • 1973 : Assortment
  • 1977 : Home to Roost
  • 1989 : The Devil Hits Back
  • 1991 : Space Cowboy
  • 1992 : The Best of Atomic Rooster Volumes 1 & 2
  • 1997 : In Satan's Name: The Definitive Collection
  • 1999 : The First 10 Explosive Years
  • 2000 : Rarities
  • 2001 : The First 10 Explosive Years Volume 2
  • 2001 : Heavy Soul
  • 2002 : The Ultimate Chicken Meltdown
  • 2007 : Devil's Answer - Rooster's Greatest
  • 2008 : Homework
  • 2008 : Close Your Eyes: A Collection 1965-1986
  • 2009 : Anthology 1969-81
  • 2017 : Sleeping For Years: The Studio Recordings ’70-’74

- Coffret :

  • 2001 : Resurrection - Coffert 3 CD Distribué en Italie Exclusivement.
  • 2006 : Devil's Answer: The Singles Collection - 6 CD Distribué en Italie Exclusivement.

- DVD :

  • 2003 : Masters from the Vaults
  • 2004 : The Ultimate Anthology
  • 2011 : The Lost Broadcasts
  •  ???? : Atomic Rooster, Curved Air - Live 1972 - Date de parution inconnue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Atomic Rooster. AllMusic.
  2. Talevski 2006, p. 242.
  3. a et b Talevski 2006, p. 105.
  4. Colin Larkin (dir.), The Encyclopedia of Popular Music, Omnibus Press, , 5e éd. (ISBN 0-85-712595-8), A dramatic musical shift towards blue-eyed soul won few new fans, however, and [Vincent] Crane finally dissolved the band in 1974..
  5. (en) « Atomic Rooster - Sleeping For Years: The Studio Recordings ’70-’74 album review », sur TeamRock, (consulté le 20 mars 2018).
  6. (pt) « Atomic Rooster: box-set ao vivo sairá em meados de março », sur whiplash.net, (consulté le 20 mars 2018).
  7. (it) « Animals & friends a Torino il prossimo 27 marzo », sur torinoggi.it (consulté le 20 mars 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]