Emerson, Lake and Palmer (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un album de rock
Cet article est une ébauche concernant un album de rock.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Emerson, Lake and Palmer
Album de Emerson, Lake and Palmer
Sortie novembre 1970
Enregistré juillet-septembre 1970
Advision Studios
Durée 41:13
Genre rock progressif
Producteur Greg Lake
Label Island / Manticore (UK)
Cotillion / Rhino (U.S.)
Classement 18e[1] (États-Unis)

Albums de Emerson, Lake and Palmer

Emerson, Lake and Palmer est le premier album du groupe du même nom, sorti en 1970.

Contenu[modifier | modifier le code]

  • The Barbarian, d'abord attribuée aux trois musiciens, est en réalité un arrangement pour groupe rock de la pièce pour piano Allegro Barbaro de Béla Bartók (1911).
  • Take a Pebble, composée principalement par Greg Lake, comprend des arrangements des trois musiciens du groupe. La première section est un arrangement jazz au piano de Keith Emerson, la deuxième est plutôt folk avec la guitare acoustique de Greg Lake, puis la conclusion retourne à l'arrangement jazz du début.
  • Knife-Edge s'appuie sur le premier mouvement de la Sinfonietta de Leoš Janáček (1926). La partie centrale reprend quant à elle la Suite française en ré mineur (BWV 812) de Jean-Sébastien Bach.
  • The Three Fates s'inspire des Moires, des personnages de la mythologie grecque. Il s'agit d'une pièce instrumentale divisée en trois mouvements, une pour chacune des trois sœurs : Clotho qui ouvre avec l'orgue à tuyaux du Royal Festival Hall de Londres, Lachesis constituée d'un solo de piano et Atropos, la conclusion, qui revient à l'orgue du premier mouvement pour finir avec un piano accompagné par la basse de Lake et la batterie de Palmer.
  • Tank, composition de Palmer et Emerson, débute avec une partie dominée par le clavinet d'Emerson, accompagné de Lake à la basse et Palmer à la batterie. Suit un solo de Palmer avant le retour d'Emerson avec un solo de clavinet et de Moog. Palmer reprend cette composition sur le double album Works Volume I, accompagné d'un orchestre de cordes.
  • Lucky Man a été composée par Greg Lake alors qu'il n'avait que 12 ans. Cette ballade folk est surtout connue pour le solo de synthétiseur Moog qui la conclut. En concert, elle est souvent jouée par Lake seul à la guitare acoustique, même si l'on trouve une version live proche de l'originale sur l'album Live at the Mar Y Sol Festival 1972, enregistré le 2 avril 1972.

Titres[modifier | modifier le code]

Album original[modifier | modifier le code]

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. The Barbarian (Béla Bartók, arr. Emerson, Lake & Palmer) – 4:27
  2. Take a Pebble (Greg Lake, arr. Emerson, Lake & Palmer) – 12:32
  3. Knife-Edge (Leoš Janáček & J. S. Bach, arr. Keith Emerson, paroles Greg Lake & Richard Fraser) – 5:04

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. The Three Fates (Keith Emerson) – 7:46
    • Clotho – 1:48
    • Lachesis – 2:43
    • Atropos – 3:15
  2. Tank (Keith Emerson, Carl Palmer) – 6:49
  3. Lucky Man (Greg Lake) – 4:36

Réédition[modifier | modifier le code]

Une édition remasterisée par Steven Wilson a paru en mai 2012. Elle se présente sous la forme d'un album triple reprenant l'album original, une version remixée avec des inédits ainsi qu'un DVD Audio en 5.1 reprenant le contenu de la version remixée.

  1. The Barbarian (Béla Bartók, arr. Emerson, Lake & Palmer) – 4:32
  2. Take a Pebble (Greg Lake; arr. Emerson, Lake & Palmer) – 12:36
  3. Knife-Edge (avec une conclusion plus longue) (Leoš Janáček & J. S. Bach, arr. Keith Emerson, paroles par Greg Lake & Richard Fraser) – 5:38
  4. Promenade (Modeste Moussorgski, arr. Greg Lake & Keith Emerson, paroles par Greg Lake) – 1:29
  5. The Three Fates: Atropos (Emerson) – 3:11
  6. Rave Up (Emerson, Lake & Palmer) – 5:02
  7. Drum Solo (Palmer) – 3:02
  8. Lucky Man (Lake) – 4:39
  9. Take a Pebble (version instrumentale) (Greg Lake, arr. Emerson, Lake & Palmer) 3:40
  10. Knife Edge (Janáček & J S Bach, Emerson Fraser) 4:19
  11. Lucky Man (première version de Greg Lake en solo) (Lake) – 3:02
  12. Lucky Man (version alternative avec solo de guitare à la place du synthétiseur Moog) (Lake) – 4;41

Musiciens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]