Lucky Man (chanson d'Emerson, Lake and Palmer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucky Man (homonymie).
Lucky Man

Single de Emerson, Lake and Palmer
extrait de l'album Emerson, Lake and Palmer
Face B Knife-Edge
Sortie 1970
Durée 4:34
Genre
Format 45 tours
Auteur-compositeur Greg Lake
Producteur Greg Lake
Label

Singles de Emerson, Lake and Palmer

Pistes de Emerson, Lake and Palmer

Lucky Man est une chanson du groupe de rock progressif britannique Emerson, Lake and Palmer, tirée du premier album homonyme de 1970. Écrite par Greg Lake à l'âge de 12 ans et enregistrée par le trio, la chanson contient l'un des premiers solo de moog.

La chanson[modifier | modifier le code]

Écriture et composition[modifier | modifier le code]

La chanson a été écrite entièrement par Greg Lake. Il s'agit d'un homme qui va à la guerre et y meurt[1]. Dans une interview, Greg a déclaré:

« J'ai écrit Lucky Man quand j'avais 12 ans, ma mère m'avait acheté une guitare et j'ai appris les premiers accords qui étaient: D, G, A mineur et E mineur. Et avec ces accords j'ai écrit Lucky Man. Je ne peux vraiment pas me souvenir de tout ce qui concerne cette écriture, sauf que je pense que j'avais une sorte de sentiment de ménestrel. Lucky Man a une sorte de tonalité presque médiévale, c'est une chanson folklorique de cette époque en quelque sorte, c'était ça l'idée. J'ai écrit la chanson dans son intégralité et je l'ai terminée. Vous ne pouvez pas dissocier la mélodie des paroles, la chanson a été très chanceuse pour moi. C'est arrivé à cause d'une bonne fortune, ma mère m'avait donné la guitare et j'ai eu de la chance avec moi depuis. Je dirais que si je devais être honnête, j'ai été très chanceux dans la vie, je l'ai certainement été[2]. »

Contrairement aux autres pièces de l'album, Lucky Man est une ballade dominée par la guitare acoustique avec, à la fin de la chanson, un solo de moog joué par Keith Emerson enregistré en une seule prise[1].

Lucky Man sort en single en 1970 et atteint le top 20 aux Pays-Bas. La chanson a également été enregistrée aux États-Unis et au Canada. Le single a été diffusé avec succès trois ans après aux USA et au Canada.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La chanson d'introduction Made in Japan de l'album de Flower Travellin' Band (en), publié en 1972, est une publicité pour un concert au Stanley Park Stadium d'Emerson, Lake and Palmer, Bob Seger et Teegarden & Van Winkle (en), avec un clip de Lucky Man joué en arrière-plan.

En 1991, Joe Cocker aurait pu enregistrer la chanson pour son album Night Calls (it).

Le All-Starr Band l'a enregistrée en 2002 par l'album King Biscuit Flower Hour Presents Ringo and His New All-Starr Band.

La chanson est apparue dans la scène d'amour à la fin du film allemand NVA (en), de 2005.

La chanson est mentionnée dans l'album de Sun Kil Moon April (en), de 2008.

En 2010, la chanson est apparue dans l'épisode Million dollar ma biche de Les Simpson, où Homer Simpson trouve un CD d'ELP et chante la chanson pendant qu'il conduit.

Elle est utilisée comme thème musical final du prochain chapitre de CBC Radio One.

En 2013, la chanson est apparue à la télévision américaine comme musique de fond dans une publicité de VW Passat.

La chanson est apparue dans le film BlacKkKlansman, de 2018.

La chanson apparaît dans le film de Joe Berlinger « Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile » en 2019.

Atmosphères[modifier | modifier le code]

Les mêmes de la beatlesienne You've Got to Hide Your Love Away[3].

Musiciens[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1970) Meilleure
position
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart) 25
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40) 14
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100) 48
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cashbox Top Singles) 65
Classement (1973) Meilleure
position
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart) 71
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100) 51
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cashbox Top Singles) 63

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François Couture, « 'Lucky Man' - Song Review », AllMusic (Rovi Corporation) (consulté le 30 novembre 2009)
  2. « Ultra-Mega-Exclusive Interview With Greg Lake », Horizon Press Company (consulté le 12 mars 2012)
  3. extrait de l'album Help! (1965)

Liens externes[modifier | modifier le code]