Honda XL 500 S

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honda XL 500 S
Image illustrative de l'article Honda XL 500 S
Honda XL 500 Sz

Constructeur Honda
Années de production 1979 - 1982
Prix à sa sortie 2 738
Type Trail
Moteur et transmission
Moteur(s) monocylindre, 4 temps refroidi par air
Distribution 1 act , 4 soupapes
Cylindrée 498 cm³ (89 x 80 mm)
Puissance maximale 34 ch à 6 500 tr/min
Couple maximal 4,14 kg.m à 5 000 tr/min
Alimentation 1 carburateur Keihin Ø 32 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 150 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique (204 mm)
Suspension arrière (débattement) 2 combinés (178 mm)
Frein avant tambour simple came
Frein arrière tambour simple came
Poids et dimensions
Empattement 1 390 mm
Hauteur de selle 860 mm
Poids à sec 129 kg
Réservoir (réserve) 10 litres (2 litres)

La XL 500 S est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Honda.

La XL 500 S de Honda a été lancée en 1979 pour concurrencer la Yamaha XT 500.
Contrairement à la Yamaha, la Honda XL 500 S n'a, pour le moment, pas atteint un statut de mythe. Techniquement, la Honda était pourtant supérieure à la Yamaha (4 soupapes au lieu de 2, équilibrage de l'arbre, décompression automatique lors du démarrage au kick, ...).

L'arbre à came en tête est entraîné par chaîne.

Autre particularité de la XL 500 S, une énorme roue de 23 pouces à l'avant (21 pouces sur la Yamaha XT 500), censée mieux "avaler" les bosses, creux et autres cailloux.

La XL 500 S a connu les honneurs du Paris-Dakar aux mains de pilotes courageux dont une 14e place en 1980 aux mains de Daniel René.

À sa sortie, elle n'est disponible qu'en une seule couleur - Tahitian Red dans le catalogue officiel -, agrémentée de filets noir, rouge et jaune. Le cadre, en acier, est peint en noir. C'est le modèle Sz.

XL 500 Sb

L'année suivante, elle est disponible dans un ton de rouge différent, appelé Helios Red. Les filets deviennent rouge, orange et blanc. Le compteur de vitesse est différent; tandis que le précédent affichait une vitesse maximale de 100 mph (soit environ 160 km/h), le nouveau reste à 85 mph (135 km/h). C'est le modèle Sa.

En 1981, la XL 500 S est disponible en peinture deux tons appelée Monza Red/Black. Le décompresseur automatique est abandonné au profit d'un levier au guidon. Le bras oscillant, auparavant de section ronde, adopte une section carrée. Le cadre est peint en couleur argent. C'est le modèle Sb[1].

Quant à la XL 500 R, qui a succédé à la XL 500 S en 1982, elle a servi de base pour la conception de la moto futuriste de l'épisode pilote de la série Tonnerre mécanique[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

3. http://www.dakardantan.com/recherche.php?expression_recherche=500+xls&type=modele&edition=&action=Rechercher