Hiva Oa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hiva Oa
Vue satellite
Vue satellite
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles Marquises
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 9° 47′ 00″ S 139° 00′ 00″ O / -9.7833, -1399° 47′ 00″ S 139° 00′ 00″ O / -9.7833, -139
Superficie 316 km2
Point culminant Mont Temetiu (1 213 m)
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
Démographie
Population 2 190 hab. (2012)
Densité 6,93 hab./km2
Plus grande ville Atuona
Autres informations
Fuseau horaire UTC-9:30

Géolocalisation sur la carte : Îles Marquises

(Voir situation sur carte : Îles Marquises)
Hiva Oa
Hiva Oa

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Hiva Oa
Hiva Oa
Îles de France

Hiva Oa est une île de l'archipel des Marquises en Polynésie française et le chef-lieu de la commune de Hiva Oa. Longtemps capitale administrative de l'archipel, Hiva ʻOa est la plus connue des Îles Marquises. L'île compte plusieurs centres d'intérêts, comme les sites archéologiques de Puamau où l'on peut observer les plus grands tikis de Polynésie, le site de Taʻa ʻOa, qui compte plus de mille paepae, un musée consacré au peintre Gauguin et la tombe du chanteur Jacques Brel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Photo montrant un paysage de Hiva Oa, très fleuri et coloré, avec la mer au second plan.
Hiva Oa, vue au bord de la route d'Atuona à Puamau.

Elle est située au nord de Tahuata, dont elle est séparée par la Ha‘ava, détroit de 4 km de largeur.

Elle est divisée en deux communes associées : Atuona et Puamau.

L'aérodrome se trouve à côté de la ville d'Atuona.

Air Tahiti dessert régulièrement l'île depuis Papeʻete ou Rangiroa. Atuona est le point de départ des speed boats qui desservent les îles de Fatu Hiva et Tahuata.

Climat[modifier | modifier le code]

Les températures sont stables tout au long de l'année, mais les précipitations sont variables. Plus importantes au nord et à l'est de l'île (au vent), elles sont plus réduites à l'ouest (sous le vent). Les sécheresses, parfois longues de plusieurs années, sont fréquentes et possiblement liées aux variations du courant El Niño[1]. Le record annuel de précipitations enregistré à Atuona est de 3 760 mm, et le minimum de 560 mm[2].

Relevé météorologique d'Atuona (Hiva Oa)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 23 24 24 24 24 23 23 23 23 23 23 23 23,3
Température moyenne (°C) 30 27 28 28 27 26 26 26 26 26 27 27 27,3
Température maximale moyenne (°C) 33 31 31 31 29 29 28 28 29 29 30 30 29,6
Record de froid (°C) 20 21 21 21 21 21 18 18 17 20 21 21 17
Record de chaleur (°C) 37 34 37 36 32 32 31 32 32 37 33 37 37
Précipitations (mm) 110 90 130 110 120 170 120 100 80 70 60 80 1 240
Source : Weatherbase [1]


Population[modifier | modifier le code]

Photo d'une statue de tiki en pierre de deux mètres cinquante de haut. Le bras gauche est manquant.
Tiki représentant le chef Taka'i'i, sur le site archéologique du Mea'e Te l'Ipona, près du village de Puamau, ile de Hiva Oa

Hiva Oa est l'île la plus peuplée du groupe sud des Marquises, et la seconde de l’archipel après Nuku Hiva. En 2012, elle comptait 2190 habitants, dont 1845 dans la commune associée d’Atuona et 345 dans celle de Puamau[3].

Les habitants parlent la langue marquisienne du sud et le français.

Diagramme en rectangles montrant l'évolution de la population de l'île de Hiva Oa depuis 1971.
Démographie de Hiva ʻOa depuis 1971.


Personnalités liées à l'île[modifier | modifier le code]

Photo montrant la tombe de Jacques Brel. Son visage est sculpté dans un médaillon.
Pierre tombale de Jacques Brel à Atuona.
  • D'après la tradition orale, Hotu Matu'a, premier roi de l'île de Pâques, serait venu de Hiva Oa, après avoir d'abord envoyé sept Praos en éclaireurs dans tous les azimuts, pour trouver de nouvelles terres[4].
  • Le chanteur Jacques Brel et le peintre Paul Gauguin y demeurèrent l'un et l'autre dans les dernières années de leur vie. Ils reposent tous les deux au cimetière d'Atuona. Plusieurs copies d'œuvres de Gauguin sont exposées dans un musée au centre du village. À proximité se trouve une reconstitution de la Maison du Jouir qui abrita le peintre pendant son séjour.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Addison "Agriculture traditionnelle des îles Marquises (Polynésie française)" Rapa Nui Journal 21.2 (2007): 111-27.
  2. Jacques Florence et David Lorence "Introduction à la flore des îles Marquises" Allertonia, Vol. 7, No. 4, p. 223
  3. La population légale au 22 août 2012
  4. Alfred Métraux: Introduction à la connaissance de l'Île de Pâques, éditions du Muséum national d'histoire naturelle, Paris 1935, relatant les résultats de l'expédition franco-belge de Charles Watelin en 1934 et Thomas S. Barthel: The Eighth Land: The Polynesian Settlement of Easter Island, Honolulu University of Hawaii 1978.