Harold LeBel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harold LeBel
Fonctions
Député à l'Assemblée nationale du Québec
pour Rimouski
En fonction depuis le
Prédécesseur Irvin Pelletier
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Squatec (Témiscouata)
Parti politique Parti québécois
Diplômé de Cégep de Rivière-du-Loup, Université du Québec à Rimouski
Profession Agent de développement
Conseiller politique

Harold LeBel, né à Squatec (Témiscouata) le 22 juin 1962, est un homme politique québecois. Lors de l'élection générale québécoise de 2014, il est élu député provincial de Rimouski sous la bannière du Parti québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses Études collégiales à Rivière-du-Loup, Harold Lebel étudie le développement régional à l'Université du Québec à Rimouski, mais il ne complète pas sa maîtrise. Il a œuvré durant plus de dix ans (1983-1994) comme agent de développement socio-communautaire pour des organismes de la région du Bas-Saint-Laurent, des groupes d’éducation populaire, d’action communautaire et des groupes jeunesse.

Membre du Parti québécois, il fut membre du conseil exécutif du parti (1984), alors présidé par René Levesque. Il fut également membre ou président de différentes instances du parti que ce soit au niveau local ou régional dans le Bas-St-Laurent et en Gaspésie.

À partir de 1994, il ne travaille plus que dans la politique : il est conseiller politique et directeur de cabinet dans différents ministères ou auprès de l'opposition officielle, selon les résultats du PQ. Il a collaboré dans les cabinets des premières ministres: Jaques Parizeau, Lucien Bouchard, Bernard Landry et de Pauline Marois et après de plusieurs ministres: Guy Chevrette, Jean-Pierre Jolivet et Linda Goupil.

Il est candidat du parti à plusieurs reprises, sans réussir à se faire élire. Il se présente d'abord dans Rivière-du-Loup, lors des élections de 1989 et 1994, puis dans Kamouraska-Témiscouata en 2003.

Député de Rimouski[modifier | modifier le code]

Lors que les élections générales de 2014 sont déclenchées, il annonce son souhait de succéder à Irvin Pelletier, député de Rimouski.

Le , Harold LeBel est élu député de Rimouski avec 40,58 % contre 29,99 % à son adversaire libéral et 16,37 % pour la candidate solidaire. Avec Pierre Karl Péladeau et Diane Lamarre, il est un des rares nouveaux députés péquistes.

Une fois élu, il devient porte-parole de l'opposition officielle en matière de lutte à la pauvreté, de solidarité et d'économie sociale[1].

En octobre 2014, il co-signe avec Nicole Léger, députée de Pointe-aux-Tremble, une lettre pour appeler Pierre Karl Péladeau à se présenter à la chefferie du Parti québécois[2].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Pierre Beaudoin Option nationale 327 1,1 % -
     Marie-Neige Besner Québec solidaire 4 851 16,37 % -
     Tom-Henri Cyr Bloc pot 138 0,47 % -
     Steven Fleurent Coalition avenir 3 186 10,75 % -
     Pier-Luc Gagnon Parti nul 219 0,74 % -
     Pierre Huot Libéral 8 888 29,99 % -
     Harold LeBel Parti québécois 12 028 40,58 % 3 140
Total 29 637 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 67,3 % et 426 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Claude Béchard (sortant) Libéral 11 266 45,75 % 4 762
     Pierre Lévesque Action démocratique 6 504 26,41 % -
     Harold LeBel Parti québécois 6 326 25,69 % -
     Guy Duguay Vert 293 1,19 % -
     Robert Raymond Indépendant 238 0,97 % -
Total 24 627 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 70,9 % et 232 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1994
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Mario Dumont Action démocratique 13 307 54,77 % 6 699
     Harold LeBel Parti québécois 6 608 27,2 % -
     Jean D'Amour Libéral 4 226 17,39 % -
     Richard Cimon Sans désignation 99 0,41 % -
     Armand Pouliot Loi naturelle 55 0,23 % -
Total 24 295 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 83,6 % et 173 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1989
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Albert Côté (sortant) Libéral 11 317 54,48 % 2 581
     Harold LeBel Parti québécois 8 736 42,05 % -
     Pierre-Paul Malenfant Marxiste-léniniste 720 3,47 % -
Total 20 773 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,6 % et 785 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sur le site de l'Assemblée nationale, consulté en août 2014.
  2. Martin Croteaux, « Deux députés péquistes appuient la candidature de PKP », Lapresse.ca, publié et consulté le 14 octobre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]