Guy Geoffroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Geoffroy.
Guy Geoffroy
Guy Geoffroy en décembre 2010.
Guy Geoffroy en décembre 2010.
Fonctions
Député de la 9e circonscription de Seine-et-Marne
En fonction depuis le
(14 ans 7 mois et 28 jours)
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
17 juin 2012
Législature XIIe législature
XIIIe législature
XIVe législature
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Jacques Heuclin (PS)
Maire de Combs-la-Ville
En fonction depuis le
(21 ans 7 mois et 22 jours)
Élection 11 juin 1995
Réélection 11 mars 2001
09 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Claude Sapin (PS)
Conseiller général de la Seine-et-Marne
élu dans le canton de Combs-la-Ville

(5 ans 11 mois et 21 jours)
Prédécesseur Création du canton
Successeur Didier Turba (PS)
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique RPR
UMP et RS
Les Républicains
Profession Proviseur de Lycée

Guy Geoffroy, né le à Paris, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy Geoffroy est marié et père de trois enfants. En 1965, à 16 ans, il s'engage en politique et participe à la campagne électorale présidentielle dans les rangs gaullistes.

Après des études secondaires au lycée de Montgeron, il s'engage dans des études juridiques et politiques qui le conduisent à approfondir des sujets aussi vastes et diversifiés que l'administration publique et locale, le droit constitutionnel, les relations internationales, le droit de la mer, etc. Étudiant salarié, il est amené à exercer dans l'enseignement technique et professionnel.

Au terme de 7 années de formation supérieure, il s'engage dans la « défense et illustration » de l'enseignement professionnel. Devenu, en 1982, un des plus jeunes proviseurs de sa promotion, il est appelé à créer, à Combs-la-Ville le 1er lycée professionnel de la ville nouvelle de Senart qu'il quittera pour la direction d'un lycée polyvalent situé en zone « violence », jusqu'en 2002.

Parallèlement à son engagement en faveur de l'enseignement professionnel, Guy Geoffroy s'implique progressivement dans la vie locale. Il est élu conseiller municipal de Combs-la-Ville en 1989 puis il devient conseiller général en 1992. En 1995, il est élu maire de Combs-la-Ville dès le 1er tour. Il est réélu en 2001 par près de 55 % des électeurs au 1er tour, face à trois listes d’opposition, puis en 2008.

Très impliqué dans une politique scolaire audacieuse, il conduit aussi le redressement financier de sa commune et met en place la restructuration équilibrée du centre ancien. Il développe des politiques nouvelles dans de nombreux secteurs sensibles comme celui de l'environnement. Ainsi la commune de Combs-la-Ville reçoit-elle, en 2001, le 1er prix national des « Éco-maires », pour sa « politique environnementale globale », à égalité avec la commune de Lille. Ainsi, en tant que 1er vice-président du « SIVOM de la vallée de l'Yerres et des Sénarts » puis président du SIVOM en avril 2008, il est un des principaux artisans du projet de nouveau centre de traitement écologique des déchets ménagers par compostage et méthanisation, qui fait déjà référence en France et en Europe.

Cette expérience et de son engagement sur les préoccupations écologiques, lui permettent d'accéder à la Présidence de l'association des Éco-Maires de France en avril 2008. Il est un des promoteurs de la mise en place de la « Commission locale de l'eau » chargée de définir le « schéma d'aménagement et de gestion de l'eau » pour l'ensemble du bassin de l'Yerres.

Sportif depuis l'enfance, Guy Geoffroy pratique assidûment la course à pied. Il est l'initiateur du marathon de Sénart auquel il participe chaque année. Son engagement et son action professionnels au service des jeunes lui ont valu d'être distingué à plusieurs reprises : il est officier des Palmes académiques, chevalier de l'Ordre national du Mérite et chevalier de la Légion d'honneur.

À nouveau candidat aux élections législatives de 2007, il est réélu avec plus de 54 % des voix. En mars 2008, Les Combs la villais lui manifestent une nouvelle fois leur confiance en le réélisant maire de la commune pour la troisième fois consécutive.

À nouveau candidat en 2012, avec Patricia Chauvet comme suppléante, il est réélu député de la 9e circonscription de Seine-et-Marne dans le contexte difficile de l’après présidentielle.

Il soutient François Fillon pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[1].

Contre la prostitution[modifier | modifier le code]

Présenté par la députée PS Danielle Bousquet, qui a présidé la mission d'information parlementaire sur la prostitution, le député UMP Guy Geoffroy, rapporteur, et tous les présidents de groupe, un texte voté par l'Assemblée nationale le 6 décembre 2011, confirme l'interdiction du commerce des corps en France, initiée en 1946 avec la fermeture des maisons closes et déjà affirmée en 1960 avec la ratification de la Convention de l'ONU pour la répression de la traite des êtres humains et l'exploitation de la prostitution d'autrui.

Diplômes[modifier | modifier le code]

Licence en droit public, DES droit public, DES Sciences politiques.

Fonctions occupées à l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

  • Membre de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République
  • Membre de la délégation aux droits des femmes et l'égalité des chances entre les hommes et les femmes
  • Membre du groupe d'études sur le problème du Tibet[2].

Mandats[modifier | modifier le code]

Médailles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]