Michèle Peyron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michèle Peyron
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(5 ans et 15 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 9e de Seine-et-Marne
Législature XVe et XVIe (Cinquième République)
Groupe politique LREM (2017-2022)
RE (depuis 2022)
Prédécesseur Guy Geoffroy
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Nîmes (Gard)
Nationalité Française
Parti politique PS (1995-2001)
LREM (depuis 2016)
TdP-EC (depuis 2020)[1],[2]

Michèle Peyron, née le à Nîmes, est une femme politique française membre de La République en marche et députée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée du brevet des collèges, elle suit une formation d'attachée de direction à l'IFOCOP Paris, pendant une année.

En , elle commence à travailler comme assistante administrative à Champigny-sur-Marne. Grâce à une formation professionnelle tout au long de sa carrière, elle occupe par intermittence les fonctions de comptable, gestionnaire d'entreprise et responsable des ressources humaines, dans le secteur privé et principalement dans le bâtiment.

Dans le cadre du débat sur l'extension de la couverture vaccinale en 2017, elle témoigne de son expérience personnelle de la perte d'un enfant à la naissance en 1986 faute de vaccination préalable de sa part[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Michèle Peyron s'engage au sein d'En marche au moment de sa fondation, en , en occupant à partir de septembre la fonction d'animatrice du comité de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), jusqu'en .

Elle est élue députée dans la neuvième circonscription de Seine-et-Marne lors des élections législatives de 2017 sous les couleurs de La République en marche[4],[5], battant au second tour le député sortant, Guy Geoffroy (Les Républicains) avec 54.21% des voix.

En 2021, elle se présente aux élections départementales dans le canton de Pontault-Combault au coté de Jonathan Zerdoun première adjoint au maire de Roissy-en-Brie.

En mai 2022, elle est candidate aux élections législatives dans la 9e circonscription de Seine-et-Marne, pour effectuer un nouveau mandat de député et gagne avec 52,63 % (17454 voix) devant Pascal Novais, candidat LFI (15709 voix)[6].

Missions parlementaires[modifier | modifier le code]

Fonctions parlementaires[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de ses fonctions parlementaires, elle est membre de la commission des Affaires sociales, où elle s'est impliquée sur le projet de loi Avenir professionnel, elle préside le groupe d’études sur la lutte contre les addictions, où elle travaille en 2018 sur les problématiques du cannabis, des usages thérapeutiques et de loisirs[7].

Missions pour le groupe G5 Sahel[modifier | modifier le code]

Elle est membre du groupe G5 Sahel depuis [7] et a dans ce cadre effectué plusieurs missions au Niger, en Mauritanie, au Rwanda et au Togo[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://territoiresdeprogres.com/parlementaires-territoires-de-progres/
  2. https://m.huffingtonpost.fr/entry/plutot-quun-enieme-debat-dapprentis-sorciers-sur-lislam-il-nous-faut-un-vrai-programme-de-reconquete-republicaine_fr_5f7c89a9c5b6e5aba0d0950a
  3. Pascale De Souza, « Michèle Peyron, députée de Seine-et-Marne : « Je sais qu’un défaut de vaccin peut tuer » », sur leparisien.fr, (consulté le )
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  5. Pascal De Souza, « Législatives 2017 : Michèle Peyron (LREM) élue députée de la 9e circonscription de Seine-et-Marne », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  6. « Résultats des élections législatives 2022 dans la 9ème circonscription de Seine-et-Marne (77) », sur elections.bfmtv.com (consulté le )
  7. a et b Pascale De Souza, « Députés en Seine-et-Marne : Michèle Peyron, la discrète : L’élue LREM de la 9e circonscription est 9e du classement de l’activité des députés du 77 », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Mission APF au Burkina Faso »

Liens externes[modifier | modifier le code]