Gouvernement Schüssel II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Schüssel II
(de) Bundesregierung Schüssel II
IIe République
Wolfgang Schüssel, en 2006.
Wolfgang Schüssel, en 2006.

Président fédéral Thomas Klestil
Heinz Fischer (2004)
Chancelier fédéral Wolfgang Schüssel
Élection
Législature XXIIe
Formation
Fin
Durée 3 ans, 317 jours
Composition initiale
Parti(s) ÖVP-FPÖ
ÖVP-BZÖ (2005)
Ministres 11
Femmes 3
Hommes 8
Représentation
Conseil national
97 / 183

Précédent Schüssel I Drapeau de l'Autriche Gusenbauer Suivant

Le gouvernement Schüssel II (en allemand : Bundesregierung Schüssel II) est le gouvernement fédéral de la République d'Autriche entre le et le Modèle:Date-11 janvier 2007, durant la vingt-deuxième législature du Conseil national.

Coalition et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par le chancelier fédéral conservateur sortant Wolfgang Schüssel, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition noire-bleue » entre le Parti populaire autrichien (ÖVP) et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ). Ensemble, ils disposent de 97 députés sur 183, soit 53 % des sièges au Conseil national.

Il est formé à la suite des élections législatives anticipées du .

Il succède au donc gouvernement Schüssel I, constitué d'une coalition identique.

La participation du FPÖ, parti d'extrême droite nationaliste et populiste, contestataire par nature, conduit à de telles divisions internes que le chancelier Schüssel prononce la dissolution du Conseil national. La large victoire des conservateurs et l'effondrement des nationalistes n'empêchent pas l'alliance au pouvoir de conserver la majorité et d'être reconduite, après trois mois de négociations.

Le , une partie du FPÖ emmenée par Jörg Haider, son leader des vingt dernières années, fait sécession et fonde l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche (BZÖ), qui continue de siéger avec le FPÖ à la chambre basse du Parlement fédéral. Wolfgang Schüssel choisit de remplacer le FPÖ par la BZÖ dans son équipe et forme une « coalition noire-orange ». C'est alors la première fois qu'un parti n'ayant participé à aucun scrutin rentre directement au gouvernement.

Lors des élections législatives du , le Parti social-démocrate d'Autriche (SPÖ) arrive en tête avec deux sièges de plus que l'ÖVP. Le maintien de la coalition au pouvoir étant impossible, de même qu'une nouvelle alliance des conservateurs avec le FPÖ, voire une formule à trois partis avec le FPÖ et la BZÖ, une « grande coalition » entre les sociaux-démocrates et l'ÖVP est constituée. Le président fédéral du SPÖ, Alfred Gusenbauer, forme alors son gouvernement plus de trois mois après le scrutin.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Wolfgang Schüssel ÖVP
Vice-chancelier
Ministre fédéral de la Sécurité sociale et des Générations
Herbert Haupt FPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Benita Ferrero-Waldner ÖVP
Ministre fédérale de l'Éducation, de la Science et de la Culture Elisabeth Gehrer ÖVP
Ministre fédéral des Finances Karl-Heinz Grasser Sans
Ministre fédéral de l'Intérieur Ernst Strasser ÖVP
Ministre fédéral de la Justice Dieter Böhmdorfer FPÖ
Ministre fédéral de la Défense nationale Günther Platter ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture, des Forêts, de l'Environnement et des Eaux Josef Pröll ÖVP
Ministre fédéral de la Santé et des Femmes Maria Rauch-Kallat ÖVP
Ministre fédéral des Transports, de l'Innovation et de la Technologie Hubert Gorbach FPÖ
Ministre fédéral de l'Économie et du Travail Martin Bartenstein ÖVP

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Wolfgang Schüssel ÖVP
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Transports, de l'Innovation et de la Technologie
Hubert Gorbach FPÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Benita Ferrero-Waldner (jusqu'au 20/10/2004)
Ursula Plassnik
ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale et des Générations Herbert Haupt (jusqu'au 24/01/2005)
Ursula Haubner
FPÖ
Ministre fédérale de l'Éducation, de la Science et de la Culture Elisabeth Gehrer ÖVP
Ministre fédéral des Finances Karl-Heinz Grasser Sans
Ministre fédéral de l'Intérieur Ernst Strasser (jusqu'au 11/12/2004)
Günther Platter (par intérim)
Liese Prokop (à partir du 22/12/2004)
ÖVP
Ministre fédéral de la Justice Dieter Böhmdorfer (jusqu'au 24/06/2004)
Karin Gastinger
FPÖ
Ministre fédéral de la Défense nationale Günther Platter ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture, des Forêts, de l'Environnement et des Eaux Josef Pröll ÖVP
Ministre fédéral de la Santé et des Femmes Maria Rauch-Kallat ÖVP
Ministre fédéral de l'Économie et du Travail Martin Bartenstein ÖVP

Changement du [modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Wolfgang Schüssel ÖVP
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Transports, de l'Innovation et de la Technologie
Hubert Gorbach BZÖ
Ministre fédéral des Affaires étrangères Ursula Plassnik ÖVP
Ministre fédéral de la Sécurité sociale et des Générations Ursula Haubner BZÖ
Ministre fédérale de l'Éducation, de la Science et de la Culture Elisabeth Gehrer ÖVP
Ministre fédéral des Finances Karl-Heinz Grasser Sans
Ministre fédéral de l'Intérieur Liese Prokop ÖVP
Ministre fédéral de la Justice Karin Gastinger BZÖ
Ministre fédéral de la Défense nationale Günther Platter ÖVP
Ministre fédéral de l'Agriculture, des Forêts, de l'Environnement et des Eaux Josef Pröll ÖVP
Ministre fédéral de la Santé et des Femmes Maria Rauch-Kallat ÖVP
Ministre fédéral de l'Économie et du Travail Martin Bartenstein ÖVP

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]