Gerhard Marcks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marcks.
Gerhard Marcks
Bremer Stadtmusikanten.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
BurgbrohlVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Mouvement
Distinctions
Liste détaillée
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre Pour le Mérite
Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Médaille Goethe de la ville de Francfort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gerhard Marcks (né à Berlin en 1889 - mort en 1981 à Burgbrohl) est un sculpteur allemand. Beaucoup de ses sculptures se trouvent sur l'espace public. La plus célèbre d'entre elles représente les Musiciens de Brême.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gerhard Marcks est un élève d'August Gaul et de Georg Kolbe. En 1907, il entre dans l'atelier de peinture de Richard Sheibe, à Berlin puis, à la demande de Gropius, participe en 1914 à l'exposition du Werkbund de Cologne. Après la guerre, en 1918, Marcks enseigne à la Kunstgewerbeschule de Berlin. De 1919 à 1925, il dirige l'atelier de poterie au Bauhaus. Il enseigne ensuite à l'Ecole des Arts Appliqués de Halle. À partir de 1933, Marcks est révoqué par les nazis et il lui est interdit d'exposer.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est nommé professeur à L'École des Beaux Arts de Hambourg jusqu'en 1950.

Expositions principales[modifier | modifier le code]

  • Pour son soixantième anniversaire, plusieurs expositions rétrospectives lui sont consacrées notamment à Hambourg, Stuttgart et Munich.
  • Exposition rétrospective au musée Rodin, Paris.

Sculptures en pleine air (exemples)[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adolf Rieth : Gerhard Marcks (Recklingausen 1959)
  • Catalogue de l'Exposition "Marcks"(Wallraf-Richartz-Museum, Cologne, 1954)
  • Juliana Roh, in : Nouveau Dictionnaire de la sculpture moderne (Hazan, Paris, 1970)