Lothar Schreyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lothar Schreyer
Naissance
Blasewitz
Décès (à 79 ans)
Hambourg
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres

Compléments

En 1916, il est le rédacteur de la revue expressionniste Der Sturm.

Lothar Schreyer
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
HambourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Mouvement

Lothar Schreyer, né le à Blasewitz, aujourd'hui un quartier de Dresde, et mort le à Hambourg, est un écrivain, poète, nouvelliste, romancier, essayiste, dramaturge, peintre expressionniste et historien d'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lothar Schreyer est né le 19 août 1886 à Blasewitz[1]. En 1916, il est le rédacteur de la revue expressionniste Der Sturm. En 1919, il fonde Kunstbühne et en est le directeur jusqu'en 1921[2].


Il meurt le 18 juin 1966 à Hambourg[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Die bildende Kunst der Deutschen. Geschichte und Betrachtung. Hamburg u. a.: Hanseatische Verlagsanstalt / Deutsche Hausbücherei, 1931
  • Der Bamberger Reiter. Stalling, Oldenburg 1932
  • Die Mystik der Deutschen, 1933
  • Frau Uta in Naumburg. Stalling, Oldenburg 1934
  • Der gefangene Glanz. Aus den Werken des Theophrastus Parazelsus, Caritasverlag, Freiburg i.Br., 1940.
  • Der Falkenschrei. Friedrich II von Hohenstaufen, Roman, 1942 (Neuaufl. Anton Pustet, Graz 1961)
  • Die dreifache Gottgeburt, 1947
  • Expressionistisches Theater. Aus meinen Erinnerungen. Toth, Hamburg 1948
  • Neue Arbeiten von Fritz Schwerdt. In: DAS MÜNSTER. Nr. 1-2/1953. Verlag Schnell+Steiner GmbH, Regensburg 1953.
  • Ein Jahrtausend Deutscher Kunst. Christian Wegner Verlag, Hamburg 1954.
  • Erinnerungen an Sturm und Bauhaus. Albert Langen/Georg Müller, München, 1956.
  • Die Botschaft der Buchmalerei. Aus dem ersten Jahrtausend christlicher Kunst. Wittig, Hamburg 1956
  • Agnes und die Söhne der Wölfin. Ein Prozeß. Herder, Freiburg 1956
  • Lyonel Feininger. Dokumente und Visionen, München, Langen-Müller, 1957
  • Christliche Kunst des XX. Jahrhunderts in der katholischen und protestantischen Welt. Christian Wegner Verlag, Hamburg 1959.
  • Das Christusbild und die Kunst des 20. Jahrhunderts. Otto Müller Verlag, Salzburg 1960.
  • Siegesfest in Karthago. Herder, Freiburg 1961
  • Anton Wendling. Verlag Aurel Bongers, Recklinghausen 1962

Éditeur[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

  • mudder erde, 1922[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lothar Schreyer », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. « Lothar Schreyer (1886-1966) », sur data.bnf.fr (consulté le 2 juin 2015).
  3. (en) « Lothar Schreyer », sur oxfordindex.oup.com (consulté le 2 juin 2015).
  4. (en) « Lothar SCHREYER - mudder erde », sur artprice.com (consulté le 2 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]