Gal (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gerard Alsteens)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gal
Nom de naissance Gerard Alsteens
Alias
Gal
Naissance
Auderghem Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Belge
Profession
Formation

Gerard Alsteens, dit Gal, né le à Auderghem, est un dessinateur politique, graphiste et peintre belge qui travaille sous le pseudonyme de Gal. Il est connu pour ses cartoons sévères qui ressemblent plus à des peintures qu'à des dessins de presse « classiques ». Son œuvre a été primée plusieurs fois.[réf. nécessaire]

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de vigneron[1], Gal nait en 1940 à Auderghem, Bruxelles, avec son frère jumeau Edgard[2]. Son premier dessin (Un cheval de ferme dans la prairie) est publié alors qu'il a 13 ans sur la page jeunesse de la Nieuws van den Dag. Il étude la peinture et les arts graphiques à l'École supérieure des arts Saint-Luc de Bruxelles, où il deviendra professeur[2].

Durant son année avant-dernière année à Saint-Luc, Gal travaille comme un apprenti dans l'hebdomadaire jésuite De Linie, où il est responsable de la maquette. Il dessine la dernière couverture du magazine en 1964.

Ses premiers dessins sont publiés en 1960 dans plusieurs magazines comme De Nieuwe et De Zwijger, où il est dessinateur maison. À partir de 1984 Gal publie dans l'hebdomadaire Knack, où ses dessins sont parfois censurés[réf. nécessaire]. En 1996, Gal est invité au talk-show De Zevende Dag à la VRT à l'occasion d'une retransmission spéciale d'une session du parlement flamand. Ses dessins critiquant le parti d'extrême-droite Vlaams Blok cause le départ du plateau des membres de ce parti.

En 2004 GAL perd sa vue en cause d'une embolie, mais il trouve une méthode habile qui lui permet de continuer son travail.[réf. nécessaire]

L'engagement « fr gauche et progressiste[2] » de Gal ne se limite pas à ses dessins. Il a participé à de nombreuses démonstrations publiques, notamment pour Oxfam, Amnesty International... Ses affiches contre l'apartheid en Afrique du Sud ont eu un retentissement international.[réf. nécessaire]

Il a contribué à des magazines tels que Humo, De Nieuwe, Panorama/De Post, De Zwijger et De Morgen. Il a également illustré des livres, affiches et réalisé des logos.

Exposition et prix[modifier | modifier le code]

Gal a gagné plusieurs prix en Belgique et aux Pays-Bas.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Johan Anthierens : GAL: de overspannen jaren, opgetekend van 1960 tot 1996, uitgeverij Epo, Brussel, 1995.
  • Alsteens, Gerard, Gal: een halve eeuw op het scherpst van de snee, uitgeverij Van Halewyck, Brussel, 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vlaamse Kaai avec Gérard Alsteens, alias Gal, et François Schuiten », sur arte-belgique.be, (consulté le 23 mars 2015).
  2. a b et c « Biographie de Gal », sur thecartoonist.be (consulté le 23 mars 2015).
  3. a b et c (nl) Paul Depondt, « Gal is inktzwart », sur volkskrant.nl, (consulté le 23 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :