Jean Bosc (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosc et Jean Bosc.
Jean Bosc
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
AntibesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Maurice Bosc est né le 30 décembre 1924 d'une modeste famille protestante à Aigues-Vives près de Nîmes, en France. Il s'est suicidé le 3 mai 1973 à Antibes (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Bosc fut durant une vingtaine d'années un des dessinateurs humoristiques les plus doués de son époque, reconnu en France mais aussi en Allemagne et au Royaume-Uni. Son œuvre, qui a traversé les modes et les années, compte plus de trois mille dessins publiés dans des journaux français et étrangers, et de nombreux albums. Il est l’un des pères du dessin d’humour moderne, inspirateur entre autres de Claire Bretécher, Cabu, Copi, Reiser et Wolinski, ami de Chaval, Folon, Sempé et Tetsu[1].

Livres de Jean Bosc[modifier | modifier le code]

  • Petits riens, Fernand Hazan, 1956
  • Mort au tyran, Jean-Jacques Pauvert, 1959
  • Les Boscaves au feu, Jean-Jacques Pauvert, 1959
  • Les Boscaves, Denoël, 1965 - réédition en 1985
  • Si De Gaulle était petit, Jean-Jacques Pauvert, 1968
  • La fleur dans tous ses états, Claude Tchou, 1968 - réédition en 2015 par Les Cahiers dessinés sous le titre Des fleurs folles de leur tige
  • Je t'aime, Albin Michel, 1969
  • Le couple, Gerfau Impressions, 1970 - réédition augmentée en 1987 par Denoël
  • J'aime beaucoup ce que vous faites, Denoël, 1985
  • L'armée, Denoël, 1987
  • Dessins inédits, Le Cherche midi, 1991
  • Voyage en Boscavie, Le Cherche midi, 2003
  • Alors on se proméne ?, Le Cherche midi, 2005
  • Deux pour la vie, Le Cherche midi, 2007
  • Le coin du Bosc, La Maison du rire et de l'Humour, 2007
  • NQN!, Les Cahiers dessinés, 2013. (ISBN 979-1-09-087510-4)
  • Mon oeuvre, Le Cherche midi, 2016

Film d'animation[modifier | modifier le code]

  • Le Voyage en Boscavie (1958) réalisé avec Claude Choublier et Jean Vautrin

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Émile-Cohl (1958) pour Le Voyage en Boscavie
  • Grand Prix du jury à la Biennale de Venise (1959) pour Le Voyage en Boscavie
  • Grand prix de l'humour du magazine Lui (1965)
  • Grand prix de l'humour noir Grandville (1970) pour Je t'aime
  • Grand prix de l'humour de la ville d' Avignon.(1972)

Exposition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thérèse Willer, conservatrice du Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration, préface au catalogue édité par les Musées de la ville de Strasbourg], à l’occasion de l’exposition rétrospective Bosc, de l’humour à l’encre noire, 2014.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (ISBN 978-2-917743-07-2, présentation en ligne), p. 45
  • Jean-Claude Gaussent et Patrick Cabanel, « Jean-Maurice Bosc, dit Bosc », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 391-392 (ISBN 978-2846211901)

Liens externes[modifier | modifier le code]