Crète et Cyrénaïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Cyrénaïque et la Crète dans l'Empire romain, vers 120.

La Crète et Cyrénaïque (en latin : Creta et Cyrenaica) était une province romaine. Elle comprenait l'île de Crète et la Cyrénaïque qui s'étendait depuis l'autel des Philènes (Philaenorum arae) jusqu'au Catabathmus Magnus.

En 96 av. J.-C., la Cyrénaïque est léguée au peuple romain par le roi lagide Ptolémée Apion. En 74 av. J.-C., elle est constituée en province. En 27 av. J.-C., la Crète lui est adjointe pour former la province de Crète et Cyrénaïque, dont la métropole est Gortyne. Celle-ci subsiste jusqu'à Dioclétien. Entre 293 et 305, les deux provinces sont dissociées. La Crète ressortit au diocèse de Messie puis, à partir de Constantin, à celui de Macédoine, dont le vicaire réside à Salonique. La Cyrénaïque ressortit au diocèse d'Orient, dont le vicaire réside à Antioche. Elle est divisée en deux provinces : la première, la Libye supérieure (Libya superior) ou pentapole (Libya pentapolis) ; la seconde, la Libye inférieure (Libya inferior) ou sèche (Libya sicca).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Antiquité romaine

Liens externes[modifier | modifier le code]