Crète et Cyrénaïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Cyrénaïque et la Crète dans l'Empire romain, vers 120.

La Crète et Cyrénaïque (en latin : Creta et Cyrenaica) était une province romaine. Elle comprenait l'île de Crète et la Cyrénaïque qui s'étendait depuis l'autel des Philènes (Philaenorum arae) jusqu'au Catabathmus Magnus.

En 96 avant J.-C., la Cyrénaïque est léguée au peuple romain par le roi lagide Ptolémée Apion. En 74 avant J.-C., elle est constituée en province. En 27 avant J.-C., la Crète lui est adjointe pour former la province de Crète et Cyrénaïque, dont la métropole est Gortyne. Celle-ci subsiste jusqu'à Dioclétien. Entre 293 et 305, les deux provinces sont dissociées. La Crète ressortit au diocèse de Messie puis, à partir de Constantin, à celui de Macédoine, dont le vicaire réside à Salonique. La Cyrénaïque ressortit au diocèse d'Orient, dont le vicaire réside à Antioche. Elle est divisée en deux provinces : la première, la Libye supérieure (Libya superior) ou pentapole (Libya pentapolis) ; la seconde, la Libye inférieure (Libya inferior) ou sèche (Libya sicca).