Silius Italicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Silius Italicus
Silius Italicus.jpg
Silius Italicus
Fonctions
Sénateur romain
Consul de l'Empire romain
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom de naissance
Tiberius Catius Asconius Silius ItalicusVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activités
Œuvres principales

Silius Italicus (nom complet : Tiberius Catius Asconius Silius Italicus) (né en 26 et mort en 101 apr. J.-C.) est un poète et homme politique romain du Ier siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Silius Italicus a été consul ordinaire en 68, la dernière année du règne de Néron, avec pour collègue Publius Galerius Trachalus[1].

Il est l'auteur des Punica ou Guerre punique, épopée en 17 chants et 12 000 hexamètres racontant la Deuxième guerre punique. Les événements narrés vont du serment d'Hannibal au triomphe de Scipion l'Africain à l'issue de la bataille de Zama. Le style de cette épopée suit le modèle de Virgile et comprend quelques tournures audacieuses, mais une langue encore pleinement classique par sa clarté. L'ouvrage fourmille de détails érudits, géographiques notamment.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lucain, Silius Italicus, Claudien. Œuvres complètes avec la traduction française, trad. Désiré Nisard (1871), Nabu Press, 2012, 762 p. [2]
  • La guerre punique, trad. , Les Belles Lettres, 4 t. 1979-1992.

Études[modifier | modifier le code]

  • (de)Michaël von Albrecht, Silius Italicus, Freiheit und Gebundenheit, Amsterdam, Verlag P. Schippers, 1964, 230 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dion Cassius, Histoire romaine, XLIII, 19.[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]