Gabriella de Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriella de Monaco
Description de l'image Defaut.svg.
Biographie
Titulature Comtesse de Carladès
Dynastie Maison Grimaldi
Nom de naissance Gabriella Thérèse Marie Grimaldi
Naissance (8 ans)
Centre hospitalier Princesse-Grace, Monaco
Père Albert II
Mère Charlène Wittstock
Résidence Palais de Monaco
Religion Catholicisme romain

Description de l'image Coat of Arms of Monaco.svg.

La princesse Gabriella de Monaco (Gabriella Thérèse Marie Grimaldi), comtesse de Carladès, née le à Monaco, est un membre de la famille princière monégasque, fille du prince souverain Albert II de Monaco et de la princesse Charlène[1]. Elle est deuxième dans l'ordre de succession au trône de Monaco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monogramme de la Princesse Gabriella.

Naissance[modifier | modifier le code]

Le , le palais princier annonce qu’à leur naissance, indépendamment de leur sexe, chacun des jumeaux à naître aura le droit à une salve de 21 coups de canon. De plus, une journée sera décrétée fériée pour marquer l’événement[2]. Selon un communiqué officiel du palais, la date du a été retenue pour présenter les enfants au peuple monégasque[3].

La naissance des jumeaux princiers, prévue avant Noël 2014[4],[5], a lieu par césarienne[6], le , au centre hospitalier Princesse-Grace ; la princesse Gabriella naît à 17 h 04, soit deux minutes avant son jumeau, le prince Jacques[7].

Bien qu’étant née avant son frère jumeau, Jacques, elle est deuxième dans l’ordre de succession au trône de Monaco, derrière son frère et devant sa tante, la princesse Caroline, en raison de la primogéniture masculine au même degré de parenté, telle qu’elle est instituée dans la constitution monégasque[7],[8],[9].

Par son père, la princesse Gabriella a une demi-sœur et un demi-frère aînés : Jazmin Grace Grimaldi, née en 1992 et Alexandre Grimaldi-Coste, né le 24 août 2003, enfants naturels.

Prénom[modifier | modifier le code]

Selon les explications de la princesse Charlène, elle porte les prénoms de Gabriella en l'honneur de Gabrielle de Polignac, suivie d'un « a » latin en référence à l'Italie voisine et amie, et de Thérèse en hommage à Thérèse de Polignac (1916-2014), décédée peu avant la naissance de Gabriella, cousine du prince Rainier III[6], et fille d'Henri de Polignac (1878-1915).

Baptême[modifier | modifier le code]

Gabriella et son frère sont baptisés le 10 mai 2015 à la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco, par Mgr Bernard Barsi. Le parrain de la princesse est Gareth Wittstock, le frère de Charlène de Monaco. Sa marraine est Nerine Pienaar, épouse du rugbyman sud-africain Francois Pienaar, amie de longue date de la princesse Charlène[10]. Le jour-même, le pape François leur envoie sa bénédiction[11].

Éducation[modifier | modifier le code]

Gabriella et son frère Jacques sont d'abord scolarisés dans l'établissement privé La Petite École (sur le port Hercule)[12] à la rentrée 2018. En 2019, ils entrent à l'école publique Stella (dans le quartier de La Condamine). Ils intègrent l'institution privée catholique François d'Assise-Nicolas Barré à la rentrée 2021[13].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • 10 décembre 2014 - 11 décembre 2014 : Son Altesse Sérénissime la princesse Gabriella de Monaco (naissance) ;
  • depuis le 11 décembre 2014 : Son Altesse Sérénissime la princesse Gabriella de Monaco, comtesse de Carladès[14].

Selon les annonces du prince souverain, elle porte le titre de comtesse de Carladès[15], avec la qualification d’altesse sérénissime[16].

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Fuselé d’argent et de gueules en trois rangs de cinq pièces.

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

Décorations monégasques[modifier | modifier le code]

Grimaldi (Monaco) - Grand-Officier

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La princesse Charlène est sur le point d’accoucher à Monaco », Nice-Matin,‎ (lire en ligne)
  2. « Jour férié et coups de canons pour les jumeaux de Charlène de Monaco », L’Express,‎ (lire en ligne)
  3. « Albert et Charlène de Monaco : présentation officielle des jumeaux le 7 janvier 2015 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  4. « Monaco : les bébés jumeaux princiers attendus vers la mi-décembre », Le Point,‎ (lire en ligne)
  5. « Albert II et Charlène de Monaco : des jumeaux pour Noël », L’Obs,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Paris Match no 3423 - 24 décembre 2014 - Page 50-51
  7. a et b Catherine Marciano, « Gabriella et Jacques, des jumeaux princiers nés à Monaco », Le Point,‎ (lire en ligne)
  8. Stéphane Bern, « Une double naissance qui assure l’avenir de Monaco », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  9. « Monaco. Pourquoi le garçon est prioritaire pour le trône ? », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  10. Anthony Martin, « Charlène et Albert de Monaco : les parrains et marraines de Jacques et Gabriella », Voici,‎ (lire en ligne)
  11. Caroline Pigozzi, « Avec le pape François - Charlène et Albert au Vatican », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  12. Dominique Bonnet, « Jacques et Gabriella, une rentrée dans une nouvelle école et une classe double », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. Camille Romano, « Rentrée scolaire de Jacques et Gabriella de Monaco avec Albert, sans Charlene : la vidéo qui émeut », Gala,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Ordonnance no 5.106 du 11/12/2014 conférant le titre de comtesse de Carladès à S.A.S. la princesse Gabriella », sur LégiMonaco (consulté le )
  15. Adélaïde de Clermont-Tonnerre, « Albert et Charlène : “Cette double naissance est un merveilleux cadeau de la vie” », L’Express,‎ (lire en ligne)
  16. Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, Paris, éditions Le Petit Gotha, coll. « Petit Gotha », (1re éd. 1993), 989 p. (ISBN 2-9507974-3-1), p. 397
  17. « N° 8225 du VENDREDI 15 MAI 2015 * Ordonnance Souveraine n° 5.307 du 10 mai 2015 nommant Son Altesse Sérénissime la Princesse Gabriella, Grand-Officier de l’Ordre des Grimaldi », sur cloud.gouv.mc (consulté le )
  18. « Baptême des Enfants Princiers », sur Palais Princier de Monaco,

Article connexe[modifier | modifier le code]