Gérard Cornuéjols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Cornuéjols
Cornuejols gerard.jpg
Gérard Cornuéjols à Oberwolfach en 2011
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Gérard Pierre Cornuéjols est un mathématicien français, né en 1950, qui travaille notamment en recherche opérationnelle, en combinatoire et théorie des graphes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Gérard Cornuéjols est ancien élève de l'École nationale des ponts et chaussées (ENPC) qu'il termine en 1974, et est titulaire d'un Ph. D. obtenu en 1978 à l'université Cornell, sous la direction de George Lann Nemhauser avec une thèse intitulée « Analysis of algorithms for a class of location problems »[1]. Il est directeur de la faculté de recherche opérationnelle à la Tepper School of Business de l'université Carnegie-Mellon et IBM University Professor of Operations Research, et professeur au Département d'Informatique de l'université de la Méditerranée[2].

Recherche[modifier | modifier le code]

Gérard P. Cornuéjols est notamment coauteur, avec Maria Chudnovsky, Paul Seymour et d'autres, d'un article paru en 2005 où il donne un algorithme pour tester en temps polynomial si un graphe est parfait[3]. Il fait également des contributions importantes à la conjecture forte sur les graphes parfaits démontrée en 2002 par Seymour, Chudnovsky, Robertson et Thomas.

En plus de contributions en recherche opérationnelle, comme le problème de l'emplacement d'installations, et en théorie des graphes, Cornuéjols travaille en optimisation linéaire en nombres entiers, méthodes d'optimisation en mathématiques financières et optimisation combinatoire.

Cornuéjols est éditeur de Mathematics of Operations Research (en).

L'un des premiers parmi ses seize élèves est Michele Conforti[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2000 il reçoit avec Michele Conforti et M. R. Rao le prix Fulkerson[4]. En 2004 il reçoit, de la SIAM, le Outstanding Paper Prize, en 1977 le prix Frederick W. Lanchester de l'Institute for Operations Research and the Management Sciences (INFORMS), en 2009 le prix George-B.-Dantzig de la SIAM et en 2011 le prix de théorie John von Neumann. En 1982 il est Humboldt Fellow. En 2002 il est conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Pékin avec une conférence intitulée The strong perfect graph conjecture. En 2015, il reçoit de nouveau le prix Frederick W. Lanchester.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Michele Conforti, Gérard Cornuéjols et Giacomo Zambelli, « Polyhedral Approaches to Mixed Integer Linear Programming  », dans Michael Juenger (éditeur), 50 Years of Integer Programming, Springer Verlag, , p. 343-386.
  • Gérard Cornuéjols et Reha Tutuncu, Optimization Methods in Finance, Cambridge University Press, coll. « Mathematics, Finance and Risk », , 358 p. (ISBN 9780521861700)
  • Gérard Cornuéjols, Combinatorial Optimization: Packing and Covering, SIAM, coll. « CBMS-NSF Regional Conference Series in Applied Mathematics » (no 74), , 132 p. (ISBN 9780898717105)
  • Michele Conforti, Gérard Cornuéjols et Giacomo Zambelli, Integer Programming, coll. « Graduate Texts in Mathematics » (no 271), (ISBN 978-3-319-11007-3, DOI 10.1007/978-3-319-11008-0)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Gérard Pierre Cornuéjols », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. Gérard Cornuéjols sur le site de l'université de la Méditerranée.
  3. Maria Chudnovsky, Gérard Cornuéjols, Xinming Liu, Paul Seymour et Kristina Vušković, « Recognizing Berge graphs », Combinatorica, vol. 24, no 2,‎ , p. 143-186 (DOI 10.1007/s00493-005-0012-8, Math Reviews 2127609).
  4. pour l'article Decomposition of balanced matrices, Journal of Combinatorial Theory, Series B, vol. 77, 1999, p. 292-406