Frontière entre la Pologne et la Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontière entre la Pologne et la Russie
La frontière Pologne-Russie est également la limite méridionale de l'oblast de Kaliningrad.
La frontière Pologne-Russie est également la limite méridionale de l'oblast de Kaliningrad.
Caractéristiques
Délimite Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Russie Russie
Longueur totale 206 km
Particularités Terrestre et maritime ; située au niveau de l'enclave russe de Kaliningrad
Historique
Création
Tracé actuel 1945

La frontière entre la Pologne et la Fédération de Russie est la frontière séparant la Pologne et l'enclave de Kaliningrad, également connue sous le nom d'Oblast de Kaliningrad, région de Russie enclavée entre la Pologne, la Lituanie et la mer Baltique. Cette région est née du partage de l'ancienne province allemande de Prusse-Orientale entre soviétiques et polonais après la Seconde Guerre mondiale. Le tracé de cette frontière a été fixé par un traité signé le 17 aout 1949 entre les gouvernements soviétique et polonais[1].

Ce tracé qui est quasi-rectiligne, débute sur les bords de la mer Baltique, scindant en deux parties égales la Presqu'île de la Vistule, puis traverse la lagune du fleuve et poursuit sa course vers l'est où elle rejoint les frontières Lituanie/Pologne et Lituanie/Russie avec lesquelles elle forme un tripoint.

Historique[modifier | modifier le code]

La Pologne recouvre son indépendance après la Première Guerre mondiale et ne tarde pas à entrer en guerre avec l'Union soviétique. Après deux ans de conflit, les belligérants signent la paix en 1921 ; la frontière entre les deux pays se trouve alors nettement à l'est par rapport à la ligne Curzon, proposée par les Britanniques en 1919.

En 1945, suite aux discussions des Alliés sur la question polonaise, la Pologne est recréée, sur un territoire décalé vers l'ouest par rapport à 1918. Sa nouvelle frontière avec l'URSS suit en partie le tracé de la ligne Curzon, hormis dans la région de Lwów, qui est attribuée à l'Union soviétique.

Depuis l'éclatement de l'Union soviétique et l'indépendance de la Lituanie, de la Biélorussie et de l'Ukraine, la frontière entre la Pologne et la Russie ne correspond plus qu'à celle de l'enclave de Kaliningrad.


Références[modifier | modifier le code]

  1. cf. l'ouvrage de Paul Robert Magocs: "Historical Atlas of Central Europe, Universite de Washington_USA, 1993". Traité mentionné dans l'article du quotidien "le Monde" du 17 mars 1990 "Géopolitique. La Pologne face à ses frontières" par Michel Foucher


Sur les autres projets Wikimedia :