Benoît de Saint Chamas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Chamas.
Benoît de Saint Chamas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Benoit Kabis de Saint Chamas
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Benoit Kabis de Saint Chamas, plus connu sous le nom de Benoît de Saint Chamas, né le , est un haut fonctionnaire français et auteur de littérature d'enfance et de jeunesse en collaboration avec son épouse Emmanuelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Article connexe : Saint-Chamas.

Benoit de Saint Chamas est né le [1]. Il est le troisième enfant du mariage d'Alain Kabis de Saint Chamas et de Béatrice de La Crompe de La Boissière[2].

En 1997, il épouse Emmanuelle Duchesnes. De ce mariage, naissent trois enfants : Laëtitia (née en 1999), Éric (né en 2003) et Gaspard (né en 2007)[3].

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études au collège Stanislas à Paris, Benoît de Saint Chamas poursuit des études d'économie. Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, promotion 1992[4],[5]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Benoît de Saint Chamas a été conseiller ministériel de Jean-François Copé dans le gouvernement Raffarin, de 2002 à 2005. Il est ensuite conseiller auprès du président du musée du Louvre où il s’occupe des affaires internationales, puis directeur de cabinet du président du musée du Louvre. Il est chargé de cours (appelé localement « maître de conférences ») à l'Institut d'études politiques de Paris depuis 2000[4],[1],[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Benoît de Saint Chamas a écrit, avec son épouse Emmanuelle de Saint Chamas, plusieurs ouvrages pour la jeunesse (romans, contes), traduits dans plusieurs pays.

Ils ont commencé à publier en 1999. Leur premier livre, les Contes de l'alphabet (Éditions du Jasmin), est devenu en France un classique de la littérature pour la jeunesse et leurs publications ont été récompensées par plusieurs prix. Leurs livres puisent dans un imaginaire ancré dans le réel, un genre qu'ils ont baptisé « rêvalité » (Drealitym en anglais). Leur série best-seller STROM, qualifiée de « coup de cœur » par RTL-20 Minutes[7], évoque une organisation secrète multicentenaire qui forme des chevaliers de l'insolite, chargés de protéger l'humanité contre des forces invisibles.

Il a scénarisé, avec son épouse, le nouveau site du musée du Louvre (louvre.fr) destiné aux enfants, réalisé avec l'illustrateur François Place.

  • Contes de l'alphabet, trois volumes, Éditions du Jasmin, 1999
  • Contes de la Cave, Seuil, 2003
  • Le Puits du diable, Éditions du Jasmin, 2003
  • Une Nuit de Noël, Seuil, 2003
  • Contes des six trésors, Éditions du Jasmin, 2006
  • Sagesses et Malices des anges et des pauvres diables, Albin Michel, 2006
  • Le Secret de la Stèle Sacrée, Éditions du Jasmin, 2007
  • L'Inconnue du Louvre, Éditions du Louvre - Éditions du Jasmin, 2008
  • STROM t1 - Le Collectionneur, Nathan, 2010 [présentation en ligne]
  • STROM t2 - Les Portails d'outre-temps, Nathan, 2011 [présentation en ligne]
  • STROM t3 - La 37e Prophétie, Nathan, 2011
  • Le démon aux mille visages - La face cachée du Strom, Nathan, 2013
  • Contes du Grenier, Éditions du Jasmin, 2015
  • Les secrets du STROM, tome 1 - Le Labyrinthe des âmes, Nathan, 2019

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Benoît de Saint Chamas est nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres et promu officier le au titre de « Directeur de cabinet du président-directeur du musée du Louvre »[8].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Benoit de Saint Chamas », sur le site stromlaserie.wordpress.com (consulté le 3 mai 2019).
  2. Bottin Mondain, édition 1980, p. 1409.
  3. Marie-Catherine d'Hausen, « Benoît et Emmanuelle de Saint Chamas : petits contes entre époux) », sur le site du magazine Famille chrétienne, (consulté le 3 mai 2019).
  4. a et b Anne-Sophie Beauvais et Maïna Marjany, « Le Louvre & Sciences Po : mêmes combats ! », sur le site des anciens élèves de l'Institut d'études politiques de Paris, (consulté le 3 mai 2019).
  5. « Benoît de Saint Chamas », sur le site de la maison des écrivains et de la littérature (consulté le 3 mai 2019).
  6. Louvre - Organigramme général. Consulté le 12 mars 2018.
  7. « Roman jeunesse : coup de cœur pour "Strom" d'Emmanuelle et Benoît Saint Chamas », sur le site de la chaîne de radio RTL, (consulté le 4 mai 2019).
  8. Arrêté du 08 mars 2018 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres.