François Commeinhes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Commeinhes
Image illustrative de l'article François Commeinhes
Fonctions
Sénateur de l'Hérault

(3 ans)
Élection Sénatoriales 2014 Hérault
Prédécesseur Raymond Couderc
Successeur Marie-Thérèse Bruguière
Maire de Sète
En fonction depuis le
(16 ans, 6 mois et 27 jours))
Élection 18 mars 2001
Prédécesseur François Liberti (PCF)
Président de Thau Agglo
En fonction depuis le
(3 ans, 5 mois et 20 jours)
Élection
Prédécesseur Pierre Bouldoire (PS)
Conseiller général de l'Hérault
Élu dans le canton de Sète-1
Prédécesseur Francis Crouzet
Successeur Pierrette Roucoulet
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Sète (Hérault)
Nationalité Française
Parti politique DVD
Profession Médecin

François Commeinhes, né le à Sète (Hérault), est un homme politique français.

Gynécologue de profession et PDG de la polyclinique Sainte-Thérèse située quai Mas-Coulet, il est le maire Divers Droite de la Ville de Sète depuis mars 2001 et sénateur de l'Hérault depuis 2014.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2002, il se présente aux élections législatives sur la 7e circonscription sous l'étiquette UMP. Il arrive en tête au soir du premier tour, mais la triangulaire avec les candidats d'union de la gauche, François Liberti (PCF) et d'extrême-droite Jean-Claude Martinez (FN) tourne en sa défaveur. C'est finalement François Liberti qui est élu, pour la deuxième fois consécutive.

Fin 2002, il fonde la Communauté d'agglomération du Bassin de Thau et en devient le président en janvier 2003.

François Commeinhes s'est présenté, aux élections législatives de 2007, comme suppléant du candidat de l'UMP et maire d'Agde Gilles d'Ettore, élu député le 17 juin 2007.

Il est candidat pour un second mandat aux élections municipales de mars 2008 et candidat pour les élections cantonales sur le canton de Sète-1. Il est reconduit dans ses fonctions à la tête de la ville le 16 mars 2008 avec 52,93 % des suffrages face à François Liberti (Union de la Gauche) avec 47,07 %. Sur le 1er canton, François Commeinhes est élu avec plus de 55,5 % face à André Lubrano (Union de la gauche) pour le Conseil général de l'Hérault.

Candidat à sa propre succession lors des élections municipales de 2014, François Commeinhes est réélu le 30 mars avec un score de 48% dans une triangulaire l'opposant à une liste conduite par François Liberti, née de la fusion de diverses listes d'opposition municipale (Front de Gauche-PS-EELV- Divers) qui a recueilli 40% et la liste du Front National, conduite par Marie-Christine Aubert, qui a recueilli 12%.

Le 30 avril 2014, il est élu par le conseil communautaire président de Thau Agglo par 55% des voix face au sortant et maire de Frontignan Pierre Bouldoire recueillant 45 %. Deux élus se sont abstenus.

Le 28 septembre 2014, à la suite du renouvellement de la moitié du Sénat, François Commeinhes est élu sénateur UMP de l'hérault. Par conséquent, il abandonne son mandat de conseiller général de l'Hérault qu'il occupait depuis mars 2008 afin de respecter la loi de non cumul des mandats. Le 15 juin 2017, il décide de quitter Les Républicains.

Le , il fait partie des treize derniers sénateurs (sur un total de 41) à démissionner pour privilégier leur mandats locaux, en application de la loi du 14 février 2014 sur le non-cumul des mandats en France[1],[2]. Marie-Thérèse Bruguière, qui le suivait sur la liste en 2014, le remplace[2].

Polémique[modifier | modifier le code]

Le , lors d'une interview au Midi Libre, il crée une polémique en parlant à propos des femmes homosexuelles, de « gays femelles » : « Même si j’ai beaucoup d’amis gays et que j’ai accouché des gays femelles, je ne vois pas ce que ça apporte sinon une couverture sociale. Mes adjoints le feront à ma place. »[3]. Dans un communiqué de presse, le maire de Sète a exprimé ses regrets à la suite de ses propos : « Je présente mes regrets à l’ensemble des personnes que j’ai pu heurter en utilisant des termes un peu abrupts dans le cadre d’une question qui m’a été posée sur le mariage gay à l’occasion du point presse. »

Fêtes de la Saint-Louis 2010 : Pierre Nocca reçu à la mairie de Sète par François Commeinhes, passe sous la haie d'honneur des jouteurs.

Détail des mandats[modifier | modifier le code]

  • Maire de Sète
  • Président du Syndicat Mixte du Bassin de Thau
  • Président de Thau Agglo
  • Sénateur de l'Hérault, 2014-2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]